SITAmnesty

vendredi 31 octobre 2008

NON à la mosquée de Metz

Filed under: collaboration,en projet,mosquée — sitamnesty @ 18:15
Tags:

Metz. La grande mosquée trouvera-t-elle son terrain ? Publié le 10 juin 2013 par lionel - Le projet est lancé depuis janvier 2011 : l’Union des associations cultuelles et culturelles des musulmans de Metz (UACM) veut bâtir à Metz une grande mosquée qui rassemblerait les fidèles. Mais le problème du lieu n’est toujours pas résolu en juin 2013. L’enjeu politique de ce projet est de taille, puisque l’électorat musulman est important : 3 000 personnes sont dans l’attente d’un lieu de culte qui les rassemblerait. D’un autre côté, les élus craignent en retour un vote massif des citoyens qui se placent contre la construction de cette grande mosquée. - (…) France 3 Lorraine -  florence1533 a écrit le 11 juin 2013 à 0 h 08 min	- Hi, hi, hi ! - SITA ne serait pas à l’origine de la sensibilisation de ces citoyens qui pourraient mal voter si la mosquée devait être édifiée?
Poursuivre l’action

Mise à jour 17 juillet 2012
NON à la mosquée-cathédrale de Metz !

Mise à jour 22 janvier 2012
Mosquée de Metz, mosquée de Tournon-sur-Rhône : même combat (gagné d’avance)

Mise à jour 1er octobre 2010

NON bis à la grande mosquée de Metz

La perspective d’une guerre civile, ou d’une nouvelle St Barthélémy, se rapproche hélas de jours en jours.

Tandis que la crise commence à provoquer des plans massifs de licenciement, des mosquées de plus en plus visibles sortent de terre notamment grâce aux cadeaux des mairies (terrains gratuits, subventions illégales etc.)

Les gens du peuple ne seront pas longs à faire le rapprochement entre l’argent dilapidé pour construire ces temples à la gloire d’un assassin pédophile où sera diffusé un livre favorisant l’éclosion des racailles, et l’argent qu’on va leur refuser quand ils seront au chômage.
Sans compter l’argent qu’on va leur prendre, via les impôts, afin de le dépenser dans les parties “culturelles” des mosquées, dans des plans banlieue bidons et dans l’aide aux “sans-papiers” majoritairement mahométans.

Moins d’impôts + de travail = moins de mosquées moins de sans-papiers moins de musulmans.
L’équation, simpliste, sera tout aussi simplement résolue, malheureusement.

Et nos politichiens ne font RIEN pour l’empêcher : alors qu’il leur suffisait de dire NON à toutes les étapes précédentes (et ce ne sont pas les occasions qui ont manqué), ils ont dit OUI et on même proposé de dire OUI avant que qui que ce soit ne leur demande quoi que ce soit.

Le dernier pas en date vers les futurs massacres c’est ce projet de mosquée à Metz.

Ce qui signifie en clair que pour l’instant le prochain petit pas vers les grands massacres est prévu à Metz lors d’une cérémonie de reddition de la république Française, représentée par le maire actuel, devant l’islam représenté par l’ambassadeur de Mahomet, un quelconque imam.

Afin que ce maire et les membres du conseil municipal ne puissent pas dire “Je ne savais pas…” lorsque nous les jugerons après la Reconquista, informons-les de ce qu’est véritablement l’islam pour qu’ils prennent pleinement conscience de leurs actes de collaboration et de trahison, passés, présents et futurs.

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir http://tinyurl.com/6r4fsu et http://tinyurl.com/592ezu )

Et c’est très efficace, voir http://tinyurl.com/6YJBNY , http://tinyurl.com/65VA54 , http://tinyurl.com/56o47F etc.

Les noms des élus municipaux de Metz se trouvent sur la page
http://tinyurl.com/5TUF2C
http://www.mairie-metz.fr/metz2/municipalite/cyber_mairie/organigramme/elus_photos.php
http://www.mairie-metz.fr/ : Municipalité > Contacts (le maire, les élus…) > Conseil Municipal, Délégations en photos

L’adresse de la mairie se trouve sur la page d’accueil du
http://www.mairie-metz.fr/metz2/commun/mentions.php

On peut rechercher l’adresse publique personnelle des élus sur
http://tinyurl.com/3BJ9NM
les Pages Blanches de l’annuaire http://www.pagesjaunes.fr/
http://www.pagesjaunes.fr/trouverlesprofessionnels/index.do?portail=PJ
tant il est vrai que l’on réfléchit bien mieux chez soi aux conséquences de ses décisions.

Pour la lettre, c’est encore plus simple :

Imprimer (directement depuis le navigateur : Fichier [ > Mise en page | Aperçu avant impression] > Imprimer…) l’un des articles suivants.
http://www.vivametz.net/?p=121
http://www.nationspresse.info/?p=14723
http://fn57.hautetfort.com/archive/2008/10/13/non-a-la-mosquee-de-metz%C2%A0.html
Ils rentrent sur une page.
Avec ça le destinataire sait de quoi on va lui causer.

Un petit dessin vaut mieux qu’un long discours : Au dos, imprimer au choix un petit dessin de Steph Bergol résumant bien la situation.
Celui-là semble tout indiqué :
http://www.coranix.org/stephbergol/simpli/timber4.htm

Ces dessins-là sont parlants eux-aussi :
http://www.coranix.org/stephbergol/images/appliquer.jpg
http://www.coranix.org/stephbergol/simpli/ombremomo.htm
http://www.coranix.org/stephbergol/simpli/autruche.htm

http://www.coranix.org/stephbergol/simpli/europ.htm

Un timbre tarif 20 grammes de base permet d’envoyer deux feuilles, vous pouvez donc rajouter une feuille d’information (recto-verso) par exemple :
– une présentation de l’islam : http://tinyurl.com/2m8ggr
ou
– une présentation de la psychologie des musulmans : http://tinyurl.com/5kxhu6
ou bien
– la lettre à l’humanité d’Ali Sina : http://tinyurl.com/6e7owe

Mettre dans une enveloppe, écrire le nom et l’adresse du destinataire, timbrer et poster.

Ce n’est pas plus compliqué que cela de combattre l’islam.

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même.

A vos timbres !

 

Tous les articles à propos de Metz

mardi 28 octobre 2008

Immigration et présence étrangère en France en 2006

Filed under: Citation taboue,Enrichissement culturel — sitamnesty @ 22:17

Rapport annuel de la direction de la population et des migrations

A peine publié début 2008, le Rapport annuel de la direction de la population et des migrations 2006 était retiré de la vente et tous les exemplaires envoyés à la destruction sur décision du conseil constitutionnel.
Motif ?
« Contient, noir sur blanc, la vérité qu’il est interdit de dire », motif requalifié en politiquement correct « Contient des statistiques ethniques ».
Exemple de vérité qu’il est interdit de dire (colorisation rajoutée) :

taux de d'activité et de chômage des immigrés, par origines.

Nouveaux français selon leur origine géographique

Acheté, numérisé et diffusé par un (patient) anonyme (qu’il en soit ici remercié), le rapport circule dans son intégralité sur Internet. La réalité est la réalité, elle ne peut pas être interdite, on ne peut tout au plus qu’en différer sa perception, et la différer de moins en moins longtemps grâce à internet, n’en déplaise à ceux qui veulent cacher la réalité.
Vous êtes d’ailleurs invité à dupliquer ce rapport sur votre blog pour pallier à une éventuelle censure de la présente copie.

Couverture du Rapport annuel de la direction de la population et des migrations - Immigration et présence étrangère en France en 2006
Télécharger le rapport (80 Mo)

https://sitamnesty.files.wordpress.com/2009/11/rapport_2006_immigration_et_presence.pdf

Autres liens de téléchargement du rapport :

Signaler en commentaire les liens périmés ainsi que les liens de vos copies pour qu’ils soient rajoutés dans la liste.

dimanche 26 octobre 2008

Le minaret de la mosquée de Poitiers

Filed under: collaboration,en chantier,mosquée — sitamnesty @ 19:52
Tags: , ,

blason de la ville islamique de Poitiers

La perspective d’une guerre civile, ou d’une nouvelle St Barthélémy, se rapproche hélas de jours en jours.

Tandis que la crise commence à provoquer des plans massifs de licenciement, des mosquées de plus en plus visibles sortent de terre notamment grâce aux cadeaux des mairies (terrains gratuits, subventions illégales etc.)

Les gens du peuple ne seront pas longs à faire le rapprochement entre l’argent dilapidé pour construire ces temples à la gloire d’un assassin pédophile où sera diffusé un livre favorisant l’éclosion des racailles, et l’argent qu’on va leur refuser quand ils seront au chômage.
Sans compter l’argent qu’on va leur prendre, via les impôts, afin de le dépenser dans les parties “culturelles” des mosquées, dans des plans banlieue bidons et dans l’aide aux “sans-papiers” majoritairement mahométans.

Moins d’impôts + de travail = moins de mosquées moins de sans-papiers moins de musulmans. L’équation, simpliste, sera tout aussi simplement résolue, malheureusement.

Et nos politichiens ne font RIEN pour l’empêcher : alors qu’il leur suffisait de dire NON à toutes les étapes précédentes (et ce ne sont pas les occasions qui ont manqué), ils ont dit OUI et on même proposé de dire OUI avant que qui que ce soit ne leur demande quoi que ce soit.

Le dernier pas en date vers les futurs massacres c’est le prochain minaret de la mosquée de Poitiers.

Voir les articles du 26 octobre 2008 de lanouvellerepublique.fr
http://www.lanouvellerepublique.fr/dossiers/journal/pdf/20081026/16586512_JD_86N.pdf
Archive :
http://img223.imageshack.us/img223/5503/minaretdossierpoitiersmj5.gif

Officiellement, le maire a déclaré qu’il ne s’exprimerait pas avant d’avoir tenu une réunion de travail avec l’imam « Pour faire le point sur l’ensemble du dossier. » (Voir articles pdf ci-dessus)

Ce qui signifie en clair que pour l’instant le prochain petit pas vers les grands massacres est prévu à Poitiers lors d’une cérémonie privée de reddition de la république Française, représentée par le maire actuel, devant l’islam, représenté par l’ambassadeur de Mahomet, l’imam Boubaker El Hadj Amor.

Afin que ce maire et les membres du conseil municipal ne puissent pas dire “Je ne savais pas…”, informons-les de ce qu’est véritablement l’islam pour qu’ils prennent pleinement conscience de leurs actes de collaboration et de trahison, passés, présents et futurs, lors de toutes leurs “réunions de travail” devant l’ambassadeur de Mahomet.

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir http://tinyurl.com/6r4fsu et http://tinyurl.com/592ezu )

Et c’est très efficace, voir http://tinyurl.com/6YJBNY , http://tinyurl.com/65VA54 , http://tinyurl.com/56o47F etc.

Les noms des élus municipaux de Poitiers se trouvent sur la page
http://www.mairie-poitiers.fr/rubriques/aa/pageA.php?id_titre=694&id_rub=80&rubrique_menu=4.1

L’adresse de la mairie se trouve sur la page d’accueil du
http://www.mairie-poitiers.fr/credits.htm

On peut rechercher l’adresse publique personnelle des élus sur http://www.pagesjaunes.fr/trouverlesprofessionnels/index.do?portail=PJ tant il est vrai que l’on réfléchit bien mieux chez soi aux conséquences de ses décisions.

Pour la lettre, c’est encore plus simple :

Imprimer (directement depuis le navigateur : Fichier [ > Mise en page | Aperçu avnt impression] > Imprimer…) le dossier du 26 octobre 2008 de lanouvellerepublique.fr
Il rentre sur une page.
Avec ça le destinataire sait de quoi on va lui causer.

Un petit dessin vaut mieux qu’un long discours : Au dos, imprimer au choix un petit dessin de Steph Bergol résumant bien la situation.
Celui-là semble tout indiqué :
http://www.coranix.org/stephbergol/simpli/timber4.htm
ou des adaptations locales :
http://img366.imageshack.us/img366/8137/timberpoitiersje8.jpg
http://img370.imageshack.us/img370/4707/mahometanspoitierscj6.jpg
http://img135.imageshack.us/img135/6690/pinocchiopoitiersoq5.gif
http://img135.imageshack.us/img135/2489/mahometpoitiershn4.gif
http://img82.imageshack.us/img82/3237/terrorismepoitiersfz2.jpg

Ces dessins-là sont parlants eux-aussi :
http://www.coranix.org/stephbergol/images/appliquer.jpg
http://www.coranix.org/stephbergol/simpli/ombremomo.htm
http://www.coranix.org/stephbergol/simpli/autruche.htm
http://www.coranix.org/stephbergol/simpli/europ.htm

Un timbre tarif 20 grammes de base permet d’envoyer deux feuilles, vous pouvez donc rajouter une feuille d’information (recto-verso) par exemple :
– une présentation de l’islam : http://tinyurl.com/2m8ggr
ou
– une présentation de la psychologie des musulmans : http://tinyurl.com/5kxhu6
ou bien
– la lettre à l’humanité d’Ali Sina : http://tinyurl.com/6e7owe

Mettre dans une enveloppe, écrire le nom et l’adresse du destinataire, timbrer et poster.

Ce n’est pas plus compliqué que cela de combattre l’islam.

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même.

A vos timbres !

Mardi 7 avril 2009
Poitiers : le minaret de la mosquée bande sous le nez des habitants

Mosquée de Poitiers : le minaret prévu est-il trop haut ?

Filed under: en chantier,mosquée — sitamnesty @ 16:53

Vienne – le débat

Article sur la mosquée de Poitiers

Les travaux de construction de la mosquée de Poitiers ont débuté en août. Le futur lieu de culte sera doté d’un minaret de 22 mètres. Une hauteur qui dérange certains.

La Nouvelle République – dimanche 26 octobre 2008
http://www.lanouvellerepublique.fr/dossiers/journal/pdf/20081026/16586512_JD_86N.pdf

Contexte
> Le 3 octobre 2003, Jacques Santrot, alors maire de Poitiers, signait le permis de construire de la future mosquée.
> Situé entre la voie ferrée et la rue de la Vincenderie, le chantier a débuté en août dernier. Le gros oeuvre est prévu pour durer huit mois.
> L’édifice, prévu pour accueillir 800 fidèles, comportera un minaret de 22 mètres.

Fin 2009 au mieux, les musulmans de Poitiers auront à leur disposition une mosquée. Une mosquée a part entière et non plus une simple salle de prière aménagée comme cela était le cas depuis le milieu des années quatre-vingt. La salle en question située dans l’ancienne maison du jardinier du jardin des Plantes, rue Guillaume-le-Troubadour, était devenue au fil des ans autant inadaptée qu’indécente. Coincée entre la voie ferrée et la rue de la Vincenderie, la future mosquée qui pourra accueillir quelque 800 fidèles sera dotée d’un minaret. Une tour de 22 m qui s’élèvera dans le ciel poitevin. L’édification de ce premier minaret dans le ciel d’un Poitou très chrétien ne semble pas soulever de polémique. Officiellement et à l’unisson, les personnalités locales se félicitent que les musulmans, à l’égal des fidèles des autres confessions, puissent bénéficier d’un lieu de culte digne de ce nom. Une apparence. Car, sous couvert d’anonymat, le sujet est jugé « explosif » par certains. « Le minaret à cette hauteur, c’est de la provocation », glisse un autre interlocuteur.

L’imam de Poitiers Boubaker El Hadj Amor ne considère « pas opportun d’évoquer le sujet dans la presse. » Ce très influent membre de l’Union des organisations islamistes de France (UOIF) lâche: « II ne faut pas exciter les quelques extrémistes locaux. »

mosquée de Poitiers - chantier - La hauteur de la grue, jusque sous la cabine de pilotage, préfigure celle du futur minaret dans le paysage poitevin.
La hauteur de la grue, jusque sous la cabine de pilotage,
préfigure celle du futur minaret dans le paysage poitevin.

Pourtant, malgré des inscriptions injurieuses bombées non loin de la future mosquée, le Poitou n’est en rien comparable à la Vendée que Philippe de Villiers a tenté de mobiliser contre l’érection d’un minaret dans son fief de La Roche-sur-Yon. Ni à tel ou tel canton helvétique dans lequel les initiatives populaires contre les minarets sont monnaie courante. Boubaker El Hadj Amor reconnaît d’ailleurs : « La France est en contact avec le mode musulman depuis bien longtemps. Même les extrémistes ne contestent plus qu’il y a désormais une communauté musulmane française. Le seul combat à mener est celui pour la banalisation de l’islam en France. »

Laïc militant, l’ancien maire PS de Poitiers Jacques Santrot qui a signé le permis de construire en 2003 estime que « le minaret en lui-même n’est pas choquant. » Avant de rajouter : « La seule chose qu’il ne faut pas, c’est qu’il y ait un haut-parleur ! » L’actuel maire PS de Poitiers Alain Claeys ne s’exprimera pas avant d’avoir tenu une réunion de travail avec l’imam. Pour parler de la hauteur du minaret ? « Pour faire le point sur l’ensemble du dossier. »

Abderrazak Halloumi, élu PS, militant associatif spécialiste d’histoire des religions

Abderrazak Halloumi, élu Parti Socialiste, militant associatif spécialiste d'histoire des religions » Pourquoi pas un style européen sans minaret ?  »

> Pas de fondamentalisme sur la forme,
« Il ne faut pas être fondamentaliste sur la forme du minaret. Le minaret distingue l’édifice et permet au muezzin d’appeler à la prière. A Poitiers, c’est inconcevable car nous sommes dans un Etat laïc. Le minaret n’est d’ailleurs pas ce qui fonde la mosquée. »

> Se fondre dans l’architecture locale,
« La mosquée est un lieu de culte qui doit être ouvert sur la ville et esthétiquement beau. Elle doit pouvoir se fondre dans l’architecture locale. Il pourrait y avoir un style européen de mosquées. Sans minaret. Ou avec un minaret symbolique comportant seulement une excroissance. Il faut un bâtiment qui n’élève pas sa sacralité. Comme cela existe déjà, par exemple, à Bondy. »

> Une place dans le projet Coeur d’agglo,
« De par sa position de ville-relais entre le nord et le sud, Poitiers devrait avoir une mosquée centrale, une mosquée cathédrale. La mosquée aurait sa place dans le projet Coeur d’agglo. Si on veut un islam à la française, il faut s’en donner les moyens. »

Gilles Morin, secrétaire de la  » Libre Pensée « 

Gilles Morin, secrétaire de la -Libre Pensée- » Un élément de propagande religieuse  »

> Le minaret regarde les musulmans.
« Nous n’avons rien à dire sur le minaret de la future mosquée. C’est une affaire qui regarde la communauté musulmane. Sauf à dire que si une loi en matière d’urbanisme existe, il faut bien sûr qu’elle soit respectée. Le minaret est fait pour être vu et il est forcément un élément de propagande religieuse. Mais pas plus qu’une église. »

> Aucun argent public ne doit être donné.
« L’aspect du minaret nous est bien secondaire en regard de la question du financement de l’édifice en tant que tel. Nous sommes pour le respect de la loi de 1905. Nous demandons qu’aucun argent public soit donné quelle qu’en soit la forme pour l’édification de ce nouveau lieu de culte. Cela est bien plus important que la question du minaret. »

Boubaker El Hadj Amor, imam de Poitiers

Boubaker El Hadj Amor, imam de Poitiers » Une mosquée digne de ce nom doit avoir un minaret  »

> Aucune envie de choquer ou de heurter.
« A l’origine, le minaret a une fonction d’appel à la prière. C’est un peu comme le clocher d’une église installé le plus haut possible pour être entendu par le maximum de personnes. Dans les pays musulmans. à une époque où la sonorisation n’existait pas, c’était pour faire monter la voix. Aujourd’hui, ne serait-ce que parce que nous n’avons aucune envie de choquer, de heurter, de montrer que l’on envahit, ou de faire réagir les plus extrémistes, le minaret ne servira que comme élément d’ornement et d’appel visuel. »

> Le minaret est un élément marquant.
« Même si l’islam s’adapte à chaque pays et à son architecture, une mosquée digne de ce nom ne peut pas échapper à avoir un minaret. C’est un élément marquant. Celui de Poitiers fera 21-22 mètres, mais il comprendra une partie non visible puisque nous avons un terrain enterré de 7 à 8 mètres. En terme visuel, le minaret ne débordera pas du bâtiment d’une façon choquante ni provocante. »

> La mosquée ne sera pas un espace clos entre musulmans.
« Ce que l’on espère dans un pays comme la France, c’est d’être présents dans la communauté nationale. C’est pour cela qu’il y aura aussi une bibliothèque, une salle de conférences et d’autres éléments. Tout cela dans le but de nous ouvrir sur la communauté nationale. La mosquée ne sera pas un espace clos entre musulmans. Nous espérons que, demain, chaque Poitevin aura l’envie d’aller une fois à la mosquée pour visiter, se renseigner sur l’islam ou la culture musulmane. »

Version pdf
de l’article

mercredi 22 octobre 2008

Les pompiers de Toulouse, ne comprennent pas. Alors voici les explications…

par la sainte barbe du Muezzin Baravin, mercredi 5 décembre 2007

les pompiers, chevaliers ToulousainsLa Dépêche du Midi / Dimi / Dhimmi

Dans la ville qui a construit l’avion commercial le plus rapide du monde, le Concorde, et qui construit l’avion le plus grand du monde, l’A-380, on ne peut pas dire que ce soit la grande concorde entre les pompiers et les cités pudiquement dites « sensibles ».
Avant qu’ils puissent aller éteindre les incendies de voitures et de poubelles, il faut d’abord que des compagnies de CRS « sécurisent » la zone. Ce qui n’empêche absolument pas qu’on leur balance sur la figure des batteries, des briques, des parpaings, des blocs de béton, des galets de bords de Garonne, des boules de pétanque etc. (record : pavé de 20 Kg !)
C’est à tel point que, depuis la copie Toulousaine des émeutes de Villiers le Bel, les pompiers REFUSENT désormais d’intervenir pour les petits incendies qui sont, clairement, des pièges.
Et ils ne COMPRENNENT PAS POURQUOI ils sont agressés de cette manière systématique.
C’est pourtant très simple à comprendre, et parfaitement logique : il suffit de lire les articles de l’incontournable quotidien local La Dépêche du Midi AVEC LA BONNE CLEF DE DECODAGE, clef que ce quotidien connaît parfaitement mais cache soigneusement, clef que nous allons vous donner dans les lignes qui suivent.

Mais avant de vous donner cette clef de décodage, récapitulons les FAITS, sur la base des (more…)

vendredi 3 octobre 2008

France Info . Mosquée de Tournon-sur-Rhône

Filed under: collaboration,en projet,mosquée,Résistance — sitamnesty @ 13:10

logo France Info.Ce reportage du 05 avril 2006, le tout premier sur le sujet de l’action contre la mosquée de Tournon-Sur-Rhône, n’a malheureusement pas été enregistré. Si vous l’avez, ou si savez comment en obtenir une copie (voire même simplement son script) merci de nous contacter
Il n’en subsiste une trace qu’à travers les divers commentaires qu’il a suscités :

06.04.2006
Disproportion ?
Je m’étonne que France Info n’ait pas fait hier mention des massacres de Chrétiens nigérians, alors qu’il leur a semblé indispensable de traiter en long en large et en travers les réactions de certains Chrétiens face à l’érection d’une mosquée à Tournon en Ardèche.
Certes les propos allaient visiblement à l’encontre des Droits de minorités visibles à exercer leur culte, donc ils sont répréhensibles (jusqu’à quel point avant de brider la liberté d’expression ?). La disproportion entre le traitement des informations me paraît choquante. D’un côté, des tueries et destructions (qui durent depuis des décennies) qui ne valent pas d’être mentionnées, d’un autre côté, quelques courriels de personnes non représentatives… cherchez l’erreur.
Z.
09:51

A propos du reportage sur France-Info
http://teuchonunitairedissident.blogspirit.com/archive/2006/04/index.html
– Archive pdf

Némésis
Lun 10 Avr 2006 09:01
Mosquée de Tournon : on en parle sur France-Info
Depuis 6 h ce matin on passe en boucle les interviews de l’évêque, du président de l’association arabo-islamique (sic) des lieux et du maire d’une ville « victimes » d’un site internet incitant à protester contre la construction d’une mosquée (1).
Le procureur s’exprimant sur cette antenne du service public, a saisi l’affaire parce qu’il parait que c’est désormais condamnable. On appelle même M. Sarkozy au secours !
Ce serait maintenant illégal de vouloir conserver sa culture en luttant contre le prosélytisme grandissant d’une religion qui arrive déjà à faire interdire le porc dans les cantines scolaires, les distributions de St Nicolas en pain d’épice aux gosses lors d’une fête régionale traditionnelle, et les sapins de Noël ?
Qu’a-t-on a encore le droit de dire, voire de penser ?

A quand la légion d’honneur pour les communistes porteurs de valises du FLN ?
(1) NDLR : Feraient-ils allusion à http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=8546 ?
publié par Le Front dans: Islamisation/Dhimmitude – http://www.lefrontfrancais.info/article-2362717-6.html

A propos du reportage sur France-Info
http://www.bivouac-id.com/forum/viewtopic.php?t=1464
– Archive pdf

 

Mosquée de Tournon, toutes les réactions depuis 2006
Logo France3Logo L'Hebdo de l'Ardèche - A propos de la mosquée de Tournon-sur-RhoneLogo M6 Lyon  - A propos de la mosquée de Tournon-sur-RhoneLogo Le journal Tournon Tain  - A propos de la mosquée de Tournon-sur-Rhone
Logo Chérie FM Annonay - A propos de la mosquée de Tournon-sur-RhoneLogo Libération - A propos de la mosquée de Tournon-sur-RhoneLogo France Info - A propos de la mosquée de Tournon-sur-RhoneLogo AFP - Agence France Presse . Agence France Palestine - A propos de la mosquée de Tournon-sur-Rhone

Journal Tournon Tain . Mosquée de Tournon-sur-Rhône . La libre pensée s’en mêle

Filed under: collaboration,en projet,mosquée,Résistance — sitamnesty @ 11:41

Le journal de Tournon-Tain n°904, jeudi 22 juin 2006

logo Le journal Tournon Tain
Journal Tournon Tain 7 rue thiers BP 53 07303 Tournon cedex
tel 04 75 08 39 31 fax 04 75 08 50 71 email journal.taintournon@wanadoo.fr

Journal Tournon Tain n°904, jeudi 22 juin 2006 page 5
Cliquer sur la page pour l’agrandir

Décidément, l’arrivée de la mosquée à Tournon est loin d’être un long fleuve tranquille. Alors que sur Internet, les sites extrémistes continuent à s’en donner à coeur joie, c’est au tour de la fédération ardéchoise de la libre pensée de monter au créneau.

La fédération ardéchoise de la libre pensée vient de déposer un recours en annulation contre la décision municipale.

Evoquée rapidement à l’occasion du dernier conseil municipal, il semble que la fédération ardéchoise de la libre pensée ait décidé à son tour de monter au créneau dans le projet de construction de la mosquée à Tournon.
Dans un communiqué, la fédération ardéchoise de la libre pensée qui s’est réunie en assemblée générale il y a quelques jours explique sa fierté d’être restée fidèle au principe laïque et républicain concrétisé par la loi de 1905 et en particulier par son article 2 qui dit « la République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte (…) »
Elle demande donc le retour au strict respect de cette loi et exige donc l’abrogation de toutes les lois anti-laïques votées depuis la loi Debré en 1959.
Une fédération qui mène un combat contre ce qu’elle appelle le non respect de la loi. Combat qui passe par la demande d’annulation de subventions votées par des collectivités publiques à une congrégation religieuse devant le Tribunal administratif de Lyon.
Elle a empêché à St Etienne qu’une partie de la place Jean Jaurès ne devienne place Jean Paul II.
A Tournon, elle vient de déposer un recours en annulation contre la décision de la municipalité de consentir un bail emphytéotique d’une durée de 30 ans à l’association arabo-islamique tournonaise. Un bail par lequel la municipalité met à la disposition de l’association un terrain d’une superficie de 2413 m2, moyennant un loyer réduit à un euro symbolique.
La libre pensée considère qu’il y a là une violation de l’article 2 du 9 décembre 1905 qui dit « la République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte (…)
La libre pensée explique alors « La délibération du conseil municipal stipule que les terrains seront mis à disposition de l’association arabo-islamique, afin qu’elle construise un centre cultuel permettant à ses membres d’exercer leur culte dans des conditions décentes… « 
Pour la libre pensée, « Il s’agit là d’une aide indirecte importante, en effet si l’on considère la valeur d’acquisition du terrain, il est alors possible de considérer que la ville a accordé par l’intermédiaire de l’association arabo-islamique, une subvention indirecte de l’ordre de 30000 euros pour la tenue d’un culte… « 
Jean Pontier, maire de Tournon, expliquera à l’occasion du conseil municipal qu’il ne s’agissait là que d’une péripétie, rappelant à l’occasion que l’ensemble des élus municipaux avait voté favorablement à ce projet.
Il rappellera également que monsieur le sous-préfet de Tournon en personne s’était rendu au ministère de l’intérieur afin d’obtenir toutes les garanties quant à la validité de la décision municipale. Une péripétie de plus qui n’a pas semblé émouvoir le maire de Tournon.

Pierre Strappazzon

Tous les articles du Journal de Tournon-Tain
à propos de ce projet de mosquée controversée

Journal Tournon Tain . Mosquée de Tournon-sur-Rhône et libres penseurs

Filed under: collaboration,en projet,mosquée,Résistance — sitamnesty @ 11:24

Le journal de Tournon-Tain n°905, jeudi 29 juin 2006

logo Le journal Tournon Tain
Journal Tournon Tain 7 rue thiers BP 53 07303 Tournon cedex
tel 04 75 08 39 31 fax 04 75 08 50 71 email journal.taintournon@wanadoo.fr

article extrait du Journal Tournon Tain n°905, jeudi 29 juin 2006 page 3

Mosquée de Tournon et libres penseurs

La fédération ardéchoise de libre pensée tient à apporter quelques précisions quant à son action en justice contre la décision du conseil municipal de Tournon.
« Notre action en tribunal administratif contre la décision de la mairie de Toumon d’attribuer un bail emphytéotique pour un euro symbolique pour un terrain devant servir à la construction d’un lieu de culte a pour seul but de faire res­pecter la loi de 1905 de séparation des églises et de l’étât. La libre pensée qui pour sa part est rationaliste et combat pour la laïcité institutionnelle, considère que la religion est une affaire privée. La construction des lieux de culte ne doit donc concerner que des fonds privés. C’est ainsi qu’elle avait également déposé un recours contre l’attribution de fonds publics lors de la construction de la cathédrale d’Ivry. Elle s’élève vivement contre l’utilisation de son recours par un site internet par ailleurs impossible à joindre même par mail et qui à l’insu de la fédération de la libre pensée appel­le à la soutenir en donnant les adresses personnelles des responsables départementaux et en créant un lien avec le site national de la libre pensée. Elle tient à préciser qu’elle n’a aucun rapport de près ou de loin avec ce site dont elle condamne le contenu xénophobe. Nous réfutons par avance toute légitimité à des sites racistes et xénophobes d’utiliser notre sigle. Pour connaître les positions de la libre pensée, tout citoyen peut consulter notre site Internet. »

Tous les articles du Journal de Tournon-Tain
à propos de ce projet de mosquée controversée

jeudi 2 octobre 2008

Journal Tournon Tain . Mosquée de Tournon-sur-Rhône . Respecter la loi de 1905

Filed under: collaboration,en projet,mosquée,Résistance — sitamnesty @ 22:37

Le journal de Tournon-Tain n°924, jeudi 9 novembre 2006

logo Le journal Tournon Tain
Journal Tournon Tain 7 rue thiers BP 53 07303 Tournon cedex
tel 04 75 08 39 31 fax 04 75 08 50 71 email journal.taintournon@wanadoo.fr

page 1page 2
page 3
Cliquer sur une page pour l’agrandir

Les libres penseurs seront à Tournon vendredi soir pour débattre de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat. Ce sont ces mêmes libres penseurs qui ont attaqué la municipalité de Tournon à propos du terrain de la future mosquée, Rencontre avec des «théoriciens» qui n’ont pas leur langue dans leur poche… [p 2 & 3 ]

Les libres penseurs seront à Tournon vendredi soir pour débattre de la loi de séparation de l’église et de l’Etat et faire l’inventaire des sommes détournées. Ces mêmes libres penseurs qui ont attaqué la municipalité de Tournon à propos du terrain de la future mosquée. Qui sont -ils ?

Pour les libres penseurs ce n’est pas la construction de la future mosquée qui est en cause mais la décision municipale concernant le bail du terrain

La libre pensée Historique

La libre pensée plonge ses racines dans l’Antiquité, traverse le Moyen âge et la Renaissance avec ceux qui de Socrate à Epicure, de Rabelais à Giordano Bruno refusent les vérités révélées, l’obscurantisme et l’oppression. Elle va triompher dans la période des lumières et durant la révolution française.
1848, naissance de la société démocratique des libres penseurs. L’action du libre penseur Victor Schoelcher amène la suppression de l’esclavage dans les colonies françaises.
1851 après le coup d’état du 2 décembre, de nombreux militants se dispersent partout dans le monde et contribuent à la diffusion des idées de la libre pensée.
1860 parution du « libre penseur du XIXème siècle, journal des idées nouvelles »
1866 parution de la « libre pensée », hebdomadaire parisien. Avec le titre du journal est créé le mot qui désignera désormais le mouvement anticlérical et antireligieux
1871 les libres penseurs jouent un rôle de premier plan pendant la Commune de Paris
1880 Fondation de l’Internationale de la Libre pensée
1890 Création de la fédération française de la Libre pensée
1904 le congrès international de Rome définit les grands principes de la Libre pensée
1905 Loi de séparation des églises et de l’Etat 1925 naissance de la fédération nationale des libres penseurs de France et des colonies
1940 Interdiction de la Libre pensée par le gouvernement du Maréchal Pétain, elle reparaîtra en 1940

La libre pensée Les principes

Le congrès de Rome définit ainsi la libre pensée  » la libre pensée n’est pas une doctrine, elle est une méthode, c’est à dire, une manière de conduire sa pensée et par la suite son action, dans tous les domaines de vie individuelle et sociale. La libre pensée est laïque, démocratique et sociale, c’est à dire qu’elle rejette au nom de la dignité de la personne humaine, ce triple joug, le pouvoir abusif en matière religieuse, du privilège en matière politique et du capital en matière économique.
La libre pensée agit pour la défense de la République, une, indivisible, et laïque.
Elle est anticléricale et se bat pour la défense de la laïcité institutionnelle.
Elle est internationaliste, pacifique et antimilitariste. Elle est humaniste.

Le maire de Tournon avait dit

A l’occasion d’un conseil municipal en juin dernier, le maire de Toumon Jean Pontier avait expliqué aux élus que le recours au tribunal administratif  » n’était qu’une péripétie », II rappelait alors que l’ensemble des élus de la ville avaient votés favorablement au projet de mosquée. Il rappelait également, que monsieur le sous-préfet de Tournon en personne s’était rendu au ministère de l’Intérieur afin d’obtenir toutes les garanties quant à la validité de la décision municipale.

Faire respecter la loi de 1905

Françoise Stora secrétaire départementale de la libre pensée.

Alors que le projet de mosquée semble suivre son cours ( lire ci contre), les libres penseurs, organisent vendredi soir, une conférence publique où il sera question de la Loi de séparation de l’église et de l’Etat et de faire l’inventaire des sommes détournées.

Quel rapport entre la future mosquée de Tournon et la Loi de 1905 que défend ardemment la libre pensée ?

Il faut se rappeler qu’en juin dernier, alors que l’annonce de la construction d’une mosquée à Tournon déclenchait l’ire des sites extrémistes sur Internet, la fédération ardéchoise de la libre pensée attaquait à son tour. Elle déposait devant le Tribunal administratif un recours en annulation de la décision du conseil municipal de Tournon de consentir à l’association arabo-islamique un bail emphytéotique d’une durée de 30 ans. Un bail par lequel, la municipalité met à disposition de l’association, un terrain acheté à l’évêché, d’une superficie de 2413m3, moyennant un loyer réduit à 1 euro symbolique.

La libre pensée va considérer qu’il y a là violation de l’article 2 du 9 décembre 1905 qui dit  » que la République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte (…) » Pour la libre pensée, la délibération du conseil municipal stipule que les terrains seront mis à la disposition de l’association arabo-islamique afin qu’elle construise un centre cultuel permettant à ses membres d’exercer leur culte dans des conditions décentes.

Il s’agit pour la libre pensée d’une aide indirecte importante si l’on considère que la valeur d’acquisition du terrain est de l’ordre de 30 000 euros, alors, il est possible de considérer que la ville a accordé une subvention de 30 000 euros à l’association pour la tenue de son culte.

Une subvention « déguisée » selon la libre pensée qui irait à rencontre de la Loi de séparation de l’église et de l’Etat.

Alors, la libre, pensée, mouvement islamophobe, dirigé par des mouvances politiques d’extrême droite ? Secte ? mouvement citoyen indépendant ? mouvement politique ? Face à toutes ces interrogations, nous avons rencontré la secrétaire départementale du mouvement Françoise Stora qui nous explique les grandes lignes de ce mouvement.

Dans un premier temps, la secrétaire départementale va revenir sur le recours concernant la future mosquée de Tournon. En effet, il semble qu’il y ai eu amalgame entre le recours déposé et certains site internet particulièrement islamophobe  » nous avons trouvé sur certains site un appel à nous soutenir …un véritable choc pour nous ! dira Françoise Stora qui rappelle alors « nous ne demandons que le respect de la Loi de 1905 ! Il n’est en aucun cas question d’empêcher qui que ce soit de pratiquer sa religion… je pense qu’à Tournon, les gens interéssés par la construction de la mosquée ont compris notre démarche… nous n’avons pas eu de contact avec eux… « 

En ce qui concerne le recours au tribunal administratif, il semble que celui-ci suive son cours  » nous avons fait ce recours, il y a eu une réponse de la municipalité à ce recours, nous venons de répondre aux arguments avancés par la mairie… cela suit donc son cours… »

Il faut savoir que les tribunaux administratifs sont très chargés, le délai de réponse du tribunal peut intervenir dans plusieurs mois.

 » nous n’avons pas déposé un recours contre la mosquée nous précisera Françoise Stora nous ne voulons que le respect de la Loi de 1905… philosophiquement nous avons des arguments contre les religions mais nous ne sommes absolument pas pour les empêcher d’exister… nous voulons que tout le monde puisse s’exprimer, nous sommes pour la liberté d’expression… »

On l’aura compris, la libre pensée, n’est ni une secte, ni un mouvement politique porté par une idéologie d’extrême droite, voire même de droite. En effet, si l’on en juge par l’histoire de la libre pensée, les libres penseurs seraient plutôt d’idéologie de gauche. Le combat des libres penseurs n’est pas contre l’islam, il s’agirait en fait de la défense de la république, une indivisible et laïque.

C’est pourquoi, selon eux, il convient de partir à la reconquête de la loi de séparation de l’église de l’Etat. Elle est anticléricale et se bat pour la défense de la laïcité institutionelle.

Vendredi soir, à la maison municipale pour tous de Tournon, Christian Eyschen, secrétaire général du mouvement va animer une grande réunion publique.

 » de droite comme de gauche, les lois se sont succédées pour accorder toujours plus de fonds publics aux églises, à leurs oeuvres et à l’enseignement catholique (…) ce sont des milliards d’euros volés à l’école publique pour financer l’école privée expliquent les libres penseurs… en 2006, libres penseurs et républicains laïques dressent un inventaire dont l’objet est de savoir combien de milliard d’euros sont détournés de leur mission républicaine et laïque dans les municipalités, conseils généraux er régionaux… expliquent les libres penseurs qui avancent le chiffre de 17 millions d’euros de subventions des collectivités locales dans nos deux départements.

Gageons qu’il sera certainement question de la mosquée vendredi soir à Tournon mais pas uniquement.

P.S.

Le projet aura un étage supplémentaire

Kebir Benhamouda et Moussa Elkhal porte-parole de l’association arabo islamique

Neuf mois, le temps d’une gestation et toujours pas de mosquée à l’horizon.

Pourtant les plans sont tirés, le permis de construire est déposé, mais la première pierre n’est toujours pas posée !

Face à ce vide, il nous semble intéressant de faire le point sur le projet de la mosquée. Nous avons donc rencontré Moussa Eikhal, porte-parole de l’association Arabo Islamique de Tournon. Le rendez-vous est pris. C’est au café du théâtre que nous retrouvons Moussa Elkhal. Il est accompagné du président de l’association arabo-islamique de Tournon.

C’est donc tout naturellement que nous nous adressons à lui.

JTT : Où en êtes vous du projet de la mosquée ? Face au refus, de ce dernier de s’exprimer dans la presse, c’est donc avec Moussa Elkhal porte-parole de l’association que le point sera fait, Moussa Elkhal : « Avec la mairie, on est en total accord pour ne pas dire en accord parfait, le terrain qui nous a été octroyé ne l’a pas été par un seul parti politique, mais par le conseil municipal dans son unanimité, par conséquent on est en total accord avec tout le monde. »

JTT : Où en êtes vous du permis de construire ?
M. E. :  » Le permis de construire a été déposé… la loi en France pour obtenir un permis de construire est tellement difficile et sinueuse qu’il y a des moments où l’on se dit on est arrivé… et à d’autres, on en est encore loin … à l’heure où je vous parle, nous n’avons toujours rien… ceci dit, il y a eu un premier refus par rapport au fait que nous étions dans une zone inondable… ce qui me fait rire aujourd’hui, c’est que nous nous situons très loin des digues du Rhône et si cette mosquée devait un jour être inondée, alors tout Tournon le serait…. y compris les pompiers et les gendarmes…. mais on nous impose certaines règles et nous les respectons car nous sommes citoyens et républicains. « 

JTT : Face à ce refus, qu’avez -vous fait ?
M. E. : « il y a un recours qui a été demandé, et il a fallu refaire totalement le projet avec une nouvelle construction et avec ce que l’on appelle une zone refuge, donc un étage… « 

JTT : Refaire entièrement le projet ?.
M. E. : « c’est exactement le même, avec un étage supplémentaire. « 

JTT : Quand avez vous déposé ce nouveau permis de construire ?
M. E. : « au début du mois de septembre… je sais qu’il y a une commission de sécurité qui doit se réunir « 

JTT : Il y a de cela plusieurs mois, vous avez porté plainte contre les sites internet racistes, où en êtes vous?
M. E.: « Sincèrement, il y a des choses qui me désolent… en France on parle de loi de discrimination… et aujourd’hui il n’y a rien de fait. ..il n’y a pas eu de suite… donc vous comprenez qu’on crie qu’il y a trop d’antisémitisme, le jour de l’aïd, c’est à dire la fin du ramadan, il y a une mosquée qui a été taggé avec une tête de porc… je pense qu’en France, il y a deux poids deux mesures. »

JTT ; Pendant la période du ramadan où vous êtes vous retrouvés ?
M.E. :  » On a demandé à une association, l’amicale des locataires de nous prêter leur local… c’est un préfabriqué… depuis trois ans nous faisons ainsi »

JTT : Eventuellement si le projet de la mosquée ne pouvait pas aboutir avez-vous pensé demander à la ville de Tournon une salle pour votre lieu de prière ?
M. E. : « Ce que je dis n’engage que moi, mais la grande majorité des concitoyens sont d’accord avec moi, on n’arrêtera pas tant que l’on aura pas le permis… on a commencé, on est français on respecte les lois de la république, il n’y a aucune raison à ce qu’il n’y ait pas un tribunal aujourd’hui en France qui puisse nous donner raison à un moment où un autre, si on devait arriver bien entendu jusque là. « 

JTT : A combien se monte le projet de la mosquée?
M. E. : « Aux alentours de 600.000 euros. « 

JTT : Comment allez-vous faire pour réunir les fonds ?
M. E. : ‘Les deniers du culte existent dans toutes les églises il n’y a pas de raisons pour que cela ne se fasse pas pour les mosquées… ce sera uniquement à partir de dons, aucune subvention ne nous a été versée par qui que ce soi à ce jour »

JTT : L’association libre penseur attaque la municipalité… en fait ce terrain c’est comme une subvention un peu déguisée non ?
M. E. : « je vais vous dire une chose, il faut appeler un chat un chat.. ce sont des gens qui sont islamo-phobes et on a beau me dire qu’ils sont libres penseurs, j’en doute, s’il sont libres penseurs, je les invite par votre intermédiaire à se réunir avec moi et à me parler de leur libre pensée… alors les libres penseurs il y en a dans tous les pays, dans toutes les religions et ils sont de quelles couleurs ???… maintenant s’il veulent discuter avec nous, je suis personnellement quelqu’un qui adore le dialogue, c’est avec plaisir que je voudrais les rencontrer… ceci dit, l’islam de France c’est quelque chose qui existe depuis plusieurs années dans les caves… maintenant pour sortir des caves il faut à un moment donné que la république assume les citoyens que nous sommes… si on n’a pas de terrain, si on n’a pas ceci ou cela…. on ne démarrera jamais… par conséquent il faut arrêter de me parler de libres penseurs par ce que c’est de la libre bêtise… il faut qu’ils sachent que sur cette planète, il y a des gens de confession multiples… des juifs, des chrétiens, des musulmans, des bouddhistes et chacun s’organisent… Il est vrai que nous sommes assez mal organisés, car nous sommes les bébés de la république et on ne peut pas demander à un bébé ce que l’on demande à un adolescent ou un adulte… le conseil Français du culte musulman qui vient de démarrer, il se règle petit a petit, il commence à y avoir des imams qui parlent français, tout cela demande un certain temps.. si des libres penseurs viennent saccager tout ce que l’on est en train de faire, on n’arrivera jamais à être adulte, c’est pour cela que personnellement je trouve qu’ils ne sont pas libres penseurs du tout.
S’ils sont islamophobes, cela les engage tant que cela reste dans le domaine de la légalité… maintenant engager cette procédure sous prétexte qu’ils sont laïques mais qu’ils ne sont pas racistes… mais moi je suis laïque ! je suis pour la séparation de l’église et de l’état, mais pas pour que l’on envoie des gens prier dans des caves avec des rats ».

JTT. Serez vous à la réunion publique vendredi ?
M. E. : « je viendrai à cette réunion publique, avec plaisir, entendre mes concitoyens dire ce qu’ils pensent de ma religion. « 

Kebir Benhamouda est âgé de 29 ans. Il est né et habite Tournon depuis sa naissance. Selon lui, c’est la religion qui l’aurait remis dans le droit chemin alors qu’il était sur une pente savonneuse, le projet de la mosquée sur Tournon le ravi.

« Cette mosquée, j’en suis fier nous dit Kebir… c’est quelque chose de magnifique, qui va permettre à la population de ne pas prier dans des salles insalubres. »

JTT : Etes vous pratiquant ?
Kebir B. : « bien sûr »

JTT : où allez vous prier ?
Kebir B. : « il y a une salle qui est prêtée par la mairie, la salle de l’amical des locataires, mais il y a de plus en plus de fidèles… une chose qui est très appréciable pour la communauté musulmane…. mais actuellement pour bien arrivera faire sa prière et respecter le cadre de société, il nous manque de la place et je trouve cela indigne de ne pas avoir une mosquée qui soit un peu plus grande. « 

JTT : Si vous n’aviez pas cette mosquée feriez vous la démarche d’aller à Valence ?
K. B. : « cela m’est déjà arrivé… le vendredi j’allais exprès sur valence pour aller prier… »

JTT : Que pensez-vous de tous ces gens qui sont contre ce projet de mosquée ?
K. B. :  » il faut vivre avec son temps. Je ne vois pas pour quelle raison il y a de la discorde. Cela fait 29 ans que je suis à Tournon… j’ai toujours vu une église, il n’y a jamais eu aucun soucis… il y a toujours eu une petite mosquée, au début dans une petite cave et il n’y jamais eu de soucis… je pense que c’est un lieu d’apaisement, on est là pour être aimé les uns et les autres, je ne vois pas pour quelle raison dans cette société où on a l’habitude de vivre en harmonie, on ne puisse pas bénéficier d’un cadre pour pouvoir prier. « 

JTT : Etes vous nombreux dans votre tranche d’âge à être fidèle à la religion ?
K.B.:  » Oui, et si Je n’avais pas eu la religion, je pense que je serais parti dans la délinquance… la religion m’a apaisé… il faut savoir que 50 à 60% des jeunes qui sont dans les quartiers n’ont pas de travail car cela est lié à la discrimination d’embauche. La seule façon qui arrive à calmer un peu le jeu, c’est ce qu’on appelle les grands frères… ces personnes sont là pour apaiser un peu les tensions, nous disent, remercies déjà le bon dieu de ce que tu as et c’est déjà pas mal… tu manges, tu dors c’est déjà pas mal…. ceci nous ouvre un peu les yeux et nous apaise. »

JTT : Vous parlez de grands frères, ce ne sont pas vos parents qui vous ont éduqué ?
K. B. : « Si ! mais quand j’allais à la mosquée je voyais des personnes qui venaient nous voir et qui nous disaient tout simplement que dans le cadre de la société il faut montrer une bonne image du musulman. Etre musulman c’est un comportement »

JTT : Cela veut dire que la mosquée sur Tournon engendrera moins de problèmes de délinquance ?
K. B. : « oui, je pense que ça ne peut que faire du bien, qu’améliorer les problèmes liés au quartier et à tout en général »

La salle de prières était dans les locaux de l’amicale des locataires durant le ramadan.

Dossier réalisé par Pascale Dusate et Pierre Strappazzon

JEUDI 9 NOVEMBRE 2006 NUMERO 924 PAGE 3

Tous les articles du Journal de Tournon-Tain
à propos de ce projet de mosquée controversée

Journal Tournon Tain . Mosquée de Tournon-sur-Rhône . Libres penseurs à l’extrême

Filed under: collaboration,en projet,mosquée,Résistance — sitamnesty @ 21:57

Le journal de Tournon-Tain n°925, jeudi 16 novembre 2006

logo Le journal Tournon Tain
Journal Tournon Tain 7 rue thiers BP 53 07303 Tournon cedex
tel 04 75 08 39 31 fax 04 75 08 50 71 email journal.taintournon@wanadoo.fr

page 3page 4
Cliquer sur une page pour l’agrandir

Dans notre édition N°924 du 9 novembre, nous avons accordé une large place aux libres penseurs
en expliquant leurs missions et rappelant leur action en justice contre la municipalité de Tournon.

Le 10 novembre les libres penseurs organisaient une réunion publique à la maison municipale avec pour objectifs, entres autres, d’expliquer leur action contre la ville quant au terrain mis à la disposition d’une association cultuelle pour la construction de la mosquée.

Mme Stora, Mr Pelaez et un responsable fédéral, Christian Eyschen se sont retrouvés face à un auditoire d’environ trente cinq personnes, manifestement composé de nombreux sympathisants et pour cause…

Durant une bonne partie de la soirée on a pu assister à un monologue du responsable fédéral, tentant de mobiliser ses troupes face à l’épée de Damoclès qui leur pend au dessus de la tête. Selon les libres penseurs, la loi de 1905 est remise en cause par les directives européennes.

Pour préserver leur raison d’être et d’exister, les acteurs de ce mouvement n’ont plus qu’une chose à faire. Rassembler un maximum de personnes capables de défendre le maintien de cette loi.

Avant que l’action en justice concernant le terrain de la future mosquée soit abordée, le responsable fédéral va copieusement dénigrer la religion. Chacun en prendra pour son grade. Que l’on soit chrétiens, protestants, musulmans ou encore boudhistes tout le monde passera à la moulinette.

Une violente diatribe contre la religion en générale qui ne laissera pas insensible certaines personnes présentes dont Moussa Elkhal, porte parole de l’association arabo-islamique qui a tenu à réagir aux propos des libres penseurs.

Pascale Duval

Réaction : Moussa Elkhal face aux libres penseurs

Leur extrémité me fait craindre beaucoup de choses… j’ai entendu un discours plein de haine vis à vis de Dieu et ce n’était même pas en direction des pratiquants, où là, il peut y avoir des extrêmes… ils ont vite fait de couper la trajectoire et d’aller incendier dans tous les sens du terme, toutes tes religions, quelles qu’elles soient et plus particulièrement le catholicisme… j’ai réagis en défendant toutes les religions car elles se ressemblent toutes, en revanche elles se différencient par rapport aux hommes qui les pratique… j’ai fais un effort car j’ai écouté pendant trois heures, et je peux vous assurer que dans leur grande majorité, leurs paroles sont d’une extrême grande violence et d’intolérance

D’autre part il aura fallu attendre les cinq dernières minutes pour aborder le sujet du terrain et de la mosquée. Je leur ai dit qu’ils s’étaient fait leur publicité en Ardèche grâce à la mosquée et qu’ils se trouvent sur la même voie que certains extrémistes comme de Villiers ou le Pen… il m’a été répondu que lorsque Le Pen dit qu’il fait jour, nous sommes d’accord avec lui, et lorsque le Pen dit qu’il fait noir nous sommes encore d’accord avec lui… Personnellement dira Moussa Elkhal, je trouve que ces idées sont simplistes pour des libres penseurs…. ceci dit, je ne lâcherai pas le combat pour le terrain… en revanche, le permis de construire est accordé… maintenant je souhaite prendre du recul par rapport à cela… j’ai d’autres combats à mener et plus particulièrement politiques… des combats pour la jeunesse, avec des gens d’ouverture qui font d’autres choses pour la société… par conséquent je vais mettre fin à mon travail au sein de l’association arabo-islamique pour le simple et bonne raison que l’on ne peut pas être de partout et faire du bon travail… un combat a été mené, je n’aime pas dire le mot gagné… mais je pense avoir fait évoluer certaines choses… je suis ouvert à toutes solutions pour essayer d’intégrer les jeunes… mon combat est beaucoup plus ouvert que fermé, par conséquent à partir d’aujourd’hui, j’arrête avec l’association… « 

Propos recueillis par Pascale Duval

Tous les articles du Journal de Tournon-Tain
à propos de ce projet de mosquée controversée