SITAmnesty

dimanche 19 juillet 2009

Amina & Sarah voulaient être libres…

Filed under: Améristan — sitamnesty @ 23:17

Source : http://grouik-grouik.org/9/2008/01/amina-sarah-voulaient-tre-libres.html

bandeau blog du cochon hallal

par Muezzin Baravin & Imam Grouik-Grouik

SITA vers les USAAmina Yaser Said, 18 ans, et sa soeur Sarah, 17 ans (de gauche à droite) Amina Yaser Said, 18 ans, et sa soeur Sarah, 17 ans (photo ci-contre, de gauche à droite) ont été religieusement abattues par Yaser Abdel Said leur pieux papa musulman, dans son propre taxi, le 1er janvier 2008 à Lewisville (Texas) parce qu’elles voulaient s’intégrer à la société américaine.

Bien sûr, leur frère et un imam local d’Austin se sont empressés de disculper la religion musulmane de toutes les accusations suscitées par la tragédie.

Les policiers américains, encore plus ignorants à propos de l’islam que leurs politiciens, à quelques exceptions prêts, n’arrivent même pas à concevoir que la religion puisse avoir la moindre relation avec le drame. Il y a malheureusement fort à parier qu’ils laisseront ainsi sacrifier quelques milliers de gamines avant de faire quoi que ce soit contre la secte serial killeuse à moins que les citoyens ne se décident à se réveiller.

Ci-dessous, quelques autres gamines qui ont récemment identiquement payé de leur vie le fait d’avoir préféré l’intégration à la civilisation occidentale plutôt que la soumission aux coutumes barbares familliales de la « Religion d’Amour, de Tolérance et de Paix ».

Aqsa Parvez, 16 ans, religieusement étranglée par son pieux papa musulman - 11 décembre 2007, Mississauga (Canada)Sadia Scheick 20 ans tuée au nom d'AllahHina Saleem, 21 ans, égorgée par papa musulman au nom d'Allah - Italie, août 2006Banaz Mahmoud, 20 ans, religieusement violée puis étranglée sur ordre d'un tonton et d'un papa tous deux musulmans au nom d'Allah - Grande-Bretagne, 2005

De gauche à droite :
Aqsa Parvez, 16 ans, religieusement étranglée par son pieux papa musulman – Mississauga (Canada), 11 décembre 2007
Sadia Scheick, 20 ans, religieusement abattue par balle par son frère musulman au nom d’Allah – Belgique, novembre 2007.
Hina Saleem, 21 ans, religieusement égorgée par papa musulman au nom d’Allah – Italie, août 2006
Banaz Mahmoud, 20 ans, religieusement violée puis étranglée sur ordre d’un tonton et d’un papa tous deux musulmans au nom d’Allah – Grande-Bretagne, 2005

Stop Honour Killings (www.stophonourkillings.com) mentionne le chiffre rapporté par l’ONU de 5000 jeunes femmes tuées chaque année dans le monde pour cause essentiellement de comportement islamiquement non correct. C’est près de deux World Trade Centers par an…

Concernant le double meurtre d’Amina et de sa soeur Sarah, les faits sont les suivants (articles en anglais) :

Les informations utiles pour faire une action SITA :

L’adresse du père en fuite est donnée dans l’article Un chauffeur de Taxi suspecté du double meurtre de ses filles : Lakeland Drive, à Lewisville, Texas
On trouve la liste de tous les voisins habitants la rue Lakeland Drive, à Lewisville, Texas via l’annuaire international www.infobel.com en cliquant sur US-INFO.com puis en remplissant la rubrique « Recherche par adresse » avec Rue : Lakeland Drive, Ville : Lewisville, Choisir un état : TEXAS.
Cela donne une liste de 100 personnes.
On trouve la famille Said au 1023 (troisième page de la liste) ce qui concorde avec le prénom d e la mère (Patricia) et le numéro de la maison [1023] que l’on voit sur la vidéo du reportage de Fox News Reportage vidéo Le frère des deux jeunes filles assassinées lance un appel

L’école des deux jeunes filles assassinées est indiquée dans l’article Slain Teen Girls’ Brother Begs for Suspect Father to Turn Himself In : Lewisville High School
Une recherche sur internet « Lewisville High School, Texas » donne son site internet : http://lhs.lisd.net/ qui comporte l’adresse de l’école directement sur la page d’accueil.
Sur cette même page d’accueil, à droite, on trouve aussi la photo et le nom du meilleur élève du mois (Student of the Month) ainsi que les noms des meilleurs membres de l’équipe sportive (ALL STATE BAND et ALL STATE CHOIR).
D’autres noms de camarades d’école sont indiqués dans l’article Un chauffeur de Taxi suspecté du double meurtre de ses filles

Le nom du porte-parole (spokesman) de la police à propos de ce double meurtre est indiqué dans le même article : David Tull.
L’article indique aussi le nom du commissariat (Police Department) : celui de Irving .
Une recherche sur internet « police, Irving, Texas » donne son site internet : http://www.irvingpd.com/ qui permet de trouver la page de contact : http://cityofirving.org/police/contact-information.html donnant les noms des principaux responsables (rubrique « command staff ») et l’adresse postale de leur bureaux (rubrique « Police Buildings », deux adresses : une au nord[north], une au sud[south])
Le lien « Media Relations » (en colonne de gauche) permet effectivement de retrouver le porte-parole précédemment indiqué.

Contrairement à la propagande islamique officielle faite par un imam d’Austin, et à celle du propre frère des deux victimes (voir article du samedi 05 Janvier 2008) c’est bien l’islam qui est responsable de ce double meurtre puisque TOUTES les interprétations islamiques officielles condamnent à mort tous les nés musulmans qui abandonnent leur religion et autorise n’importe quel musulman à éxécuter la sentence.
Ce double meurtre est exactement semblable à tous les autres que nous avons évoqués ici, et plus particulièrement similaire à celui de Aqsa Parvez, le 11 décembre 2007 à Mississauga (Canada) : filles assassinées car ne respectant pas les préceptes de l’islam, en amérique du nord, par un père musulman et chauffeur de taxi, meurtre couvert par la propagande mensongère des proches affirmant que l’islam est une religion de paix.

Informons-en la police de Irving et les proches des deux victimes :

1a. Choisir un responsable (ou plusieurs) parmi le « command staff » de la police locale (adresses sur la même page). Ceux dont le téléphone commence par 721-25.. ont leur bureau dans le commissariat « South Station », les autres sont au « North Station ».

1b. Pour les internautes qui veulent en faire plus, choisir un voisin (ou plusieurs) dans la liste des voisins du meurtrier sur Lakeland Drive.
On peut classer les résultats par numéro dans la rue en sélectionnant « Address » dans le menu « Sort By : » (classer par :). Les proches voisins du 1023 (de 1000 à 1300) se trouvent alors en pages 3 et 4 de la liste .

1c. Pour les internautes qui veulent en faire encore plus, choisir un (ou plusieurs) des meilleurs élèves du lycée où étudiaient Amina et sa soeur Sarah. Les noms de ces élèves se trouvent à droite de la page d’accueil du site internet du lycée, http://lhs.lisd.net/ (Student of the Month, ALL STATE BAND et ALL STATE CHOIR). L’adresse de l’école est directement sur la page d’accueil.
D’autres noms sont indiqués dans l’article Un chauffeur de Taxi suspecté du double meurtre de ses filles.

2. Imprimer (Fichier > Imprimer… ou Ctrl+P) l’article Le père des jeunes filles assassinées était irrité qu’elles flirtent avec des non-musulmans, indique la police (une feuille, recto)

3. Au dos, imprimer (Fichier > Imprimer… ou Ctrl+P) la première page du présent article du Blog du Cochon Hallal.

4. Le timbrage de base (20 grammes en France) permet d’envoyer deux feuilles :
– Imprimer (Fichier > Imprimer… ou Ctrl+P) recto, au choix (hélas…), une page de l’un des articles relatant des meurtres « étrangement » similaires :
Aqsa Parvez (page 2 de l’article)
Sadia Scheick (page 2 de l’article)
Hina Saleem (page 1 de l’article)
Banaz Mahmoud (page 1 de l’article)
– Imprimer (Fichier > Imprimer… ou Ctrl+P) au verso la première page du chapitre 12 (en édition anglaise) du livre de 1923 d’André Servier « Islam and the psychology of the musulman » (l’islam et la psychologie du musulman) disponible sur musulmanbook.blogspot.com.
Pour information, vous trouverez la version en Français de ce chapitre dans l’édition française d’origine, chapitre 13, sur servier1923fr.wordpress.com

5. Affranchir à 0.85 € depuis la France. Voici où consulter les tarifs depuis la Belgique, la Suisse, le Luxembourg, le Canada, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et Monaco). Agir de même pour les autres pays.

6. Après avoir posté votre courrier, référencer votre action au Sitathon pour inciter d’autres personnes à agir. Vous pouvez aussi vous inscrire à notre Newsletter.

ACTION PAR CARTE-POSTALE
Suggestion de texte : Why did Yaser Abdel Said killed his daughters Amina and Sarah ? Because Muhammad the « prophet » said « Whoever changes his religion, kill him ». Signature : grouik-grouik.org.
(Pourquoi Yaser Abdel Said a-t-il tué ses filles Amina et Sarah ? Parce que Muhammad le « prophète » a dit : « Quiconque change sa religion, tuez-le »)

mercredi 8 juillet 2009

Un gouffre d’incompréhension sépare [?] et Musulmans

Devinette :
Voici deux dépêches AFP, l’une concernant des émeutes musulmanes en Chine, l’autre concernant des émeutes musulmanes en France. L’une des deux est la transposition de l’autre.
A votre avis, quelle est la dépêche AFP originale ?

Un gouffre d’incompréhension sépare Hans et Ouïghours

« Ils étaient comme des animaux en furie »: dans son salon de coiffure tout retourné, une Han, ethnie majoritaire en Chine, reste abasourdie par le déferlement de violences au Xinjiang, une région où Pékin a, assure-t-elle, « apporté le développement économique ».


Photographe : Peter Parks AFP :: Des femmes le 6 juillet 2009 dans une rue dévastée d’Urumqi

« Seuls des gens habités par le Mal feraient quelque chose comme cela. Il n’y a pas d’excuses », juge cette commerçante s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.

Urumqi, la capitale régionale du Xinjiang (nord-ouest), s’est embrasée dimanche soir quand des milliers d’émeutiers sont descendus dans les rues et ont attaqué des Hans, selon les témoignages d’habitants.

Ces heurts ethniques ont fait au moins 156 morts et plus d’un millier de blessés, selon un bilan officiel. La télévision chinoise a montré des blessés couverts de sang, des carcasses de véhicules incendiés et des foules jetant des pierres sur les forces de l’ordre ou retournant des voitures de police.

« Ce qu’ont fait les Ouïghours est horrible », estime une fonctionnaire local, Zhang, qui refuse de divulguer son identité. Malgré les troubles, elle n’a aucune intention de plier bagages car, insiste-t-elle, « la Chine est un pays unifié. On ne s’en va pas comme ça. C’est notre pays ».

Comme beaucoup de Hans, son incompréhension est totale et son intérêt inexistant à l’égard des doléances des Ouïgours, qui reprochent à Pékin de les avoir marginalisés et de tenter de siniser la région sur le modèle tibétain.

Le Xinjiang compte près de 20 millions d’habitants, de 47 ethnies, parmi lesquels les Hans sont passés de 6% à 40% de la population avec la politique de développement et de sinisation de Pékin depuis les années 90.

« Il y a eu des violences comme celles-ci par le passé et il y en aura d’autres si les choses ne changent pas », prévient Anwar, un Ouïghour à la forte carrure qui se propose fièrement de montrer au journaliste de l’AFP l’endroit où des Hans ont été frappés ou tués à coups de machette.

« C’est supposé être le Xinjiang, une région autonome Ouïghoure (…). Mais les Hans contrôlent tout. Les Ouïghours sont toujours maltraités par les Hans », accuse-t-il. D’autres musulmans turcophones affirment ressentir les mêmes injustices mais sont nettement plus mesurés.

« Nous voulons juste la paix. Il y a de bons Hans et de Mauvais hans, comme partout », estime Yusufina dont le fils et le mari ont été détenus par les forces de l’ordre après les émeutes. « Nous ne détestons pas les Hans, nous voulons juste que nos proches soient relâchés », dit-elle. La police chinoise a arrêté 1.434 personnes, dont 55 femmes, après les violences.

Mardi matin, au moins 200 personnes manifestaient à Urumqi, dont beaucoup de femmes dénonçant des arrestations arbitraires et exigeant des comptes sur la disparition de leurs proches.

Nombre de Ouighours imputent les violences de dimanche à un incident en apparence bénin mais révélateur du fossé entre les deux ethnies: une grande bagarre ayant opposé fin juin des Hans et des Ouighours dans une usine de jouets du Guangdong (sud).

Une rumeur selon laquelle deux employées hans auraient été sexuellement agressées par des Ouïghours avait déclenché la bagarre qui avait fait deux morts — deux Ouïghours — et près de 120 blessés, selon les médias officiels.


« Ils étaient comme des animaux en furie »: dans son salon de coiffure tout retourné, une Française, ethnie majoritaire en France, reste abasourdie par le déferlement de violences en Alsace, une région où Paris a, assure-t-elle, « apporté le développement économique ».


Photographe : Peter Parks AFP :: Des femmes le 6 juillet 2009 dans une rue dévastée de Strasbourg

« Seuls des gens habités par le Mal feraient quelque chose comme cela. Il n’y a pas d’excuses », juge cette commerçante s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.

Strasbourg, la capitale régionale de l’Alsace (est), s’est embrasée dimanche soir quand des milliers d’émeutiers sont descendus dans les rues et ont attaqué des Français, selon les témoignages d’habitants.

Ces heurts ethniques ont fait au moins 156 morts et plus d’un millier de blessés, selon un bilan officiel. La télévision française a montré des blessés couverts de sang, des carcasses de véhicules incendiés et des foules jetant des pierres sur les forces de l’ordre ou retournant des voitures de police.

« Ce qu’ont fait les Musulmans est horrible », estime une fonctionnaire local, Marie, qui refuse de divulguer son identité. Malgré les troubles, elle n’a aucune intention de plier bagages car, insiste-t-elle, « la France est un pays unifié. On ne s’en va pas comme ça. C’est notre pays ».

Comme beaucoup de Français, son incompréhension est totale et son intérêt inexistant à l’égard des doléances des Musulmans, qui reprochent à Paris de les avoir marginalisés et de tenter de franciser la région sur le modèle vendéen.

L’Alsace compte près de 20 millions d’habitants, de 47 ethnies, parmi lesquels les Français sont passés de 6% à 40% de la population avec la politique de développement et de francisation de Paris depuis les années 90.

« Il y a eu des violences comme celles-ci par le passé et il y en aura d’autres si les choses ne changent pas », prévient Anwar, un Musulman à la forte carrure qui se propose fièrement de montrer au journaliste de l’AFP l’endroit où des Français ont été frappés ou tués à coups de machette.

« C’est supposé être l’Alsace, une région Musulmane sous concordat (…). Mais les Français contrôlent tout. Les Musulmans sont toujours maltraités par les Français », accuse-t-il. D’autres musulmans arabophones affirment ressentir les mêmes injustices mais sont nettement plus mesurés.

« Nous voulons juste la paix. Il y a de bons Français et de Mauvais Français, comme partout », estime Yusufina dont le fils et le mari ont été détenus par les forces de l’ordre après les émeutes. « Nous ne détestons pas les Français, nous voulons juste que nos proches soient relâchés », dit-elle. La police française a arrêté 1.434 personnes, dont 55 femmes, après les violences.

Mardi matin, au moins 200 personnes manifestaient à Strasbourg, dont beaucoup de femmes dénonçant des arrestations arbitraires et exigeant des comptes sur la disparition de leurs proches.

Nombre de Musulmans imputent les violences de dimanche à un incident en apparence bénin mais révélateur du fossé entre les deux ethnies: une grande bagarre ayant opposé fin juin des Français et des Musulmans dans une usine de jouets de Marseille (sud).

Une rumeur selon laquelle deux employées Français auraient été sexuellement agressées par des Musulmans avait déclenché la bagarre qui avait fait deux morts — deux Musulmans — et près de 120 blessés, selon les médias officiels.

Réponse : la dépêche d’origine est http://tinyurl.com/mxvggc

Comment se fait-il que les DEUX dépêches semblent toutes deux décrire des évènements réels malgré la transposition entre deux pays qui n’ont rien à voir entre eux sauf… le point commun d’une présence musulmane ?

Indice n°1 : la réponse est dans la question 🙂

Indice n°2 : un petit dessin vaut mieux qu’un long discours

Photo de la réalité, juillet 2009, AFP :

Dessin de l’islamophobie, octobre 2007, Bergolix :
La bombe à retardement démographique musulmane

Conclusion ? Au choix…
1/ La réalité est islamophobe, il faut porter plainte contre la réalité et la faire condamner lourdement pour racisme.
2/ Mêmes causes = mêmes effets : islam = violence.