SITAmnesty

jeudi 11 juillet 2013

Pas de mosquée municipale OPPIDEA à Toulouse La Faourette !

blason islam toulouse califat mosquee empalot basso-cambo reynerie bellefontaine faourette izards mirailLa Dépêche du Midi / Dimi / DhimmiMosquées de Toulouse : les quatre projets

Où en sont les projets de mosquées à Toulouse ? (…)

Empalot. (…) Mohamed Tataï, l’imam (…) prévision d’ouverture : (…)

Basso-Cambo. (…) permis de construire a été accordé (…) Mamadou Daffé, l’imam (…)

Tabar. (…) château, à la Reynerie. (…) construction d’une grande mosquée (…)

La Faourette.- Un projet est en cours d’élaboration. Le terrain pressenti pourrait être acheté à Oppidéa, l’aménageur de Toulouse Métropole, avant la fin de l’année.

Source : ladepeche.fr (…) mosquees-les-quatre-projets.html

 

Action SITA : imprimer, adresser à un dhimmi ou à un collabo, poster : la nouvelle façon de dire qu'on sait

Le mode d’emploi, viral, se trouve au bas de la dernière page du document ci-dessous :

Actualités - Grand Sud - Toulouse - Mosquées : les quatre projets - Publié le 11/07/2013 à 03:50, Mis à jour le 11/07/2013 à 08:52 - religion - Dernière ligne droite pour la mosquée d'Empalot./Photo DDM M. Labonne - Où en sont les projets de mosquées à Toulouse ? Pour la communauté musulmane, évaluée à 50 000 personnes, le besoin de lieux de culte dignes de ce nom est criant. Selon Abdelatif Mellouki, porte-parole du Conseil régional du culte musulman, la Ville rose compte neuf sites : ex-local à vélos à Empalot, préfabriqués à Bellefontaine, appartements à la Reynerie, cave à La Faourette… Hormis le château de Tabar réaménagé et la petite mosquée turque de Bellefontaine, l’état des lieux n’est guère brillant. Quatre projets sont en cours. - Empalot.- La construction de l’édifice, visible depuis le périphérique, est le projet le plus avancé. Contacté hier, Mohamed Tataï, l’imam, a même avancé pour la première fois une prévision d’ouverture : «février-mars 2014». La future Grande mosquée de Toulouse, prévue pour 2 000 fidèles, est en route depuis… 2006, année de pose de la première pierre. Huit ans auront donc été nécessaires. Un délai jugé «normal» par l’imam car les 5,5M€ viennent des dons des fidèles. Le Koweit et l’Algérie n’ayant apporté que 344 000 €. Ce qui est volontaire. La longue attente est considérée comme le prix de l’indépendance. C’est la même problématique pour tous les projets. - Basso-Cambo.- Les baraquements du parking de l’hypermarché de Basso-Cambo font le plein lors de la prière du vendredi avec 2 000 fidèles. La situation dure depuis 2005. Fin 2012, le permis de construire a été accordé pour la construction d’une mosquée au même endroit. Il faut donc déménager provisoirement. «J’attends un accord avec la mairie et la préfecture», avance Mamadou Daffé, l’imam. C’est ce qui conditionne le début des travaux. Quant à la fin du chantier, l’imam préfère ne pas s’avancer mais se dit «optimiste» grâce aux plus de 2 M€ déjà récoltés sur les 4 nécessaires. - Tabar.- L’Association musulmane de Toulouse est propriétaire depuis 1987 du château, à la Reynerie. Elle envisage sur un terrain attenant la construction d’une grande mosquée. «Si tout va bien, elle pourrait voir le jour en 2016-2017», avance Boujama Andoh, le président de l’association. Pour l’heure, il faut attendre la fin de travaux de mise aux normes dans l’ancien château. - La Faourette.- Un projet est en cours d’élaboration. Le terrain pressenti pourrait être acheté à Oppidéa, l’aménageur de Toulouse Métropole, avant la fin de l’année. - Jean-Noël Gros + argumentaire Construction de mosquées : pourquoi il faut dire non (argumentaire pour les maires les élus & les riverains de projets de mosquées)
Archive ladepeche.fr PDF mise en page sur pdfonfly.com
Argumentaire « Mosquées : pourquoi il faut dire non »
Retouches et composition sous pdfescape.com

2 commentaires »

  1. Pour + d’impact, relever les noms des adjoints au maire sur le site officiel de la ville [mode d’emploi : Toulouse.fr > La mairie > Conseil Municipal > Les élus], puis chercher leurs adresses sur les pages jaunes [les pages blanches : pagesblanches.fr]
    Envoyer la missive à leur adresse perso est beaucoup plus percutant [En effet, en voici un exemple parmi d’autres]

    Commentaire par MAC 2 — vendredi 12 juillet 2013 @ 08:23

  2. […] I, Episode II, Episode III, Episode IVEpisode V, Episode VI, Episode VII, Episode VIII, Episode IX, Episode XEpisode XI, Episode XII, Episode […]

    Ping par Toulouse, un laboratoire de l’islamisme triomphant. Episode XIV | SITAmnesty — mardi 17 septembre 2013 @ 18:07


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :