SITAmnesty

jeudi 7 mai 2015

Pub SITA (quasi) gratuite sur francetvinfo.fr

Ca n’a coûté que des enveloppes et des timbres :

Par Clément Parrot, publié le 30/04/2015 sur francetvinfo.fr

Bernard Milloir, maire de Pouilly-en-Auxois, traître islamo-collaboPour désengorger la ville de Calais (Pas-de-Calais), une quarantaine de demandeurs d’asileclandestins venus notamment d’Afrique de l’Est ont élu domicile à Pouilly-en-Auxois, un petit village de 1 600 habitants, en Côte-d’Or.

Abdallah Mohammed, un Erythréen (…)

Depuis bientôt trois mois, Pouilly-en-Auxois (Côte-d’Or) vit au rythme d’une cohabitation inédite. Depuis l’arrivée début février d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asileclandestins, les 1 600 habitants de ce petit village bourguignon oscillent entre craintes et bonnes surprises. Il faut imaginer le choc pour cette commune rurale, qui a vu débarquer d’un coup une vingtaine de migrantsclandestins, venus s’installer en bordure du village. (…)

L’ancienne caserne de la gendarmerie, en bordure du village, accueille désormais 40 migrantsclandestins. Imaginé par l’Etat pour désengorger la ville de Calais, ce nouveau foyer géré par la société Adoma peut accueillir jusqu’à 60 personnesclandestins. (…) Corinne Fournier, la responsable du centre Adoma (…)

Le centre ne recueille que des hommes, le village n’ayant pas les structures scolaires adaptées pour accueillir des familles. (…) Ayman Mahmoud Madany, un Erythréen (…) Yassir, un Soudanais (…)

« Ils ont des avantages que les Français n’ont pas »

Sur la place du village, entre la boulangerie et le bureau de tabac, beaucoup d’habitants ne cachent pas leur hostilité. « Je ne suis pas raciste, mais, avant d’aider des gens à des milliers de kilomètres, la France ferait mieux de s’occuper de ses propres enfants qui crèvent dans la rue », s’énerve une habitante. « Ils ont des avantages que les Français n’ont pas, c’est une injustice criante. »

Bernard Milloir a reçu de nombreuses lettres pénibles à lire.

francetvinfo.fr/france/voir-des-migrants-s-installer-en-pleine-campagne-ce-n-est-pas-banal_885373.html - Publié le 30/04/2015 par Clément Parrot - Depuis bientôt trois mois, Pouilly-en-Auxois (Côte-d'Or) vit au rythme d'une cohabitation inédite. Depuis l'arrivée début février d'un centre d'accueil pour demandeurs d'asile, les 1 600 habitants de ce petit village bourguignon oscillent entre craintes et bonnes surprises. Il faut imaginer le choc pour cette commune rurale, qui a vu débarquer d'un coup une vingtaine de migrants, venus s'installer en bordure du village. -Quand j'ai appris la nouvelle, j'ai éclaté de rire-, raconte une voisine, jeudi 23 avril. -Voir des migrants s'installer en pleine campagne, ce n'est pas banal-, ajoute dans un sourire la jeune femme de 34 ans. L'ancienne caserne de la gendarmerie, en bordure du village, accueille désormais 40 migrants. Imaginé par l'Etat pour désengorger la ville de Calais, ce nouveau foyer géré par la société Adoma peut accueillir jusqu'à 60 personnes. (...) Corinne Fournier, la responsable du centre Adoma (...) Bernard Milloir a reçu de nombreuses lettres pénibles à lire. Des insultes qui se sont multipliées après l'épisode des crêpes au château de Chailly (...) bénévoles du centre social. Bernard Van Vlaenderen, un vétérinaire à la retraite (...) club de foot de Pouilly, tout le monde vous accueille les bras ouverts », lance Samuel Charreau, l’entraîneur (...)
Archive PDF

(…) cours dispensés par 23 bénévoles du centre social. Bernard Van Vlaenderen, un vétérinaire à la retraite, vient deux fois par semaine (…) club de foot de Pouilly, tout le monde vous accueille les bras ouverts », lance Samuel Charreau, l’entraîneur, avant d’être traduit en arabe par l’un des migrantsclandestins. (…)

Agir :

« Bernard Milloir a reçu de nombreuses lettres »

Merci, francetvinfo.fr, de faire de la publicité pour la résistance auprès de vos nombreux lecteurs qui auparavant n’en avaient jamais entendu parler, et n’en auraient jamais entendu parler sans vous. Et merci aussi de faire de la pub pour la méthode de la lettre anonyme : cela va donner, soyez-en certain, des idées d’action à quelques internautes, c’est inévitable…

A SITAmnesty nous n’avions pas jusqu’à présent proposé d’envoyer de courriers pour informer les élus et la population de Pouilly-en-Auxois concernant la dangerosité du Coran, donc des musulmans, donc des clandestins musulmans naïvement accueillis à bras ouverts par certains collabos. En fait, nous n’avions jamais entendu parler de ce point d’invasion là en particulier mais c’est chose faite grâce aux précisions de monsieur le maire Bernard Milloir !
C’est donc l’occasion d’expliquer à tous les élus de Pouilly-en-Auxois, et aux habitants, pourquoi ces envahisseurs Mahométans sont à renvoyer chez eux :

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon d'expliquer
pourquoi les Mahmoud, Yassir & Compagnie
sont à renvoyer chez eux

Le mode d’emploi explicite viral, se trouve sur la dernière page du document ci-dessous :

francetvinfo.fr/france/voir-des-migrants-s-installer-en-pleine-campagne-ce-n-est-pas-banal_885373.html - Publié le 30/04/2015 par Clément Parrot - Depuis bientôt trois mois, Pouilly-en-Auxois (Côte-d'Or) vit au rythme d'une cohabitation inédite. Depuis l'arrivée début février d'un centre d'accueil pour demandeurs d'asile, les 1 600 habitants de ce petit village bourguignon oscillent entre craintes et bonnes surprises. Il faut imaginer le choc pour cette commune rurale, qui a vu débarquer d'un coup une vingtaine de migrants, venus s'installer en bordure du village. -Quand j'ai appris la nouvelle, j'ai éclaté de rire-, raconte une voisine, jeudi 23 avril. -Voir des migrants s'installer en pleine campagne, ce n'est pas banal-, ajoute dans un sourire la jeune femme de 34 ans. L'ancienne caserne de la gendarmerie, en bordure du village, accueille désormais 40 migrants. Imaginé par l'Etat pour désengorger la ville de Calais, ce nouveau foyer géré par la société Adoma peut accueillir jusqu'à 60 personnes. (...) Corinne Fournier, la responsable du centre Adoma (...) Bernard Milloir a reçu de nombreuses lettres pénibles à lire. Des insultes qui se sont multipliées après l'épisode des crêpes au château de Chailly (...) bénévoles du centre social. Bernard Van Vlaenderen, un vétérinaire à la retraite (...) club de foot de Pouilly, tout le monde vous accueille les bras ouverts », lance Samuel Charreau, l’entraîneur (...) + argumentaires anti-islam
Source : francetvinfo.fr
Archive PDF francetvinfo.fr créée avec printfriendly.com
Taille de texte 130%
Argumentaires complémentaires de circonstance : Méthode d’invasion des musulmans
+ Coran, ou l’incitation à la haine sans complexe
Retouches et composition sous pdfescape.com

Vu sur FrancaisDeFrance

Mise à jour 25 mai
Un journal suisse signale des lettres envoyées au maire :
letemps.ch/Page/Uuid/052792e4-ffdf-11e4-9d72-ac80ac81a032/Migrants_dans_un_charmant_village
Vu sur fdesouche.com/600429-incendie-criminel-menaces-de-mort-le-maire-de-pouilly-en-auxois-accuse-fdesouche-com
Et parmi les commentaires, celui-là :

> Conséquences: début d’incendie criminel dans l’ancienne gendarmerie,
C’est regrettable… (qu’il n’y ait eu qu’un début)
>menaces de mort par lettres, e-mails et téléphones à l’encontre de Bernard Milloir.
Toute prise de position qui ne lèche pas le cµl des musulmans est une « menace de mort » selon les mé®dias.
Car en fait de menaces de mort par lettres, ce sont, essentiellement, des lettres d’INFORMATION qui ont été envoyées, sur le modèle proposé ici :
https://sitamnesty.wordpress.com/2015/05/07/pub-sita-quasi-gratuite-sur-francetvinfo-fr/
Et il n’y a pas que le maire qui en ait été destinataire, les collabos nommément identifiés ont de même été informés pour qu’ils ne puissent pas dire plus tard « on ne savait pas… ».
Cet article suisse est intéressant dans la mesure où il désigne de nouveaux collabos, certains nommément, d’autres aisément identifiables :
1/ Marie-Jo Bourcier
2/ une boulangère
3/ La gérante du Leader Price
4/ Danielle Malas (…) au centre social.
5/ A Thoisy-le-Désert (…) Henri Fagottet
On trouve l’adresse postale exacte de ces collabos tout simplement sur l’annuaire, pagesblanches.fr pour les particuliers ou pagesjaunes.fr pour les commerces :
1/ Bourcier-Berger Marie-Joëlle, Grande Rue, 21320 CHAILLY SUR ARMANCON
2/ Boulangerie Jolliot, place de la Libération, 21320 POUILLY EN AUXOIS
2/ Boulangerie Lerouge, place de la Libération, 21320 POUILLY EN AUXOIS
2/ Boulangerie Graines De Bouquins, 3 rue du Port, 21320 POUILLY EN AUXOIS
3/ Leader Price Express, place de la Libération, 21320 POUILLY EN AUXOIS
4/ Centre Social, Mme Danielle Malas, rle Gué, 21320 POUILLY EN AUXOIS
5/ Henri Fagottet, Cercey, 21320 THOISY LE DESERT
Il ne reste plus qu’à envoyer à ces nouveaux collabos la lettre d’information proposée sur Sitamnesty (lien ci-dessus), ou bien une autre missive à votre goût. Ceux-là non plus ne pourront pas dire plus tard « On ne savait pas… » et vous-même, Desouchenautes, quand on vous demandera ce que vous avez fait, concrètement, vous pourrez au moins dire que, dans la mesure de vos moyens (quelques timbres et enveloppes c’est pas la ruine) vous vous êtes occupé de remettre les idées en place à quelques collabos.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :