SITAmnesty

lundi 20 mars 2017

M. Macron, la discrimination positive…

Le FigaroCaricature d'Emmanuel Macron par Ri7…fracture la France

Emmanuel Macron a déclaré ce mardi « assumer totalement » une « politique de discrimination positive ». Malika Sorel décrypte les dangers de ce « poison » qui « divise le corps social ».

Ingénieur de l’École polytechnique d’Alger, diplômée de Sciences Po Paris, Malika Sorel est ancien membre du Haut Conseil à l’intégration, institution rattachée au Premier ministre. Elle est l’auteur de Décomposition française (éd. Fayard, 2015) qui a reçu le prix «Honneur et Patrie» des Membres de la Société de la Légion d’honneur et qui vient de paraître en édition «poche».

Lors de son déplacement aux Mureaux, Emmanuel Macron a dévoilé, dans toute sa splendeur, son ignorance du réel et son mépris de classe pour la part des enfants issus de l’immigration qui habitent les «quartiers difficiles», selon son expression: «pour s’en sortir quand on vient des quartiers, il faut bien jouer au football ou être comique ou acteur.» Voilà donc l’idée qu’il se fait de ces populations. À n’en pas douter, Emmanuel Macron est otage de préjugés bien-pensants véhiculés ces dernières décennies, qui posent sur l’immigré, ou ses descendants, un regard misérabiliste et empreint de condescendance. Ses propos aux Mureaux rappellent furieusement ceux qu’il avait tenus en septembre 2014 sur l’antenne d’Europe 1 au sujet des ouvrières de l’entreprise Gad: «Il y a dans cette société une majorité de femmes, pour beaucoup illettrées». Comme l’avait alors souligné Patrick Piguel, délégué CFDT chez Gad, «pour nous, ouvriers, c’est une insulte stigmatisante». Être considéré sur la base de ce que l’on est en tant qu’individu, et non à l’aune de clichés éculés sur des catégories de populations, demeure un combat.

Nombreux sont pourtant les enfants des quartiers qui ont pu gravir, une à une, les marches de l’ascension sociale ; et qui l’ont fait le plus souvent en dépit de lourds handicaps de départ. La sociologue finlandaise Jouni Välijärvi l’avait en effet très justement analysé dans le Rapport mondial de suivi sur l’éducation de l’Unesco: «on sait que les performances des élèves ont pour moteur le (…)

Lire la suite sur
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/03/08/31001-20170308ARTFIG00140-malika-sorel-sutter-m-macron-la-discrimination-positive-fracture-la-france.php

.

Riposte LaïqueMacron défend la discrimination positive… contre les Français !

Au delà de la générosité sotte et demeurée qu’elle révèle, la discrimination positive glace le sang dans les veines. Comme le disait une prof dans les banlieues « sensibles » (sensibles à quoi ?…), un jour elle a posé à ses élèves la question suivante : « est-ce que, pour l’unique raison que je serais bretonne, je devrais recevoir une promotion ? » Ses élèves maghrébins, doués peut-être pour l’humour noir, ont tout de suite répondu « non ». Non, être breton n’est pas, n’en déplaise aux Bretons, un signe de compétence en soi. Et être maghrébin ?…

Emmanuel Macron estime que oui. Etre maghrébin, africain, de n’importe quelle couleur autre que blanche, est nécessairement un signe de compétence. Les « gens de couleur » sont naturellement plus compétents que les gens qui sont sans couleur, ou décolorés, c’est bien connu. Macron vient de dire, ce mardi, aux Mureaux, être totalement pour la discrimination positive.

Vous qui travaillez depuis toujours, vous qui luttez tous les jours pour votre emploi, vous qui avez des enfants en quête de situation stable, des petits enfants en devenir, de la famille ou des amis en difficulté, vous pouvez craindre le pire. Un étranger vous sera préféré dans tous les cas. La France n’assurera plus la sécurité de l’emploi de ses propres ressortissants, mais celle des autres. Elle donnera votre travail aux importés. Vous n’aurez plus qu’à (…)

Lire la suite et agir :

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de blâmer
Macron, le candidat du MEDEF*

Le mode d’emploi explicite viral se trouve au bas de la troisième page du document ci-dessous :

Malika Sorel-Sutter : « M. Macron, la discrimination positive fracture la France » Par Malika Sorel-Sutter Mis à jour le 08/03/2017 à 13:01 Publié le 08/03/2017 à 12:31 sur lefigaro.fr + Macron défend la discrimination positive… contre les Français ! Publié le 9 mars 2017 - par Sophie Durand sur Riposte Laïque
Sources :
lefigaro.fr/vox/politique/2017/03/08/31001-(…)
Archive PDF créée avec printfriendly.com, taille de texte 120%, taille d’image Medium
+ ripostelaique.com/macron-defend-la-discrimination-positive-(…)
Archive PDF créée en cliquant sur Imprimer en bas à gauche de l’article, taille de texte (réduit) 120%, sans images
Retouches et composition sous pdfescape.com

Un commentaire »

  1. […] M. Macron, la discrimination positive… […]

    Ping par Francaisdefrance's Blog — lundi 20 mars 2017 @ 09:09


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :