SITAmnesty

mardi 28 janvier 2014

Les naufragés de Lampedusa ressuscités…

Cet article restera mis en avant jusqu’au 5 février 2014

A Propos du roman de Jean Raspail Le Camp des SaintsRichard N Coudenhove-Kalergi, das pan-europaische manifest…sur la scène de la Comédie-Française

Une femme se noie, le rafiot qui la transportait avec 500 clandestins vers l’île de Lampedusa a chaviré: l’histoire résonne comme un fait divers tristement banal, mais c’est le premier volet de trois pièces créées par l’Italienne Lina Prosa à la Comédie-Française du 31 janvier au 5 février.

C’est un tout petit bout de femme de 62 ans, rompue à la lutte: Lina Prosa, auteure, dramaturge et metteure en scène sicilienne fabrique un théâtre de l’action.
« Le théâtre doit prendre en charge la réalité. Il ne doit pas devenir un rite entre quatre murs », dit-elle d’une voix ferme. « Pour moi, c’est impossible d’accepter cette tragédie humaine, de voir la Méditerranée, la mer d’Ulysse, devenir la mer de la mort et de la pauvreté ».

C’est en 2003 que Lina Prosa écrit « Lampedusa Beach », dix ans avant le naufrage le 3 octobre 2013 d’une embarcation transportant 500 migrants clandestins africains près de l’île sicilienne. La catastrophe fait 366 morts, ce qui en fait la plus grande tragédie en Méditerranée depuis le début du XXIe siècle.

« Cela fait vingt ans que c’est une question essentielle pour les Italiens, et surtout pour les Siciliens », rappelle-t-elle. « La Sicile, où je suis née et je vis, est aux premières loges devant cette tragédie, et nous, les artistes, nous devons donner la parole poétique à ces clandestins ».
Shauba, jouée par Céline Samie, est la jeune femme africaine du premier volet (« Lampedusa Beach »). Le deuxième texte, « Lampedusa Snow » est directement inspiré d’un fait réel. « Il y a trois ans, j’avais lu dans la Repubblica l’histoire de migrants déportés dans
(…)

La suite sur :
leparisien.fr/flash-actualite-culture/les-naufrages-de-lampedusa-ressuscites-sur-la-scene-de-la-comedie-francaise-24-01-2014-3523625.php

Actualité, Culture : Les naufragés de Lampedusa ressuscités sur la scène de la Comédie-Française - Publié le 24.01.2014, 12h04

L’Italienne Lina Prosa a trouvé son inspiration dans la presse de son pays. Ca tombe bien : le journal Italien Corriere della Sera a publié un article lors de la sortie du livre « Il campo dei Santi », traduction en italien du livre « Le Camp des Saints » de Jean Raspail, livre antidote au mortel virus Vulgaris Pleurnichium Lampedusa. Elle pourra trouver de même dans cet article-là l’inspiration pour une autre pièce de théatre prenant en charge la réalité de l’invasion.
Et puis il y a aussi une autre réalité qu’elle pourra prendre en charge : le plan Kalergi, puisque le lien précédent est une traduction d’un article en Italien.

imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon d'informer

Le mode d’emploi, viral, se trouve au bas de la première page du document ci-dessous :

document barré de rouge = ne plus utiliser ce document après le 5 février 2014
Archive PDF leparisien.fr créée en cliquant sur Imprimer en bas à gauche de l’article
Taille de texte 100% (réduit, sans image)
Informations complémentaires en italien sur Le camp des Saints et Le plan Kalergi
Retouches et composition sous pdfescape.com

SITA vers l'ItalieAprès la dernière représentation du 5 février 2014 à la Comédie Française :

Sachant que Lina Prosa codirige le Centro Amazzone (centre Amazone) à Palerme (Italie, Sicile), le nouveau mode d’emploi, viral, se trouve au bas de la première page du nouveau document ci-dessous :

nouveau document à utiliser après le 5 février 2014

Un commentaire »

  1. […] A Lina Prosa […]

    Ping par Actions SITA Internationales | SITAmnesty — vendredi 11 avril 2014 @ 13:03


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :