SITAmnesty

jeudi 28 février 2019

«Quand on dénonce l’antisémitisme et qu’en même temps…

Mein Kampf, le livre de Hitler, est encore aujourd'hui un Best Seller dans le monde musulman.Caricature d'Emmanuel Macron par Ri7…on rapatrie des centaines de Jihadistes,

qui est “complice du pire” ?»

BFM TV, 26 février 2019, 22h37
Benjamin Cauchy (Gilet Jaune de Toulouse) répond à Emmanuel Macron qui avait accusé les Gilets Jaunes d’êtres “complices du pire” en allant dans des “manifestations violentes” : «Quand on dénonce l’antisémitisme et qu’on rapatrie des centaines de Jihadistes, qui est “complice du pire” ?» BFM TV, 26 février 2019, 22h37
youtube.com/watch?v=kTZ_fkbc4Oc

Benjamin Cauchy (Gilet Jaune de Toulouse) répond à Emmanuel Macron qui avait accusé les Gilets Jaunes d’êtres “complices du pire” en (more…)

vendredi 22 février 2019

Hé, Ressiguier, convoque Enrico Macias, il va te parler de…

Filed under: collaboration,dhimmitude,Passé présent — sitamnesty @ 01:02

résistance SITA républicainecaricature de la députée d'extrème gauche pro mahométane antisémite muriel ressiguier, présidente de la commission parlementaire sur l'extrême droite (en fait commission sur l'opposition patriotique à l'islamisation de la france, en uniforme rappelant celle de la division SS MUSULMANE « Handschar » [Cimeterre], 1943-1945, bras tendu en salut nazi et criant -HEIL DJIHAD !-…l’antisémitisme d’extrême-droite à Casablanca !

Est ce que les habitants de Casablanca qui ont manifesté brutalement contre la venue d’Enrico Macias hier (juste pour faire un concert) sont d’extrême droite ?
Chez qui trouve t-on le plus de personnes qui détestent les juifs ? Pas au rassemblement national mais plutôt dans les cités !

Plusieurs centaines de militants pro-palestiniens se sont rassemblés jeudi à Casablanca pour protester contre un concert d’Enrico Macias. Les manifestants accusent le chanteur français de soutien à la politique d’Israël.

Plusieurs centaines de militants pro-palestiniens se sont rassemblés jeudi à Casablanca pour protester contre un concert d’Enrico Macias. Les manifestants accusent le chanteur français de soutien à la politique d’Israël.

« Dégage Macias », « Jérusalem aux Palestiniens » ou « Dehors les sionistes ». Quelques centaines de manifestants pro-palestiniens se sont rassemblés jeudi 14 février à Casablanca, au Maroc, pour protester contre un concert du chanteur français Enrico Macias, accusé de soutenir la politique d’Israël.

« Il est le fer de lance de l’avancée sioniste dans le monde. Il est engagé dans le projet sioniste et il soutient ouvertement l’armée israélienne », a déclaré à l’AFP Saadia El Ouallous, membre de la Coalition nationale pour la Palestine.

Ces dernières semaines, cette association avait, avec d’autres, appelé à boycotter le concert de Casablanca en présentant le chanteur de variétés comme un (more…)

jeudi 21 février 2019

Madame Ressiguier, pourquoi voulez-vous…

Filed under: collaboration,dhimmitude — sitamnesty @ 01:10

Riposte Laïquecaricature de la députée d'extrème gauche pro mahométane antisémite muriel ressiguier, présidente de la commission parlementaire sur l'extrême droite (en fait commission sur l'opposition patriotique à l'islamisation de la france, en uniforme rappelant celle de la division SS MUSULMANE « Handschar » [Cimeterre], 1943-1945, bras tendu en salut nazi et criant -HEIL DJIHAD !-…auditionner Vigilance Halal ?

LETTRE À MADAME RESSIGUIER

J’ai appris par un article du Figaro du 14 Février que la commission d’enquête parlementaire sur les groupuscules d’extrême droite que vous présidez avait prévu d’auditionner Vigilance Halal au titre de « site internet ». Mal nommer les choses c’est ajouter au malheur du monde, disait Albert Camus, et j’aimerais, pour la crédibilité de cette commission qui engage les institutions républicaines, amener quelques précisions utiles à votre entendement.

1 – Tout d’abord, Vigilance Halal, que je préside, est une association 1901, créée en 2012, qui regroupe plus de 13 000 membres. Elle possède bien sûr un site internet, ce qui est courant à l’ère du numérique, et ce n’est qu’un détail non signifiant.

2 – Cette association est totalement apolitique, même si ses actions notamment pour améliorer la condition des animaux d’abattoirs et la sécurité des consommateurs, relève du bien commun et donc du « politique » au sens noble.

3 – Un des piliers de notre action est la communication. Dans tous les médias qui nous en font la demande, sans aucune exclusive ! Ce sujet intéresse en effet de nombreux concitoyens. Je donne des conférences dans toute la France à qui souhaite s’informer. Je vous propose même de venir vous exposer personnellement les problématiques de l’abattage rituel dérogatoire et plus particulièrement halal qui est en passe de (more…)

mercredi 20 février 2019

Commission « extrême droite » : un peu de…

Filed under: collaboration,dhimmitude — sitamnesty @ 01:59

Cet article restera mis en avant jusqu’à la fin de la commission d’en-
-quête sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite en France

Riposte Laïquecaricature de la députée d'extrème gauche pro mahométane antisémite muriel ressiguier, présidente de la commission parlementaire sur l'extrême droite (en fait commission sur l'opposition patriotique à l'islamisation de la france, en uniforme rappelant celle de la division SS MUSULMANE « Handschar » [Cimeterre], 1943-1945, bras tendu en salut nazi et criant -HEIL DJIHAD !-…sérieux, Miss Goulag !

L’acuité n’est décidément pas le propre ces temps-ci de la classe politique et intellectuelle cette sorte de « ligue du LOL » à sa façon et sans le dire : ainsi, disaient ses membres éminents, les musulmans sont certainement les nouveaux juifs subissant les assauts incessants de la « fachosphère »… Alors que l’on observe plutôt les vagues habituelles anti-juives associant juifs et finances, l’islam étant curieusement épargné question richesses, pourtant l’Arabie Saoudite le Qatar la junte algérienne ne semblent pas être dirigés par le « sionisme mondial » made in Rothschild…

Mieux encore, si l’autodafé contre le livre de Zineb à Bruxelles avait été accompli à Paris cette Commission d’exception aurait convoqué son éditeur « le Ring » puisqu’il publie des livres taxés « d’extrême droite » par le groupuscule gauchiste « lignes de crêtes » qui emploie donc les mêmes critères que la « Présidente » Insoumise, celle-ci considérant que « si justement on a choisi de se pencher que sur l’extrême droite c’est qu’il y a des différences fondamentales, qui sont le racisme, l’antisémitisme, la xénophobie, l’homophobie, le sexisme, et une stratégie de violence forte sur des individus ; (…) »

Or, concernant ces divers intitulés nombre de leaders et d’adeptes se réclamant de l’islam devraient être aussi convoqués, leur texte de référence parlant de lui-même, tandis que nombre d’attaques « homophobes » ne semblent pas provenir des « ultra-droite » mais là, chut, les « intersectionnalités » se soumettant silencieusement ; sans oublier qu’il faudrait creuser un peu plus du côté de ces dessinateurs de croix gammées qui se trompent de sens… Cette « Commission » et ses « commissaires » ne se trompent-ils pas aussi de sens en s’aveuglant ainsi, de manière semblable au fond aux (more…)

dimanche 17 février 2019

Vandalisme dans une église de…

bannière du site christianophobie.fracte de vandalisme perpétré dans l’église Saint-Nicolas de Houilles (Yvelines). Le lundi 4 février, entre 8 h 30, heure à laquelle est arrivée la personne qui vient ouvrir l’église Saint-Nicolas (située en plein centre de Houilles), et 9 h 45 heure où une personne a signalé aux prêtres, ce qui venait d’arriver. La statue d’une Vierge à l’Enfant (du XVIIIe siècle) en terre cuite et qui venait d’être restaurée (c’est-à-dire débarrassée du crépi dont elle avait été recouverte dans les années 1960/70), a été détruite, tout particulièrement la tête qui est en mille morceaux ainsi que la tête de l’enfant Jésus…Houilles, dans les Yvelines

Une lectrice (merci B. D.) me signale un acte de vandalisme perpétré dans l’église Saint-Nicolas de Houilles (Yvelines).

Cet acte de vandalisme a eu lieu le lundi 4 février, entre 8 h 30, heure à laquelle est arrivée la personne qui vient ouvrir l’église Saint-Nicolas (située en plein centre de Houilles), et 9 h 45 heure où une personne a signalé aux prêtres, ce qui venait d’arriver. La statue d’une Vierge à l’Enfant (du XVIIIe siècle) en terre cuite et qui venait d’être restaurée (c’est-à-dire débarrassée du crépi dont elle avait été recouverte dans les années 1960/70), a été détruite, tout (more…)

vendredi 15 février 2019

« Juden » sur un « Bagelstein » : « Je ne…

tag JUDEN sur la vitrine du magasin bagelstein 5 rue jean du bellay, 75004 paris…pense pas que ce soi[en]t des gilets jaunes »

Un tag antisémite dessiné sur la vitrine d’un restaurant « Bagelstein », samedi à Paris, provoque l’émoi et l’indignation sur les réseaux sociaux. Le cofondateur de cette chaîne explique que le tag a été découvert avant le début des manifestations de l’acte XIII : « Je ne pense pas que ce soit des gilets jaunes ».

Tout commence par un message diffusé samedi soir.

Le dessinateur Joann Sfar a publié un long post sur son mur Facebook dans lequel il impute un tag antisémite, « Juden », c’est-à-dire « Juif » en allemand, sur la vitrine d’un magasin de bagels « Bagelstein », aux gilets jaunes, qui défilaient samedi pour l’acte XIII dans les rues de Paris.

post facebook johan sfar tag juden bagelstein
https://www.facebook.com/477945342271679/photos/a.488300431236170/2187885871277609/?type=3&theater

« Celui qui a choisi d’écrire JUIF en allemand sur cette boutique sait très bien qu’il pense aux vitrines de la nuit de Cristal » écrit-il.

La photo a été prise par le musicien Jean-Yves d’Angelo « en bas de chez lui » et postée sur Facebook samedi et supprimée depuis. Depuis, les réseaux sociaux s’en sont emparés et elle a été partagée à de nombreuses reprises. (more…)

mercredi 13 février 2019

Rue Frantz Fanon : Juppé confie le soin de décider à…

résistance SITA républicainealain Ali juppé, le pinocchio collabo qui veut construire une mosquée à bordeaux avec le mahométan Tarek Oubrou…un universitaire, spécialiste des migrations !

Le premier round entre Juppé et les opposants à l’ignominie a été très vif…

http://resistancerepublicaine.eu/2019/02/05/bordeaux-dites-non-a-linauguration-dune-rue-frantz-fanon-qui-a-appele-a-tuer-les-europeens-dalgerie/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/13/rue-fanon-a-bordeaux-la-presse-fln-applaudit-a-la-trahison-de-juppe/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/11/pierre-cassen-ali-juppe-bientot-a-matignon-video/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/02/06/monsieur-juppe-japprends-avec-revulsion-votre-decision-dhonorer-franz-fanon-terroriste-assassin/

Juppé calme le jeu en annonçant qu’il suspend la décision.

https://www.sudouest.fr/2019/02/08/la-ville-suspend-le-projet-d-une-rue-frantz-fanon-5803505-2780.php - Bordeaux : face à la polémique, pourquoi la Ville suspend le projet d’une rue Frantz-Fanon - A LA UNE BORDEAUX  Publié le 08/02/2019 à 10h05. Mis à jour à 11h51 par Christophe Lucet. Pour calmer une vive polémique polémique, Alain Juppé a gelé la décision municipale de donner à une sente du quartier le nom du psychiatre antillais qui avait rejoint le FLN algérien. Il a demandé une expertise. - Le 17 décembre dernier, le Conseil municipal de Bordeaux avait choisi de dénommer deux voies du quartier Ginko des noms de Rosa Parks, militante noire américaine contre la ségrégation, et Frantz Fanon, le psychiatre antillais anticolonialiste mort en 1961. Si la première décision n’a pas soulevé de vagues, il n’en va pas de même de la seconde. - Dans les milieux nationalistes, chez les pieds-noirs d’Algérie mais aussi chez certains historiens, l’hommage que la Ville de Bordeaux s’apprêtait à rendre à Fanon passe mal. Porté au pinacle de l’anticolonialisme par le philosophe Jean-Paul Sartre qui avait en 1961, année de la mort du psychiatre, préfacé son livre « Les Damnés de la terre » en lui offrant un grand retentissement, Fanon n’était pas seulement compagnon de route du FLN (Front de libération nationale) algérien. Il a surtout, pour ses contempteurs, justifié la violence terroriste contre les colons, à l’envers de la présentation aseptisée offerte aux élus bordelais : celle d’un homme « à la pensée dénuée de tout dogmatisme, motivée par un engagement radical pour la fraternité universelle, l’amour de la justice et de l’égalité ». - La purification par la violence - Pour l’historien de l’Algérie – et citoyen bordelais – Guy Pervillé, la description, « abstraite et sans faits précis », relève plus de l’hagiographie que de la vérité. « ’’Les Damnés de la Terre’’ est un livre qui justifiait le terrorisme systématique par la prétendue vertu purificatrice de la violence absolue », note Pervillé qui cite Fanon : « Pour le colonisé, la vie ne peut surgir que du cadavre en décomposition du colon ». Et dans sa lettre de protestation au maire de Bordeaux, l’historien d’ajouter : « Ce livre était terriblement annonciateur des justiciers barbares, les disciples de ces thèses seront des assassins tranquilles […] et on peut se demander si les jeunes ont vraiment besoin d’un tel maître à penser ». Alain Juppé a entendu le message. Soulignant que la dénomination des voies se doit d’être consensuelle, le maire a décidé « dans un souci d’apaisement », de surseoir à une proposition dont son adjoint Jean-Louis David précise qu’elle émanait d’habitants du quartier Ginko. La décision est donc gelée en attendant un mémoire commandé à l’historien (et ancien recteur de l’académie de Bordeaux) Jean-Pierre Poussou. C’est nanti de cet éclairage « neutre » que le Conseil municipal devra se prononcer à nouveau au printemps.

Juppé achète la paix provisoirement. Mais il ne cale pas. Il va gagner du temps, faire retomber le soufflé… en demandant une expertise !

Comme s’il fallait des experts pour décider de ce que tout le monde sait, avec tous les livres écrits, tous les témoignages…

Mais non, Juppé nous fait du Macron. Soit il réussit à faire retomber la mobilisation pour faire ce qu’il a en tête, pendant les vacances, soit il (more…)

samedi 9 février 2019

Monsieur Juppé, j’apprends avec révulsion votre décision d’honorer…

Filed under: (dés)intégration,collaboration,Passé présent — sitamnesty @ 02:24

Mise à jour 13 février :
https://www.sudouest.fr/2019/02/08/la-ville-suspend-le-projet-d-une-rue-frantz-fanon-5803505-2780.php - Bordeaux : face à la polémique, pourquoi la Ville suspend le projet d’une rue Frantz-Fanon - A LA UNE BORDEAUX  Publié le 08/02/2019 à 10h05. Mis à jour à 11h51 par Christophe Lucet. Pour calmer une vive polémique polémique, Alain Juppé a gelé la décision municipale de donner à une sente du quartier le nom du psychiatre antillais qui avait rejoint le FLN algérien. Il a demandé une expertise. - Le 17 décembre dernier, le Conseil municipal de Bordeaux avait choisi de dénommer deux voies du quartier Ginko des noms de Rosa Parks, militante noire américaine contre la ségrégation, et Frantz Fanon, le psychiatre antillais anticolonialiste mort en 1961. Si la première décision n’a pas soulevé de vagues, il n’en va pas de même de la seconde. - Dans les milieux nationalistes, chez les pieds-noirs d’Algérie mais aussi chez certains historiens, l’hommage que la Ville de Bordeaux s’apprêtait à rendre à Fanon passe mal. Porté au pinacle de l’anticolonialisme par le philosophe Jean-Paul Sartre qui avait en 1961, année de la mort du psychiatre, préfacé son livre « Les Damnés de la terre » en lui offrant un grand retentissement, Fanon n’était pas seulement compagnon de route du FLN (Front de libération nationale) algérien. Il a surtout, pour ses contempteurs, justifié la violence terroriste contre les colons, à l’envers de la présentation aseptisée offerte aux élus bordelais : celle d’un homme « à la pensée dénuée de tout dogmatisme, motivée par un engagement radical pour la fraternité universelle, l’amour de la justice et de l’égalité ». - La purification par la violence - Pour l’historien de l’Algérie – et citoyen bordelais – Guy Pervillé, la description, « abstraite et sans faits précis », relève plus de l’hagiographie que de la vérité. « ’’Les Damnés de la Terre’’ est un livre qui justifiait le terrorisme systématique par la prétendue vertu purificatrice de la violence absolue », note Pervillé qui cite Fanon : « Pour le colonisé, la vie ne peut surgir que du cadavre en décomposition du colon ». Et dans sa lettre de protestation au maire de Bordeaux, l’historien d’ajouter : « Ce livre était terriblement annonciateur des justiciers barbares, les disciples de ces thèses seront des assassins tranquilles […] et on peut se demander si les jeunes ont vraiment besoin d’un tel maître à penser ». Alain Juppé a entendu le message. Soulignant que la dénomination des voies se doit d’être consensuelle, le maire a décidé « dans un souci d’apaisement », de surseoir à une proposition dont son adjoint Jean-Louis David précise qu’elle émanait d’habitants du quartier Ginko. La décision est donc gelée en attendant un mémoire commandé à l’historien (et ancien recteur de l’académie de Bordeaux) Jean-Pierre Poussou. C’est nanti de cet éclairage « neutre » que le Conseil municipal devra se prononcer à nouveau au printemps.

résistance SITA républicainealain Ali juppé, le pinocchio collabo qui veut construire une mosquée à bordeaux avec le mahométan Tarek Oubrou…Franz Fanon, terroriste assassin

A L’ATTENTION DE MONSIEUR ALAIN JUPPÉ ET DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE BORDEAUX

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs,

J’apprends avec révulsion votre décision d’honorer un franz fanon, terroriste FLN, assassin de Français, en donnant son nom à l’une quelconque de vos artères bordelaises.

Quel déshonneur, Monsieur Juppé !

Comme les gaullistes – dont vous représentez les plus anciens – sont devenus abjects ! Eux qui vénèrent, au nom de leur attachement à un général de France, héros de la seconde guerre mondiale, les ennemis de la France.

En ce sens, je comprends mieux votre complicité affichée avec le président de la République le plus antifrançais que notre pays a connu. J’ai nommé Emmanuel Macron.

Nous ne lui pardonnerons jamais de s’être permis de salir la mémoire de nos valeureux guerriers et même nos Rois de France, en se livrant à la plus odieuse conspiration avec l’ennemi algérien. Dans le seul souci de s’assurer les voix des électeurs musulmans, il n’a pas hésité à (more…)

dimanche 3 février 2019

Sainte Coline Choay, hôte d’Aziz, migrant mineur (bien que…

Filed under: collaboration — sitamnesty @ 02:29

logo fdesouche (françois de souche)sainte Coline choay, maman pour gentils petits africains majeurs-mineurs-migrants. Une bonne grosse salope-collabo. A tondre lors de la démigration.…majeur depuis le 20 décembre dernier)

C’est devenu la norme : depuis le gros mensonge éventé de la tafiole menteu·r·se Wilfred [De Bruijn], les collabos n’osent plus afficher leur nom complet lors des reportages de propagande. Ils se contentent prudemment de ne faire afficher que leur prénom, des fois qu’il viendrait à l’idée d’un grokondesstraimdrouat(© Propagandastaffel) de leur faire une coupe de cheveux dans le plus pur style de l’épuration post nazie. Alors même que, parfois, il n’ont absolument rien à redouter puiqu’ils ont déjà la coupe Yul Brynner, comme le collabo Dominique [Mégard] de Calais.

En tant que collabo candidate à la tonte, c’est bien évidemment aussi le cas de « Coline, Hôte d’Aziz », comme elle est joliment dénommée lors du reportage de BFM PARIS signalé sur Fdesouche.
Oui mais voilà, à l’époque d’internet point n’est besoin d’avoir la sagacité d’un Sherlock Holmes pour retrouver l’identité et l’adresse postale publique d’une coupable de collaboration à l’invasion négro-musulmane : il suffit d’appliquer la bien plus simple méthode « Lapidation 2.0 ».

La collabo se prénomme « Coline », c’est pas banal, ça va aider dans la traque de la future tondue.
Dans le reportage on nous signale que la dite « Coline » fait partie de l’association parisienne « TIMMY ». On cherche donc le site internet de la dite association. On trouve la page facebook du groupe TIMMY75, facebook.com/groups/TIMMY75

Facebook TIMMY - Team Mineurs Exilés -  Groupe créé le 1 septembre 2016 - Dernière modification du nom le 22 octobre 2018. La TIMMY est née en 2015 au sein du CPSE (Collectif Parisien de Soutien aux Exilés). L'équipe s'occupe spécifiquement des mineurs et jeunes majeurs isolés étrangers en collaboration avec de nombreux acteurs associatifs

Au paragraphe « Administrateurs et modérateurs » de la page on notera la mention suivante :
Blacklist, Coline et Espérance sont administrateurs. Néomie, Alice et 5 autres membres sont modérateurs.

coline choay, administrateur de la page Facebook TIMMY - Team Mineurs Exilés -  Groupe créé le 1 septembre 2016 - Dernière modification du nom le 22 octobre 2018. La TIMMY est née en 2015 au sein du CPSE (Collectif Parisien de Soutien aux Exilés). L'équipe s'occupe spécifiquement des mineurs et jeunes majeurs isolés étrangers en collaboration avec de nombreux acteurs associatifs

Pour être administratrice d’une groupe Facebook il faut être une acharnée de facebook, tout comme il faut être une acharnée de la collaboration pour héberger un envahisseur négro-musulman. Il y a donc de bonnes chances pour que cette « Coline, acharnée administratrice » soit la même que notre « Coline, acharnée collabo » .
On connait la tronche de la « Coline, acharnée collabo » alors suivons le lien de la « Coline, acharnée administratrice » et voyons si elles se ressemblent.
Le lien c’est (more…)