SITAmnesty

lundi 15 juin 2015

Robert Chardon est de retour, et…

Filed under: Résistance — sitamnesty @ 01:02

Riposte LaïqueBlason de Venelles, 13614, bouches-du-rhone, ville dont le maire est le dissident islamo-lucide Robert CHARDON…ils veulent déjà le virer !

Le journal « La Provence » du 10 juin nous annonce la grande nouvelle : Robert Chardon est de retour. Il a été vu sur un marché de Venelles, ce samedi, et a repris ses fonctions à la mairie, malgré la pression d’une partie de son équipe municipale, qui, sous l’impulsion de Patricia Saez, elle-même télécommandée par Estrosi, multiplie les manœuvres pour faire démissionner l’élu.

On a l’impression, quand on lit l’article, que quelques-uns des élus de Venelles n’auraient pas été trop malheureux que celui qui leur a fait gagner la mairie en 2014 ne survive pas au lourd traitement qu’il a subi.

 

À Venelles, Robert Chardon n'entend pas démissionner - Devenu encombrant pour sa propre majorité municipale après ses dérapages islamophobes de mai, le maire reste sourd aux appels de ses adjoints à se retirer de la vie politique - À Venelles, le feuilleton Robert Chardon n'en finit plus de défrayer la chronique. Il vient de rebondir en ce début de semaine suite à deux nouveaux épisodes. D'une part, le maire, en convalescence à l'hôpital depuis ses tweets fracassants appelant à interdire le culte musulman en France, a fait une apparition remarquée sur le marché venellois du samedi matin. D'autre part, une lettre censément signée de sa main et datée du 8 juin, a fait son apparition sur un blog venellois. - Le 20 mai en conseil municipal, la majorité annonçait appeler Robert Chardon à démissionner. Mais le maire en place ne l'entend pas de cette oreille. La situation s'annonce compliquée. - Retour confus aux manettes - Robert Chardon y revient sur son cancer, la lourdeur des traitements et l'épisode _aigu et transitoire d'exaltation d'humeur_ qu'il a connu et qui serait à l'origine des propos islamophobes tenus sur les réseaux sociaux. Le maire s'excuse ensuite de l'émoi causé _à l'ensemble de la population de notre village_ et plus largement _à tous ceux qui ont souffert à la suite de l'expression de ces propos_, mais sans jamais, toutefois, citer précisément la communauté musulmane de France. Mais Robert Chardon annonce aussi son retour aux manettes _sur l'ensemble des dossiers en cours pour le bien-être de la commune_. Et voilà sans doute la majorité municipale pas mal embarrassée, elle qui, par la voi/e/x de Patricia Saez, première adjointe en charge des affaires communales par intérim, avait annoncé publiquement lors du conseil municipal du 20 mai _attendre le retour de convalescence_ de Robert Chardon pour _lui demander de se retirer de la vie politique_. Le maire aurait d'ailleurs confirmé son retour à son équipe municipale lors de la traditionnelle réunion de travail de la majorité lundi soir. _Robert Chardon y était et il nous a confirmé son intention de ne pas démissionner_, explique Michel Granier, adjoint à l'urbanisme présent lundi. Une lettre ouverte à la population sur papier à en-tête de la Ville, une réunion de groupe. Ça sent effectivement son retour. Sauf que, joint hier après-midi au téléphone, Robert Chardon affirme ne pas avoir _entendu parler de ces bruits-là (la lettre et la réunion. Ndlr), ce sont des rumeurs_. Ce que confirme le maire de Venelles, en revanche, c'est qu'il n'a aucune intention de démissionner de son mandat : _Je suis resté maire, je l'ai été depuis tout ce temps, il n'y a pas besoin de le dire, ça a toujours été le cas, dans mon esprit et dans l'esprit de tout le monde. Pour moi, il n'y a pas débat là-dessus._ Pour Michel Granier, qui n'avait pourtant pas fait de remarque lors de la déclaration publique de Patricia Saez le 20 mai, ce retour _ne présente aucun souci_. Mais un rien de confusion, peut-être ? Le prochain conseil municipal venellois risque d'être houleux... Guénaël LEMOUÉE - Patricia Saez n'a pas donné suite a nos demandes d'entretien.
Cliquer pour AGRANDIR

À Venelles, Robert Chardon n’entend pas démissionner
Devenu encombrant pour sa propre majorité municipale après ses dérapages islamophobes de mai, le maire reste sourd aux appels de ses adjoints à se retirer de la vie politique
À Venelles, le feuilleton Robert Chardon n’en finit plus de défrayer la chronique. Il vient de rebondir en ce début de semaine suite à deux nouveaux épisodes. D’une part, le maire, en convalescence à l’hôpital depuis ses tweets fracassants appelant à interdire le culte musulman en France, a fait une apparition remarquée sur le marché venellois du samedi matin. D’autre part, une lettre censément signée de sa main et datée du 8 juin, a fait son apparition sur un blog venellois.
Le 20 mai en conseil municipal, la majorité annonçait appeler Robert Chardon à démissionner. Mais le maire en place ne l’entend pas de cette oreille. La situation s’annonce compliquée.
Retour confus aux manettes
Robert Chardon y revient sur son cancer, la lourdeur des traitements et l’épisode « aigu et transitoire d’exaltation d’humeur » qu’il a connu et qui serait à l’origine des propos islamophobes tenus sur les réseaux sociaux. Le maire s’excuse ensuite de l’émoi causé « à l’ensemble de la population de notre village » et plus largement « à tous ceux qui ont souffert à la suite de l’expression de ces propos », mais sans jamais, toutefois, citer précisément la communauté musulmane de France.
Mais Robert Chardon annonce aussi son retour aux manettes « sur l’ensemble des dossiers en cours pour le bien-être de la commune ». Et voilà sans doute la majorité municipale pas mal embarrassée, elle qui, par la voiex de Patricia Saez, première adjointe en charge des affaires communales par intérim, avait annoncé publiquement lors du conseil municipal du 20 mai « attendre le retour de convalescence » de Robert Chardon pour « lui demander de se retirer de la vie politique ». Le maire aurait d’ailleurs confirmé son retour à son équipe municipale lors de la traditionnelle réunion de travail de la majorité lundi soir. « Robert Chardon y était et il nous a confirmé son intention de ne pas démissionner », explique Michel Granier, adjoint à l’urbanisme présent lundi.
Une lettre ouverte à la population sur papier à en-tête de la Ville, une réunion de groupe. Ça sent effectivement son retour. Sauf que, joint hier après-midi au téléphone, Robert Chardon affirme ne pas avoir « entendu parler de ces bruits-là (la lettre et la réunion. Ndlr), ce sont des rumeurs ». Ce que confirme le maire de Venelles, en revanche, c’est qu’il n’a aucune intention de démissionner de son mandat : « Je suis resté maire, je l’ai été depuis tout ce temps, il n’y a pas besoin de le dire, ça a toujours été le cas, dans mon esprit et dans l’esprit de tout le monde. Pour moi, il n’y a pas débat là-dessus. » Pour Michel Granier, qui n’avait pourtant pas fait de remarque lors de la déclaration publique de Patricia Saez le 20 mai, ce retour « ne présente aucun souci ». Mais un rien de confusion, peut-être ? Le prochain conseil municipal venellois risque d’être houleux…
Guénaël LEMOUÉE
Patricia Saez n’a pas donné suite a nos demandes d’entretien.

(Conversion image-texte avec onlineocr.net)

Par ailleurs, à la lecture de ce texte, on devine les pressions auxquelles Robert Chardon a dû faire face, quand on lit la justification médicale qu’il est obligé de fournir, pour expliquer ses tweets demandant l’interdiction de l’islam.

Manifestement, la direction de l’UMP, soutenue par quelques médiocres locaux, a décidé d’avoir la peau du maire, histoire de quémander quelques voix musulmanes de plus, aux prochaines élections régionales, pour le maire de Nice, tête de liste de Sarkozy, contre (…)

Lire la suite et agir :

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de soutenir
un maire interné pour dissidence

Le mode d’emploi explicite viral se trouve au bas de la première page du document ci-dessous :

Robert Chardon est de retour, et ils veulent déjà le virer ! Publié le 11 juin 2015 - par Martine Chapouton  - Article de ripostelaique.com
Source : ripostelaique.com/robert-chardon-de-retour-(…)
Archive PDF ripostelaique.com créée en cliquant sur Imprimer en bas à gauche de l’article
Taille de texte (réduit) 100%
Argumentaire de circonstance : Il faut interdire la diffusion du Coran dans sa forme actuelle
Retouches et composition sous pdfescape.com

Un commentaire »

  1. […] 11 juin 2015 : Robert Chardon est de retour, et ils veulent déjà le virer ! […]

    Ping par Disparition du dissident Robert Chardon… | SITAmnesty — lundi 15 juin 2015 @ 10:10


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :