SITAmnesty

mercredi 21 septembre 2016

AZF : accident ou attentat? de Daniel DEPRIS

Filed under: Interlude — sitamnesty @ 23:30

Prix : 20€, 240 pages, 14×120, paru en février 2015 - Daniel Depris se trouvait à Toulouse lorsque survint la catastrophe du 21 septembre 2001. Affirmant très vite qu’il y avait eu deux explosions distinctes [écouter : http://depris.cephes.free.fr/azfan1.htm#azf2bang, il sera convié à donner son avis d’expert en 2006, lors de la réunion publique organisée par l’association « AZF Mémoire et Solidarité ». De toute évidence, la « piste chimique » ne reposait sur rien de concret et avait  manifestement pour but de détourner l’enquête et l’opinion publique des causes réelles de la catastrophe. Le présent ouvrage revient donc sur la « piste électrique », niée par les autorités et par une commission d’enquête « officielle » qui n’était ni impartiale, ni indépendante. Daniel Depris démontre, documents à l’appui, de quelle manière elle est compatible avec tous les témoignages crédibles mais aussi avec des événements très étranges qui se déroulèrent dans la nuit qui précéda la catastrophe et qui ravivent la thèse d’un acte terroriste. Est-ce enfin la vérité sur la catastrophe du 21 septembre 2001 et sur le complot d’Etat qui fut organisé en vue de cacher cette vérité ? L’auteur : Daniel Depris est président du Comité Européen pour la Protection de l’Habitat, de l’Environnement et de la Santé C.E.P.H.E.S. http://depris.cephes.free.fr/ . Passionné d’histoire (Il fut membre des Congrès nationaux d’Histoire et d’Archéologie), il a connu la vie politique avant de mener une carrière d’expert dans le domaine des nuisances physiques de l’environnement et de la politique énergétique.Daniel Depris se trouvait à Toulouse lorsque survint la catastrophe du 21 septembre 2001. Affirmant très vite qu’il y avait eu deux explosions distinctes [écouter l’enregistrement des deux explosions], il sera convié à donner son avis d’expert en 2006, lors de la réunion publique organisée par l’association « AZF Mémoire et Solidarité ». De toute évidence, la « piste chimique » ne reposait sur rien de concret et avait manifestement pour but de détourner l’enquête et l’opinion publique des causes réelles de la catastrophe. Le présent ouvrage revient donc sur la « piste électrique », niée par les autorités et par une commission d’enquête « officielle » qui n’était ni impartiale, ni indépendante. Daniel Depris démontre, documents à l’appui, de quelle manière elle est compatible avec tous les témoignages crédibles mais aussi avec des événements très étranges qui se déroulèrent dans la nuit qui précéda la catastrophe et qui ravivent la thèse d’un acte terroriste.

Est-ce enfin la vérité sur la catastrophe du 21 septembre 2001 et sur le complot d’Etat qui fut organisé en vue de cacher cette vérité ?

L’auteur : Daniel Depris est président du Comité Européen pour la Protection de l’Habitat, de l’Environnement et de la Santé (C.E.P.H.E.S.). Passionné d’histoire (Il fut membre des Congrès nationaux d’Histoire et d’Archéologie), il a connu la vie politique avant de mener une carrière d’expert dans le domaine des nuisances physiques de l’environnement et de la politique énergétique.

2 commentaires »

  1. L’hypothèse de monsieur DEPRIS est bien possible , mais c’est une hypothèse [nota : la SEULE rendant compte de la TOTALITE des phénomènes observés avant et après l’explosion, y compris le comportement de tous les (ir)responsables], tout comme est une hypothèse la triste constatation qu’en 15 ANS après moult procès , recherches de hauts spécialistes, les services idoines de notre pays n’aient pas réussi à trouve le ou les coupables .Certains ont une hypothèse troublante , dérangeante pour la BIEN PENSSANCE et qui a été immédiatement mise hors circuit (cf. le témoignage de son gendre affirmant que la personne qui conduisait la brouette charriant un produit qui, versé dans la fosse mitoyenne aurait pu déclencher l’explosion, personne dont le corps a été retrouvé avec plusieurs couches de pantalons , avait l’habitude de se mettre couramment plusieurs couches de pantalons pour cacher sa maigreur ).
    Mais , même en rapprochant cette réalité de la proximité de l’attentat du world trade center , cette hypothèse ne pourra être retenue , la personne étant dcd .

    Commentaire par paul boked — jeudi 22 septembre 2016 @ 08:37

  2. […] AZF : accident ou attentat? de Daniel DEPRIS […]

    Ping par [Nouvel article] AZF : accident ou attentat? de Daniel DEPRIS | Francaisdefrance's Blog — jeudi 22 septembre 2016 @ 10:34


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :