SITAmnesty

vendredi 13 janvier 2017

Homophobie en ligne, de la…

Filed under: administration judiciaire,collaboration — sitamnesty @ 01:42

logo LIBERATION L'ABERRATIONIan Brossat, communiste immigrationniste homosexuel adjoint à la mairie de Paris, traître à la France, petit-fils du communiste Marcus Klingsberg, agent du KGB traître à Israël, mari couche-toi-la de Brice Touzillier…prison avec sursis requise

Ce mercredi, un homme comparaissait devant le TGI de Paris pour «injure publique en raison de l’orientation sexuelle» après des tweets homophobes visant l’adjoint [homosexuel communiste collabo] au Logement de la mairie de Paris, Ian Brossat.

Il est curieux de voir comment, sous les dorures de la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris, les audiences se succèdent et se ressemblent parfois, suivant l’air du temps, celui de la haine (anonyme) en ligne. Ce mercredi, après une affaire de tweets islamophobes – la prévenue avait tweeté : «Nous aussi, on va égorger vos imams dans vos mosquées» après l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray – poursuivis par la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah), un homme et une femme comparaissaient pour «injure publique en raison de l’orientation sexuelle». Ce qui leur est reproché ? Des tweets ouvertement homophobes dont ils ont reconnu être les auteurs, malgré l’anonymat de leurs écrits, et qui visaient Ian Brossat, l’adjoint communiste de la maire de Paris, Anne Hidalgo, chargé du Logement,

En ouverture du procès, le rappel des faits est bref. Début avril 2015, alors que l’élu communiste se félicite sur le réseau de sa politique de construction de HLM dans le XVIe arrondissement de la capitale, le compte Twittter de ce dernier est inondé de messages insultants clairement homophobes de la part de (…)

Lire la suite sur http://www.liberation.fr/france/2017/01/11/homophobie-en-ligne-de-la-prison-avec-sursis-requise_1540698

Se retrouver au tribunal pour des tweets, surtout des tweets décrivant une réalité incontestable, c’est dommage.

Vous souhaitez dire ses quatre vérités au communiste pédalo collabo Ian Brossat MAIS dans la plus parfaite immunité, sans risquer le moins du monde de vous retrouver au tribunal au prétexte d’abus de liberté d’expression ?
La technique du copie-colle avec mise en valeur des insultes d’un article citant des insultes pour les dénoncer est faite pour vous.

Voici l’article voulant dénonçer des insultes contre Ian Brossat, cité ci-dessus, en version PDF avec sa mise en page d’origine :

ian brossat, communiste homosexuel collabo des musulmans, pleurnichant au tribunal pour s'être fait dire ses quatre vérités, à savoir : tu te fais enfiler comme un clebs tu te crois normal sale mysogine, élu pd pouvoir danger, salut la petite fiotasse, tu te fais enculer par le fion
Source : liberation.fr/france/2017/01/11/homophobie-en-ligne-8(…)
Archive PDF créée avec printfriendly.com
Taille de texte (réduit) 120% & taille d’image Médium
Compression PDF avec ilovepdf.com

Et voici exactement ce même article MAIS copié-collé sous traitement de texte puis mis en page pour mettre en valeur les insultes. Le texte de l’article, sans importance, est en taille minimale, 6, les insultes, le plus important, sont en taille maximale pour que l’ensemble tienne sur une simple page.

Le mode d’emploi explicite viral se trouve dans l’image en début de page :

ian brossat, communiste fiotasse-pd collabo des musulmans, pleurnichant au tribunal pour s'être fait dire ses quatre vérités, à savoir : tu te fais enfiler comme un clebs tu te crois normal sale mysogine, élu pd pouvoir danger, salut la petite fiotasse, tu te fais enculer par le fion

Il ne reste plus qu’à imprimer et envoyer à l’adresse postale indiquée, effet maximal garanti, mais avec une grosse différence par rapport à un tweet : Ce ne sont PAS des insultes, c’est tout simplement la reproduction d’un article contenant des insultes, nuance…
Et l’envoi postal étant anonyme il n’existe en plus cette fois AUCUN moyen de remonter à l’expéditeur, absolument AUCUN, même pour un communiste pédalo collabo qui voudrait comme à son habitude prétexter l’abus de liberté d’expression pour porter plainte contre une reproduction d’article.
Le destinataire, ce cher communiste fiotasse collabo Ian Brossat, l’a dans le fion.

Vu sur Fdesouche

Un commentaire »

  1. […] Homophobie en ligne, de la… […]

    Ping par [Nouvel article] Homophobie en ligne, de la… | Francaisdefrance's Blog — vendredi 13 janvier 2017 @ 17:16


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :