SITAmnesty

jeudi 7 février 2013

Intervention de Philippe de Villiers au parlement européen de Strasbourg le mardi 5 février 2013 en présence de M. François Hollande, Président de la République

Filed under: Interlude — sitamnesty @ 22:41
( youtube.com/watch?v=z_3zDxJRivg )
Intervention de Philippe de Villiers au parlement européen de Strasbourg le mardi 5 février 2013 en présence de M. François Hollande, Président de la République
WWW.POURLAFRANCE.FR
M. François Hollande, Président de la République avec un petit sourire ironique juste avant l'Intervention de Philippe de Villiers au parlement européen de Strasbourg le mardi 5 février 2013
WWW.ELYSEE.FR

M. le Président,

Votre rêve,
Votre rêve de la fusion des Nations,
Le rêve européen des élites post-nationales s’est évanoui dans le cœur des peuples.
Il s’est désintégré.
Parce que ce rêve était tramé dans un tissu de mensonges

Le mensonge de Schengen qui devait nous apporter la sécurité, en abattant les frontières.
Le mensonge d’une Europe sans protection douanière qui devait nous apporter la prospérité
Le mensonge de l’Euro qui devait nous apporter la croissance.
Le mensonge d’un pouvoir oligarchique des commissaires qui devait rencontrer la confiance des peuples.

Aujourd’hui, les peuples se sont réveillés
Le réveil est brutal
Le rêve s’est brisé sur la réalité: partout, c’est:
– L’insécurité
– l’appauvrissement
– le marasme
– le pouvoir qui s’éloigne chaque jour davantage

On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré.
C’est pourtant ce que vous proposez

un peu plus d’euro toujours un peu plus cher
à l’inverse de Tokyo, Washington, Londres
un peu plus d’austérité
un peu plus de pouvoirs à Bruxelles.

Et les peuples s’éloignent de votre Europe mortifère:
– Les Grecs ne rêvent plus, ils cauchemardent
– Les Anglais ne rêvent que d’une chose, c’est de voter leur sortie de l’Europe.
Ah! Si les Français pouvaient voter !
Ils exprimeraient leur rêve d’une autre Europe.

Osez prononcer le mot tabou dans cette enceinte, le mot tabou dans le petit milieu confiné de l’euro-béatitude où se rencontrent les banquiers et les marchés, les milieux d’affaires et les profiteurs de la mondialisation sauvage.
Le mot référendum.

Il faut redonner la parole aux peuples pour qu’ils disent ce qu’ils ont dans le cœur:
On a besoin de racines
de frontières
de protection

Nous avons tous vu tomber le mur de Berlin.
Nous verrons bientôt tomber le mur de Maastricht, le mur du mensonge.

M. François Hollande, Président de la République a perdu son petit sourire ironique après l'Intervention de Philippe de Villiers au parlement européen de Strasbourg le mardi 5 février 2013

 

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voter

Le mode d’emploi pour faire savoir concrètement à François « Normal 1er » Hollande que vous approuvez le discours de Philippe De Villiers se trouve en troisième page du document PDF ci-dessous

Intervention de Philippe de Villiers, Strasbourg, mardi 5 février 2013, en présence de M. François Hollande, Président de la République + mode d'emploi - PDF 3 pages

Une Action SITA quinquennale : DANGER quinquennat de collabos - Dessin du sabre-cimeterre sanglant par bergolix.wordpress.com

A propos de l'Intervention de Philippe de Villiers au parlement européen de Strasbourg le mardi 5 février 2013 - Article La Dépêche du Midi 5 février 2013 page 4 Philippe de Villiers: UE, « l’immense majorité des peuples » - Article publié le 06.02.2013 - Sortir de l’Union européenne, le rêve de beaucoup dont la Suisse est la matérialisation. “Prenez garde au mur de Maastricht”. Philippe de Villiers sonne la fin de l’industrie française, solde le compte de l’aventure européenne et demande à François Hollande un référendum sur le retrait de la France de l’Union européenne. Un mot tabou en France ces temps-ci… « référendum »

Version « tract » une page

39 commentaires « De Souche »

  1. Philippe de Villiers
    4

    borphi a écrit le 6 février 2013 à 10 h 09 min

    @ François Bardamu
    Votre métaphore est excellente!
    Il faut dire aussi que tout ce qu’il dénonçait des options politiques prises pour l’Europe s’est réalisé et que cette situation donne raison aujourd’hui à ce qu’il a toujours affirmé.

  2. Philippe de Villiers
    5

    Mielrubis a écrit le 6 février 2013 à 10 h 13 min

    « …..le rêve des élites post-nationales tramé dans le mensonge de Schengen…. »
    Beau discours!
    (même si P. de Villiers a quelque chose de Bourvil quand il parle, non?)

  3. Philippe de Villiers
    6

    Herveledu a écrit le 6 février 2013 à 10 h 15 min

    Oh oui faisons-le ce sondage, comme en Grèce, ça se terminera par un refus de quitter l’Union Européenne !

  4. Philippe de Villiers
    7

    QUAI27 a écrit le 6 février 2013 à 10 h 15 min

    @Mielrubis

    Je crois que Philippe de Villiers a été victime d’une « grave maladie » comme on dit. Il est peut-être sous traitement. Ceci peut expliquer cela.

  5. Philippe de Villiers
    8

    Herveledu a écrit le 6 février 2013 à 10 h 16 min

    « Villiers c’est une bouteille de grand vin : il se bonifie avec le temps! »

    Dommage alors qu’il soit coupé à l’eau.

  6. Philippe de Villiers
    9

    Etonné85 a écrit le 6 février 2013 à 10 h 19 min

    Début 2012, je m’étais pris à rêver d’une entente Le Pen – De Villiers – Dupont-Aignan …

  7. Philippe de Villiers
    11

    newventilator a écrit le 6 février 2013 à 10 h 35 min

    Bonne rubrique de FDS Les citations.
    http://www.fdesouche.com/citations

    Tu as de la chance, Philippe, toi tu aimes la France, son histoire, ses paysages. Moi, tout cela me laisse froid. Je ne m’intéresse qu’à l’avenir… Nicolas Sarkozy à Philippe de Villiers – Elections européennes – 1999

  8. Philippe de Villiers
    13

    Stormisbrewing a écrit le 6 février 2013 à 10 h 40 min

    Un beau discours mais qui rentre dans une oreille et qui ressort de l’autre ! Dommage que Philippe de Villiers se soit rallié définitivement à l’UMPS, il lui manque aussi cette facilité qu’ont les bons orateurs trop polis pour être honnêtes à rassembler !

  9. Philippe de Villiers
    16

    Gloups a écrit le 6 février 2013 à 10 h 50 min

    Excellent discours qui fait appel à la nécessité de montrer un courage politique où les européistes seraient capables de reconnaître leur échec.

  10. Philippe de Villiers
    18

    Lord a écrit le 6 février 2013 à 11 h 12 min

    De Villiers qui s’est soumis aux sionistes de l’UMPS depuis belle lurette !

    Et que dire de son ancien bras droit , le traître Guillaume Pelletier….

  11. Philippe de Villiers
    19

    Chicxulub a écrit le 6 février 2013 à 11 h 14 min

    J’ai noté le changement de tête de Hollande pendant ce discours. Petit sourire ironique au début, nettement plus em…bêté à la fin.
    Moi aussi je rêve du jour où les vraies droites Française s’allieront enfin pour bouter les minables hors de France.

  12. Philippe de Villiers
    22

    Furax a écrit le 6 février 2013 à 11 h 24 min

    Excellentes et fortes paroles,si j’ai bien compris ,l’avenir nous appartient.
    Le temps et l’extension de la misère et du chaos travaillent pour le retour de la situation à la normalité,et non pas au délire profond d’une classe poltique totalement déconnectée de la vraie vie !!!
    Bravo Mr de Villiers .
    Et comme disait Marine le Pen : j’entends déjàn craquer ,avec satisfaction ,je vous l’assure le mur de Bruxelles.

    http://www.blogapares.com/lhorrible-verite-sur-lunion-europeenne/

    http://www.frontnational.com/videos/intervention-de-marine-le-pen-au-parlement-europeen-sur-la-reunion-du-conseil-europeen/

  13. Philippe de Villiers
    24

    alma a écrit le 6 février 2013 à 11 h 35 min

    Excellent son discours! Bravo Mr. De Villiers! Effectivement Hollande est moins ironique à la fin de l’envoi… L’idéologie socialiste nous a plongé dans ce marasme, ce n’est certainement pas leurs rustines qui permettrons d’empêcher les brèches de la maison Europe de devenir un tas de ruines.

  14. Philippe de Villiers
    25

    enzo a écrit le 6 février 2013 à 11 h 46 min

    monsieur DeVilliers, vous avez fait un beau discours, bravo… mais j aurais confiance en vous le jour ou vous quitterez l UMP pour rejoindre le Front National ou du moins le rassemblement bleu Marine… pas avant !

  15. Philippe de Villiers
    26

    grolem a écrit le 6 février 2013 à 12 h 02 min

    si c’est pour faire un référendum et faire fi du non ou du oui des français j’en voie pas l’interet

  16. Philippe de Villiers
    27

    grolem a écrit le 6 février 2013 à 12 h 09 min

    je trouves que pas mal de fois devilliers a montrer ses convictions et son courage politique aux contraire de la plupart qui ne le font que par interet personnel car c’est bien ça le probleme il n’y as plus de vraix politiciens dans le sens ou le politiciens pouvais dire stop a certaines derives de la société quand il etait aux pouvoir aujourd’hui ça tiens presque plus de « la promotion canapé  » et mettre en avant ses copins

  17. Philippe de Villiers
    29

    As75 a écrit le 6 février 2013 à 13 h 18 min

    Le problème c’est qu’il s’est toujours posé en rabatteur de voix pour le rpr ou l’ump en divisant la droite… comme le fait Dupont-Aignan.

    Alors que tout l’electorat attends une vraie coalition de droite avec toutes ses composantes.

  18. Philippe de Villiers
    30

    Payaso_Tonto a écrit le 6 février 2013 à 13 h 23 min

    J’ai jamais été fan de Mr Devilliers mais rien que pour la tronche que tire l’ami molette à la fin, je dis bravo!

  19. Philippe de Villiers
    31

    Herveledu a écrit le 6 février 2013 à 14 h 30 min

    « Alors que tout l’electorat attends une vraie coalition de droite avec toutes ses composantes. »

    Euh, à partir du moment où ça exclut l’UMP, ça exclut une partie de la « droite », si ce terme vaut quelque chose. Vous voulez dire « droite souverainiste ». Auquel il n’y a aucune « composante », juste des personnalités différentes avec le même discours.

  20. Philippe de Villiers
    32

    brise-lames a écrit le 6 février 2013 à 14 h 36 min

    Notre leader Maximou se contre fout de ce que peu dire n’importe qui .
    Un complot à l’echele planétaire est en marche .

  21. Philippe de Villiers
    33

    Leodagan a écrit le 6 février 2013 à 14 h 40 min

    J’ai toujours bien aimé De Villiers. Il manque je trouve à la politique nationale. Ca fait du bien de l’entendre à nouveau.

    Mais bon sang pourquoi n’arrive t-on pas à faire l’union des patriotes ? Entre FN/MPF/DLR/droite populaire, il y a pourtant de quoi faire.
    On sait que nos idées sont très largement répandues en France. Il faut maintenant construire une majorité politique pour concrétiser tout ça et nous mener enfin à la victoire.

  22. Philippe de Villiers
    34

    leon08 a écrit le 6 février 2013 à 15 h 08 min

    Il a raison. Les peuples européens commencent enfin (un peu tardivement) à ouvrir les yeux . Et savent pertinemment, comme l’ écrivait Albert Einstein que: » il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre ».

  23. Philippe de Villiers
    35

    Herveledu a écrit le 6 février 2013 à 15 h 33 min

    Et savent pertinemment, comme l’ écrivait Albert Einstein que: » il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre ».

    Pas faux : au vu du bilan des souverainismes au XXème siècle, mieux vaut éviter de leur redonner les manettes, ça finirait en foire d’empoigne.

  24. Philippe de Villiers
    37

    Jean Bart a écrit le 6 février 2013 à 20 h 24 min

    Le présiflan le note.

    Très bien jeeeuh euuuh note vos réclamations. Elles seront traitées avec attention, moi jeuuuh m’engage à évoquer cette question au komintern dès queuuuh nous en aurons fini avec le mariage gay, la PMA, la GPA, le vote des étrangers euuuh et les salles de shoot et là euuh nous traiterons votre demande.

  25. Philippe de Villiers
    38

    martin a écrit le 6 février 2013 à 21 h 03 min

    Émouvant, sincère, poignant.

    Cependant en tant qu’ancien villiériste trahi par de Villiers, je n’oublie pas ses courbettes umpu.ta.ssières.

    Il avait écrit des ouvrages prophétiques comme La machination d’Amsterdam.

    Brillant mais il a manqué son rendez-vous avec la Nation.

  26. Philippe de Villiers
    39

    ellmau a écrit le 6 février 2013 à 21 h 53 min

    De Villiers aurait-il été vistime de machinations dans le passé? Ces histoires de familles sordides, sont tombées à point nommé, une histoire écrite il y a fort longtemps… Sinon,oui beau discours, qui a semblé toucher H, pourquoi?

2 commentaires »

  1. […] PDF philippedevilliers.fr+ Rappel de circonstance : Discours du mardi 5 février 2013Retouches et composition sous […]

    Ping par NON à l’interdiction du bénévolat en France ! | SITAmnesty — samedi 8 février 2014 @ 01:33


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :