SITAmnesty

dimanche 13 septembre 2015

« J’ai honte ! » déclare Monseigneur Jean-Michel…

Filed under: dhimmitude — sitamnesty @ 01:45

Logo ri-poste catholique à timbre 20gtraitre, dhimmi, islamo-collabo, vendu - mosquee, musulman, coran, mgr jean-michel di falco leandri…di Falco Léandri

Dans sa dernière chronique, l’évêque de Gap déclare :

« J’ai honte ! »

En regardant la photo du petit Aylan (3 ans) rejeté par les vagues sur une plage de Turquie, image qui nous jette en pleine figure le scandale de notre égoïsme, j’ai honte !

Honte de la presse française qui contrairement à la presse européenne a ignoré cette photo.

Honte de mon pays, la France, qui à plus de 50 % de sa population refuse l’accueil des exilés.

Honte de certains politiques qui tiennent des propos inqualifiables lorsqu’ils (…)

Lire la suite…

Pour remettre Jean-Michel di Falco Léandri dans les pas du Christ, la réponse d’un chrétien :

Lettre d'un chrétien à l'évêque jean-michel di falco-léandri à propos des migrants et du petit aylan

Monseigneur Jean-Michel di Falco Léandri
Évêque de Gap et d’Embrun
Maison diocésaine
9, rue Capitaine de Bresson
B.P. 76
05009 Gap cedex

Lyon, le 4 septembre 2015

Monseigneur,

Je m’adresse à vous avec le respect filial que je dois à l’un des successeurs des apôtres et fais suite à votre article intitulé « J’ai honte », publié sur le site diocésain aujourd’hui.

Tout d’abord, je souhaite vous demander pardon.

Voyez-vous Monseigneur je fais parti de ces « chrétiens prompts à descendre dans la rue » et crois ne pas avoir manqué une seule des Manifs pour Tous sans avoir toutefois l’intention d’ouvrir la porte de ma maison à n’importe qui, ce qui semble vous irriter.

Je partage aussi votre sentiment de honte.

J’ai honte pour les enfants qu’on assassine lâchement dans le ventre de leur mère depuis la loi Veil, sans qu’en 1975 l’épiscopat français n’ait eu le courage de s’y opposer.

J’ai honte pour la conférence des évêques de France qui en présence de la mise à mort d’un innocent appelle « à la pudeur, à la modération et à la discrétion ».

J’ai honte de la couardise, du respect humain et du consensualisme de beaucoup de ceux qui ont reçu pour mission de veiller sur les brebis pour les sanctifier et les gouverner.

Bien entendu la mort d’un enfant est insupportable, mais elle ne me semble pas justifier pour autant une épidermique réaction sentimentale dépourvue de toute clairvoyance.

L’Eglise n’a-t-elle pas enseigné que la « charité bien ordonnée commence par soi-même » ?

L’ordo caritatis chère à Saint Augustin s’est ancré, en Europe, dans ce refrain populaire.

J’ai quatre enfants petits Monseigneur. Je dois les nourrir. Je dois les élever. Il s’agit de mon devoir d’état. Dans notre société où les lois du genre les plus dévastatrices s’attaquent à l’innocence dès le plus jeune âge, je dois aussi veiller sur eux Monseigneur pour leur conserver un peu d’enfance.

Vous comprendrez que je ne puisse pas recevoir des migrants à la maison.

Savez-vous Monseigneur, pendant que je vous écris je deviens nostalgique.

J’ai regretté en lisant votre article, la moindre référence à quelque chose de surnaturel.

J’ai regretté qu’entre vos lignes ne se soit pas glissé une prière, une bénédiction pour Aylan, pour les enfants d’Irak, mais aussi pour les nôtres car ils en auront, avec les temps qui viennent, un énorme besoin.

Bien sur il faut sauver les corps, mais la sanctification des âmes n’est-elle pas plus importante ?

Est-ce une immigration Monseigneur ou est-ce une invasion ? Je ne suis pas assez qualifié pour répondre à cette question. Mais il existe une évidence qui ne saurait étre niée. La plupart des arrivants sont de confession musulmane. L’Europe le deviendra aussi si tous ceux qui ont la charge de nous confirmer dans la foi n’entreprennent pas la tache d’évangéliser, c’est à dire de proclamer la Vérité sans concessions

Vous dites que « notre continent récolte aujourd’hui ce qu’il a semé hier ».

Je ne partage pas votre avis

Cest justement parce que plus rien n’a été semé que nous sommes au bord du gouffre.

Veuillez recevoir, Monseigneur, l’assurance de mes prières.

Santiago Muzio
(santiago.muzio@gmail.com)

(Conversion Image-De-Texte en Texte avec onlineocr.net)

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de blâmer
les collabocathos

Le mode d’emploi explicite viral, se trouve au bas de la première page du document ci-dessous :

Lettre d'un chrétien à Mgr Di Falco Leandri, à propos des migrants en général et de Aylan en particulier - Publiée sur Riposte Catholique
Source : riposte-catholique.fr/
Archive PDF créée avec printfriendly.com, taille de texte (réduit) 130%
Lettre de réponse : images rehaussées des pages un et deux, exportées en PDF via OpenOffice
+ illustration complémentaire inspirée par Konk
Argumentaire de circonstance : méthode d’invasion des musulmans
Retouches et composition sous pdfescape.com

Voir toutes les actions envers les brebis galeuses à remettre dans les pas du Christ

Voir toutes les actions envers le collabo Di Falco

Vu sur Français De France

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :