SITAmnesty

lundi 8 avril 2019

Une tête de cochon déposée sur le chantier de la future mosquée de…

Filed under: (dés)intégration,collaboration,dhimmitude,en chantier,mosquée — sitamnesty @ 05:06

Blason de la ville de Bergerac, Dordogne (24) - Futur califat islamique musulmanlogo fdesouche (françois de souche)Bergerac en Dordogne

La mairie va porter plainte

Une tête de cochon et du sang animal ont été retrouvés lundi matin à l’entrée du chantier contesté de la future mosquée de Bergerac en Dordogne. L’Association culturelle des Marocains de la Dordogne, qui finance la mosquée, a porté plainte

« Le ou les auteurs ont badigeonné les murs avec du sang animal et ils ont mis une tête de porc découpée » sur la porte d’entrée du chantier, a indiqué Charles Charollois, vice-procureur à Bergerac, précisant que l’action avait été perpétrée « en quelques minutes ».
Les ouvriers y travaillant ont découvert les dégradations lundi matin vers 7h30.
Elles ont été commises dans la nuit de dimanche à lundi sur les murs en construction de la mosquée, à l’intérieur et à l’extérieur, a précisé la police, précisant que le chantier était accessible dans ce quartier résidentiel de Bergerac.
« Ce chantier est contesté. Il y a eu des recours administratifs et juridiques pour le mettre en échec, donc il y a plusieurs pistes à vérifier », a développé M. Charollois.
Le préfet de Dordogne, Frédéric Périssat, a « dénoncé et condamné fermement ces actes qui portent atteinte à la liberté de conscience et d’expression des cultes et sont contraires aux principes de la laïcité ».

Une plainte déposée

L’Association culturelle des Marocains de la Dordogne, qui finance la mosquée, a porté plainte au commissariat de Bergerac en charge de l’enquête, tout comme va le faire la ville de Bergerac qui a dénoncé dans un communiqué des « agissements minables et odieux ».
Dans ce communiqué, le maire de la ville Daniel Garrigue a par ailleurs dénoncé une
(…)

La suite et agir :

imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon d'informer

Le mode d’emploi explicite viral, se trouve dans l’image au début de la première page du document proposé ci-dessous :

Bergerac (24) : Une tête de cochon sur le chantier de la mosquée - Par lionel le 25/03/2019 sur Fdesouche.com
Archive PDF fdesouche.com/1181395-bergerac-24-une-tete-de-cochon-(…) créée avec printfriendly.com, Taille de texte (réduit) 110%, taille d’image 100%
Argumentaires de circonstance : Relaxe à Mayotte : jeter une tête de cochon devant une mosquée n’est pas un délit !
+ Les assassins obéissent au Coran + Musulmans vous nous mentez !
Retouches et composition sous pdfescape.com, compression PDF avec ilovepdf.com

Vu sur La Dépêche du Midi / Dimi / Dhimmi

En faire +

Bergerac (24) : Une tête de cochon sur le chantier de la mosquée - Par lionel le 25/03/2019 sur Fdesouche.com
Archive PDF dordognelibre.fr/2019/03/26/le-chantier-de-la-future-mosquee(…) créée avec printfriendly.com, Taille de texte (réduit) 100%, taille d’image 50%

En faire encore +

BFMTV, Société, Faits Divers - Rhône: des messages racistes envoyés à des familles d'origine maghrébine - Plusieurs dizaines de foyers où logent des familles aux noms à consonance maghrébine ont reçu des courriers leur étant adressé personnellement contenant des messages xénophobes et islamophobes. - Jérémy Maccaud - Le 20/05/2014 à 11:24 - Mis à jour le 20/05/2014 à 12:36 - Des messages racistes ont été adressés à des familles maghrébines à Sainte-Foy-lès-Lyon (illustration) (Joel Robine - AFP) - _Ni voile, ni burqa, l'islam ne passera pas_. Voici le genre de messages racistes et islamophobes qu'ont reçu, par courrier, une quarantaine de foyers dans la commune chic de Sainte-Foy-lès-Lyon, dans le Rhône. Leur point commun? Les personnes visées, comme le révèle RMC, possèdent toutes des noms de familles à consonance maghrébine. - Des insultes adressées personnellement - En plus du choc provoqué par la violence des propos, des poèmes et des dessins adressés à ces familles, c'est surtout le mode opératoire qui soulève bien des questions. Ces insultes n'ont pas été distribuées au hasard dans les boîtes aux lettres. Les courriers ont été adressés personnellement à chacune des cibles, avec leurs noms imprimés par ordinateur sur des enveloppes prépayées. - Au point même que certaines victimes ont été ciblées quand bien même elles avaient changé de nom. C'est le cas de Samia: _Je suis mariée avec un Italien_, a-t-elle témoigné sur RMC. _Soit ils ont eu nos coordonnées exactes, soit ils ont pu savoir que j'étais bien maghrébine alors que j'ai un nom à consonance italienne_. Reste à savoir comment le ou les auteurs de ces courriers ont eu accès à ces informations. - Des précédents - _Des faits similaires ont déjà eu lieu à Villeurbanne et à Valence, dans la Drôme_, s'est remémoré le porte-parole de l'antenne locale de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra). _Quand on voit les personnes visées, on comprend qu'on n'a pas affaire à des personnes sur le terrain, qui observent les gens et notent les noms sur les boites aux lettres. Ils ont clairement eu accès à des listes de coordonnées_, précise l'association. _Il ne faut surtout pas que ce genre d'acte se banalise_, avertit la Section Rhône-Alpes de la Licra. _Personne ne peut s'imaginer les dégâts que ça cause chez les familles qui reçoivent ces courriers, sur leurs enfants surtout._ Seize familles touchées ont déjà porté plainte et une enquête de police est ouverte.La mosquée est située au 86 rue du Tounet (et non pas Tournet, comme faussement indiqué, peut-être sciemment, dans l’article de dordognelibre.fr…).
On trouve le nom des riverains du 86 tout simplement en indiquant « 86 rue du Tounet, 24100 bergerac » sur l’annuaire pagesblanches.fr
Et l’on peut constater que l’invasion par les Grands Remplacistes est déjà bien avancée, parce que les Rachid, Akim et autres Leïla grouillent relativement dans la liste…
Il est possible d’utiliser ce grouillement comme un atout dans la lutte anti-islam, et contre cette mosquée : envoyer le document précédent aux Grands Remplacistes. Il est possible que vous puissiez provoquer une réaction en chaîne comme celle qui s’est déroulée après le massacre d’une femme juive rue Vaucouleurs à Paris par un Grand Remplaciste nègre, une suite d’évènements qui s’est terminée piteusement pour les collabos puisque, malgré leurs minables efforts pour condamner les patriotes, ces collabos ont perdu la bataille de manière absolument éclatante.
De manière « éclatante » car cela aura permis de faire de la pub à la résistance et, surtout, à valider tout à fait officiellement le document à l’origine de la réaction haineuse d’un Grand Remplaciste voisin du Grand Remplaciste meurtrier.
On peut espérer qu’en opérant similairement sur de similaires Grands Remplacistes à Bergerac il puisse se trouver un mahométan de même assez hargneux pour stupidement répéter l’erreur commise par un de ses coreligionnaires à Paris…

annuaire pagesblanches, un service de l'annuaire pagesjaunes

En faire toujours +

Ancien exemple & Nouveau destinataire

Admirez le travail…

tête de cochon sur le chantier de la mosquée de Bergerac

sang de cochon sur la façade du chantier de la mosquée de Bergerac

sang de cochon sur un mur d'angle du chantier de la mosquée de Bergerac

sang de cochon sur la façade du chantier de la mosquée de Bergerac

sang de cochon sur la façade du chantier de la mosquée de Bergerac

Source : lelibrepenseurlecollabodhimmi.org/

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :