SITAmnesty

jeudi 26 janvier 2012

Houria Bouteldja – Le chien et les rats

Il était une fois
une Houria
qui traita les français de « souchiens »
car ces vilains
se voyaient ramures de souches.
Se faire traiter de moins qu’un chien,
c’est à dire un sous-chien,
déplut fort au souchien
qui porta l’affaire devant le tribunal
au motif d’injure contre les siens.
Le juge éructa qu’il n’y avait là
assurément point d’injure,
toute ressemblance entre la terminaison « chien »
et l’animal « le chien » étant évidemment fortuite
et absolument pas intentionnelle,
et la Bouteldja il relaxa
étant assurément blanche et pure
comme l’agneau qui vient de naître
avant que ses coreligionnaires
ne l’égorgent pour s’en repaître.
Soit, déclara le vilain, je suis donc un souchien
et non point un moins qu’un chien.
Mais alors qu’est donc la Houria ?
Et que sont donc les siens ?
Elle se voit non point
ramure de souche
mais murmure de coran,
et ses compagnons se disent mahométans.
Assurément, pour moi c’est donc une sourate
comme mes compagnes sont des souchiennes
et ses compagnons sont donc des sourats
comme je suis un souchien.
Puisque je ne suis assurément point
un moins qu’un chien
ainsi que le juge en décida
ils ne sont donc assurément point
des moins qu’un rat !
Hé oui, Houria Bouteldja,
il ne faut point employer
des armes que l’on ne maîtrise pas
car l’ennemi peut s’en emparer
et les retourner
contre toi !
            tinyurl.com/souchien

Houria Bouteldja nique la France

Travaux pratiques : Niquer la sourate qui nique la France

1/ Diffuser la version PDF de la présente fable :

Il était une fois - une Houria - qui traita les français de _souchiens_ - car ces vilains - se voyaient ramures de souches. - Se faire traiter de moins qu'un chien, - c'est à dire un sous-chien, - déplut fort au souchien - qui porta l'affaire devant le tribunal - au motif d'injure contre les siens. - Le juge éructa qu'il n'y avait là - assurément point d'injure, - toute ressemblance entre la terminaison _chien_ - et l'animal _le chien_ étant forcément purement fortuite - et absolument pas intentionnelle, - et la Bouteldja il relaxa - étant assurément blanche et pure - comme l'agneau qui vient de naître - avant que ses coreligionnaires - ne l'égorgent pour s'en repaître. - Soit, déclara le vilain, je suis donc un souchien - et non point un moins qu'un chien. - Mais alors qu'est donc la Houria ? - Et que sont donc les siens ? - Elle se voit non point - ramure de souche - mais murmure de coran, - et ses compagnons se disent mahométans. - Assurément, pour moi c'est donc une sourate - comme mes compagnes sont des souchiennes - et ses compagnons sont donc des sourats - comme je suis un souchien. - Puisque je ne suis assurément point - un moins qu'un chien - ainsi que le juge en décida - ils ne sont donc assurément point - des moins qu'un rat ! - Hé oui, Houria Bouteldja, - il ne faut point employer - des armes que l'on ne maîtrise pas - car l'ennemi peut s'en emparer - et les retourner - contre toi ! - tinyurl.com/souchien

2/ l’imprimer et l’envoyer à l’adresse postale publique de la sourate : indigenes-republique.fr/statique?id_article=191, (93200 Saint-Denis) indigenes-republique.fr/faites-un-don/,
histoire qu’elle compte un par un les souchiens motivés prêts à lui botter l’arrière-train…

rat pris dans une tapette

4 commentaires »

  1. Merci pour cette formidable poésie qui je n’en doute pas fera des émules !

    Commentaire par nicolasgenare — dimanche 29 janvier 2012 @ 12:03

  2. très bon.

    Commentaire par FRA — samedi 22 juin 2013 @ 22:07

  3. […] Houria Bouteldja, chérie de Taddéi et de Besancenot, qui vous traite de sous-clébards […]

    Ping par Le Socialisme paye votre perte avec votre argent. | Eryc Project ® — vendredi 31 janvier 2014 @ 04:43

  4. pauvre fille! profite et dégueule comme les autres, sale connasse

    Commentaire par Possah — vendredi 1 mai 2015 @ 20:48


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :