SITAmnesty

samedi 18 octobre 2014

Trois bonnes raisons données au Maire de Pontivy pour refuser un…

Filed under: (dés)intégration,en projet,mosquée,Riposte Sita — sitamnesty @ 03:40

Riposte Laïque n°377Pontivy - « On a besoin d'un local pour se retrouver » - Les musulmans de Pontivy sont à la recherche d'un espace pour se réunir, recevoir les enfants et prier. Après plusieurs déconvenues, ils espèrent beaucoup de la Ville. - Soulaimana Bacari (troisième à gauche) préside le centre culturel des musulmans de Pontivy. L'association n'a de cen[?centre culturel] que le nom. - « Pontivy a grandi, notre communauté aussi et nous n'avons toujours pas de lieu pour nous rassembler. » - Soulaimana Bacari, président du centre culturel des musulmans de Pontivy constate, un brin amer, l'impasse dans laquelle sont les Pontivyens de confession musulmane. L'association, qui souffle sa première bougie, a multiplié les démarches ces derniers mois. « Nous avons rencontré l'ancien maire plusieurs fois. Mais on nous a toujours dit qu'il n'y avait pas de salle municipale disponible. On nous a conseillé de voir du côté de la zone commerciale. » - Des échecs à répétition - Un premier espoir est né avec un propriétaire prêt à louer un petit hangar sans parking. Il a vite été douché par un refus de dernière minute, pour des raisons de sécurité et d'assurances. Deuxième essai en zone commerciale. Une coque vide, mais chère à location. Retour à la case départ. « Nous avons retenté notre chance auprès de la mairie en début d'année mais on a bien compris qu'à l'approche des élections aucune décision, dans un sens ou dans l'autre, ne serait prise. » - « Fédérer » - Soulaimana Bacari a bien conscience que le fanatisme religieux à liceuvre au proche et Moyen-Orient ne plaide pas pour sa cause. « On a une mauvaise image des musulmans. Pourtant pour nous, c'est clair, l'Islam, ce n'est pas la guerre ou les attaques de la télé, c'est respecter les autres. » Son projet est ainsi de fédérer les membres d'une communauté éparpillée. « Personnellement, j'estime connaître à peu près 300 musulmans. Mais, au final, nous ne savons pas combien nous sommes. Ce n'est pas forcément marqué sur notre visage ! » sourit le coordonnateur. - Communauté métissée - De Maurice, aux Comores, en passant par la Réunion et le Maroc, la communauté est, en effet, aussi métissée. « Nous souhaitons transmettre à nos enfants nos traditions et leur apprendre une deuxième langue, comme ici le breton. Mais, pour nous, ce serait celle qu'ils pourront parler avec leurs cousins ou grands-parents quand ils iront les voir. » Les prétentions restent modestes quant à la surface. Ce n'est d'ailleurs pas vraiment « d'une salle de prière ou de minarets » que l'association dit avoir besoin. Mais, bien plus, d'un point de chute où la prière et les fêtes, comme le Ramadan, [?pourraient]raient également se dérouler. Pour mener à bien ce proj[?projet qui] a mûri, l'association va se to[?tourner] à nouveau vers la ville en solli[?sollicitant] un entretien avec Christine Le [?Le Strat,] la maire. Ils comptent bien lu[?lui dire] « qu'ils se sentent bien à Pont[?Pontivy] Ou presque. - Alexandre STÉPH[?stéphane]…local à l’association musulmane

On progresse dans les revendications. Il y a encore peu, il n’était question que de salle de prières (dont le manque aurait été responsable des prières dans les rues…), voici que l’on tombe le masque à Pontivy, l’on demande carrément un local « pour se retrouver, pour se réunir, recevoir les enfants et prier ».

Ci-dessous la lettre que nous avons envoyée au nom de Résistance républicaine au Maire de Pontivy.

Lettre adressée à Madame le Maire, Mairie, 3 rue François Mitterrand, 56300 Pontivy.

Madame le Maire,

Nous apprenons par la presse qu’une association musulmane sollicite de votre part un entretien afin que vous l’aidiez à trouver un local pour que les musulmans « se réunissent, reçoivent leurs enfants, enseignent l’arabe à ces derniers et prier ».

Nous nous permettons de vous adresser ces remarques de républicains laïques qui respectent les croyances mais s’opposent à ce qui nuit au vivre ensemble et à l’intérêt commun. Nous ne savons si vous connaissez bien l’islam et ses particularités, si c’est le cas nous vous prions d’excuser ces remarques inutiles.

La demande de l’association de monsieur Soulaimana Bacaria pose plusieurs problèmes : (…)

Lire la suite et agir :

imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon d'informer
le maire de Pontivy

Le mode d’emploi explicite viral se trouve au début de la première page du document ci-dessous :

Trois bonnes raisons données au Maire de Pontivy pour refuser un local à l’association musulmane - Publié le 17 octobre 2014 par Christine Tasin - Article du nº 377 de ripostelaique.com
Source : ripostelaique.com/3-bonnes-raisons-…
Archive PDF créée en cliquant sur Imprimer en bas à gauche de l’article ripostelaique.com
Taille de texte 110%
Argumentaires de circonstance : 74% des Français + Coran, incitation à la haine
Retouches et composition sous pdfescape.com

 

Pontivy

« On a besoin d’un local pour se retrouver »

Les musulmans de Pontivy sont à la recherche d’un espace pour se réunir, recevoir les enfants et prier. Après plusieurs déconvenues, ils espèrent beaucoup de la Ville.

Soulaimana Bacari (troisième à gauche) préside le centre culturel des musulmans de Pontivy
Soulaimana Bacari (troisième à gauche) préside le centre culturel des musulmans de Pontivy. L’association n’a de cen[?centre culturel] que le nom.

« Pontivy a grandi, notre communauté aussi et nous n’avons toujours pas de lieu pour nous rassembler. »
Soulaimana Bacari, président du centre culturel des musulmans de Pontivy constate, un brin amer, l’impasse dans laquelle sont les Pontivyens de confession musulmane.
L’association, qui souffle sa première bougie, a multiplié les démarches ces derniers mois. « Nous avons rencontré l’ancien maire plusieurs fois. Mais on nous a toujours dit qu’il n’y avait pas de salle municipale disponible. On nous a conseillé de voir du côté de la zone commerciale. »

Des échecs à répétition

Un premier espoir est né avec un propriétaire prêt à louer un petit hangar sans parking. Il a vite été douché par un refus de dernière minute, pour des raisons de sécurité et d’assurances.
Deuxième essai en zone commerciale. Une coque vide, mais chère à location. Retour à la case départ.
« Nous avons retenté notre chance auprès de la mairie en début d’année mais on a bien compris qu’à l’approche des élections aucune décision, dans un sens ou dans l’autre, ne serait prise. »

« Fédérer »

Soulaimana Bacari a bien conscience que le fanatisme religieux à liceuvre au proche et Moyen-Orient ne plaide pas pour sa cause. « On a une mauvaise image des musulmans. Pourtant pour nous, c’est clair, l’Islam, ce n’est pas la guerre ou les attaques de la télé, c’est respecter les autres. »
Son projet est ainsi de fédérer les membres d’une communauté éparpillée. « Personnellement, j’estime connaître à peu près 300 musulmans. Mais, au final, nous ne savons pas combien nous sommes. Ce n’est pas forcément marqué sur notre visage ! » sourit le coordonnateur.

Communauté métissée

De Maurice, aux Comores, en passant par la Réunion et le Maroc, la communauté est, en effet, aussi métissée.
« Nous souhaitons transmettre à nos enfants nos traditions et leur apprendre une deuxième langue, comme ici le breton. Mais, pour nous, ce serait celle qu’ils pourront parler avec leurs cousins ou grands-parents quand ils iront les voir. »
Les prétentions restent modestes quant à la surface. Ce n’est d’ailleurs pas vraiment « d’une salle de prière ou de minarets » que l’association dit avoir besoin. Mais, bien plus, d’un point de chute où la prière et les fêtes, comme le Ramadan, [?pourraient]raient également se dérouler. Pour mener à bien ce proj[?projet qui] a mûri, l’association va se to[?tourner] à nouveau vers la ville en solli[?sollicitant] un entretien avec Christine Le [?Le Strat,] la maire. Ils comptent bien lu[?lui dire] « qu’ils se sentent bien à Pont[?Pontivy]
Ou presque.

Alexandre STÉPH[?stéphane]

Conversion image-texte via onlineocr.net

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :