SITAmnesty

vendredi 15 août 2014

Les juges de Belfort ont réinstauré…

Filed under: administration judiciaire,collaboration,Riposte Sita — sitamnesty @ 04:03

Riposte Laïque n°368Caricature du procureur Alexandre Chevrier, dhimmi des musulmans, collabo de l'islam, lèche-babouches…le délit de blasphème en France

Article 19
Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.

J’avais toujours pensé que la liberté d’opinion et d’expression allait de soi dans cette France qui l’avait inventée, que cela jamais ne serait remis en question puisque l’article 19 de la Déclaration Internationale des droits de l’Homme de l’ONU du 10 Décembre 1948 le garantissait de manière inaliénable, alors que près de 160 ans plus tôt les articles 10 et 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 avaient aboli la notion de blasphème.

Il me semblait aussi qu’une certaine loi de 1905 garantissait que l’Etat ne devait plus se mêler des affaires religieuses, mais ça c’était avant, avant que la méchante Christine Tasin ne prononce ces mots ô combien glaçants et terribles « l’islam est une saloperie ! ». Je pensais également que « les droits de l’homme ne protègent pas et ne doivent pas protéger des systèmes de croyance », comme l’affirment les hautes instances de l’Union Européenne.

Il faut rappeler que le blasphème est littéralement « une parole outrageant une divinité » contenant une valeur sacrée, et que seul un représentant ou un mouvement religieux pouvait déterminer le caractère blasphématoire d’un propos et certainement pas un tribunal soumis au ministère d’un état laïque. Sinon, quitte à faire dans le grotesque, on pourrait aussi envisager de revenir aux procès animaliers pendant qu’on y est. On punaiserait des faciès de poules et de cochons sur le mur des Cons et cela fleurerait bon les délires de l’Inquisition d’autrefois.

Le parquet de Belfort a estimé que qualifier l’islam de « saloperie » était « de nature à susciter le (…)

Lire la suite et agir :

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de blâmer
le procureur collabo Alexandre Chevrier

Le mode d’emploi explicite viral se trouve au bas de la troisième page du document ci-dessous :

Les juges de Belfort ont réinstauré le délit de blasphème en France - Publié le 11 août 2014 par Caroline Alamachère - Article du nº 368 de ripostelaique.com
Archive PDF ripostelaique.com/les-juges-de-belfort-ont-…
créée en cliquant sur Imprimer en bas à gauche de l’article
Taille de texte (réduit) 100%
Argumentaire de circonstance : procureur Lespinasse
Retouches et composition sous pdfescape.com

Voir aussi : Tous les articles « L’ISLAM EST UNE SALOPERIE !

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :