SITAmnesty

dimanche 4 août 2019

Remettons le pastoral des migrants Michel Barrabès dans les pas du Christ

Filed under: (dés)intégration,Chance pour la France,collaboration — sitamnesty @ 02:52

Logo Eglise catholique musulmane en Girondetraitre, dhimmi, islamo-collabo, vendu - mosquee, musulman, coran, médecin, migrantsLe diocèse de Bordeaux appelle à soutenir une association anti-catholique !

Dans un communiqué de presse signé par Michel Barrabès, délégué épiscopal pour la « Pastorale des Migrants », le diocèse de Bordeaux appelle les catholiques à la « solidarité » avec les migrantsenvahisseurs mahométans.

Celui qui est également diacre (photo) et qui office dans le secteur des Graves « lance un appel à la solidarité » et demande aux catholiques de rejoindre les associations d’extrême gauche qui luttent contre la préfecture, et aident de nombreux immigrés en situation irrégulièreenvahisseurs mahométans.

« Au cœur de l’été, de nombreuses associations d’entraide se trouvent à court de bénévoles. Nous lançons donc un appel à la solidarité à tous les catholiques du diocèse de Bordeaux pour qu’ils apportent leur soutien et aide, chacun selon ses moyens, aux hommes et femmes de bonnes volontés déjà mobilisés pour aider ces personnes mises à la rueenvahisseurs mahométans (…) vous pouvez vous rendre directement à (…) (more…)

dimanche 17 mai 2015

Remettons le cardinal Jean-Pierre Ricard dans les pas du Christ

Filed under: collaboration,Papistan — sitamnesty @ 03:03

Logo Radio Vaticantraitre, dhimmi, islamo-collabo, vendu - mosquee, musulman, coran, mgr monseigneur s. ém. son éminence de mon cul le cardinal-imam-ayatollah Jean-Pierre RicardCardinal Ricard : chrétiens et musulmans doivent s’entraider

(Radio Vatican) Entretien – Une rencontre vient de s’achever en Suisse, organisée par le Conseil des conférences épiscopales d’Europe (CCEE) autour du thème du dialogue avec l’islam. Elle a réuni des évêques, des prêtres et des experts, notamment le sociologue français Omero Marongiu-Perria, lui-même de confession musulmane.

Une certaine « expertise » existe en France en la matière, notamment dans les diocèses de Lyon et de Marseille qui organisent régulièrement des rencontres entre prêtres et imams. C’est le cas aussi à Bordeaux, où juste après les attentats de janvier à Paris, le maire Alain Juppé et les principaux responsables religieux de la ville avaient défilé ensemble, en visitant symboliquement les différents lieux de culte de la capitale de l’Aquitaine.

Interrogé par Manuella Affejee, le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux et ancien président de la Conférence des évêques de France de 2001 à 2007, était le (…) (more…)

dimanche 3 mai 2015

Remettons Monseigneur « Son Éminence » Jean-Pierre Ricard dans les pas du Christ

Filed under: collaboration,dhimmitude — sitamnesty @ 04:05

Logo NOVOpresstraitre, dhimmi, islamo-collabo, vendu - mosquee, musulman, coran, mgr monseigneur s. ém. son éminence de mon cul le cardinal-imam-ayatollah Jean-Pierre RicardMgr Ricard : Compagnon de route de l’islam

L’Histoire ne se répète pas. Elle bégaie. Nous sommes le 30 juin 1974. Georges Marchais, secrétaire général du parti communiste français, est accueilli au congrès de la Jeunesse ouvrière chrétienne par 30.000 jeunes qui entonnent l’Internationale. Parmi ces compagnons de route du communisme se tient un homme d’Eglise. Il s’agit du Cardinal-archevêque de Paris, François Marty. 25 avril 2015. La Mosquée de Pessac accueille les fidèles du Rassemblement des musulmans de la ville. Un homme d’Eglise se tient au milieu d’eux. Il s’agit du Cardinal-archevêque de Bordeaux, Jean-Pierre Ricard (photo).

Il y a quarante ans, des millions de Chrétiens et tant d’autres hommes de bonne volonté étaient persécutés par le communisme. Berlin en Allemagne. Budapest en Hongrie. Prague en Tchécoslovaquie. Le goulag en Union Soviétique. Les Chinois face à la folie maoïste. Partout, la misère, le sang et la mort. Au nom d’un livre, le Capital de Marx ! L’Eglise ne voulait pas voir. Elle le répétait : le communisme est une idéologie qui prône l’égalité et la fraternité entre les hommes. Elle constatait, avec raison, que tous les communistes n’étaient pas des assassins. Beaucoup étaient d’honnêtes travailleurs et de bons pères de famille. Les évêques de France pouvaient donc chanter les louanges du communisme en ignorant le sang des martyrs.

Le temps a passé. Aujourd’hui, les Chrétiens et tant d’autres innocents sont massacrés par l’islam. Coptes égorgés. Femmes violées. Chrétiens brûlés vifs. Villages décimés. Génocide planifié. Partout, la désolation, les larmes et la terreur. Au nom d’un livre, le Coran dicté à Mahomet. L’Eglise ne veut toujours pas voir. Elle répète : l’islam est une religion de paix, d’amour et (…) (more…)

dimanche 22 mars 2015

Remettons Monseigneur Di Falco Leandri dans les pas du Christ

Filed under: collaboration — sitamnesty @ 03:12

Logo ri-poste catholique à timbre 20gtraitre, dhimmi, islamo-collabo, vendu - mosquee, musulman, coran, mgr jean-michel di falco leandriLes fidèles boudent le dialogue de Mgr Di Falco

Dans sa dernière chronique, l’évêque de Gap déclare :

Dans ma chronique de la semaine dernière, je vous faisais part de mon émotion et de mon incompréhension face aux actes de haine perpétrés à l’égard des vivants et des morts, des symboles et des lieux de cultes des différentes religions. Je disais que l’on ne tuait pas au nom de Dieu et que soutenir même de manière indirecte ces actes était déjà y prendre part.

J’annonçais également ma rencontre avec le recteur de la Grande Mosquée de Bordeaux, Monsieur Tareq Oubrou, et l’ancien Rabbin de Munich, Monsieur Arie Folger, lors d’une soirée animée par le journaliste Henri Tincq. Cette soirée prévue le 9 mars avait pour but de montrer que les religions ne sont pas l’opium du peuple et que, aussi étonnant que cela puisse paraître, le dialogue et l’écoute mutuelle sont possibles. Nous voulions à notre échelle contribuer à l’apaisement dont la France a besoin.

Cependant, malgré un travail conséquent, dense et intense de communication, de diffusion et d’information, les spectateurs n’ont pas répondu à ce rendez-vous. La raison principale qui ressort de nos prises de contact est malheureusement mais réellement la peur.

La peur ? Et si ce n’était pas la peur qui avait fait fuir les « spectateurs », comme les appelle Mgr Di Falco ? Spectateurs qui en ont sans doute assez d’assister à (…) (more…)

jeudi 26 janvier 2012

NON à la mosquée catholique de Bordeaux nord-est

Filed under: collaboration,dhimmitude,en projet,mosquée — sitamnesty @ 19:44

Raccourci : tinyurl.com/sitabordone

 

Victoire éclair !

Grâce à vos protestations le diocèse de Bordeaux trouve une porte de sortie honorable pour justifier de ne pas vendre le terrain à des musulmans porteurs d’un projet de mosquée :
Le père Rouet, vicaire général, a envoyé ce 6 février après-midi un communiqué de presse [archive] annonçant une modification substantielle de la position du diocèse : « Début 2010 des musulmans, habitant le Grand Parc, ont pris contact avec le curé de la Trinité pour leur faire part de leur recherche d’un lieu de prière. Il a été alors évoqué la disponibilité du local situé rue Henri Expert dont nous n’avons plus l’usage et que nous cherchons à vendre afin de financer la construction d’un nouveau lieu de culte dans le quartier Ginko. C’est dans ce contexte que ces musulmans se sont adressés à l’association diocésaine propriétaire. La première rencontre avec l’économat diocésain a été effectuée par l’Association des Musulmans de Gironde (AMG) et une de ses affiliées, l’Association Culturelle des Musulmans Bordeaux-Nord. Au cours de l’été dernier, ces deux associations se sont séparées. Nos interlocuteurs ayant donc changé nous ne sommes pas en mesure de donner suite à ce projet ».
Même s’il ne répond pas aux nombreuses interrogations des fidèles catholiques, le communiqué est clair, le diocèse de Bordeaux met un terme à cette vente très polémique.
Source : http://www.infos-bordeaux.fr/…

 

Future mosquée à Bordeaux : le projet dans l'impasse - Le diocèse renonce à la vente d'un terrain à une association de musulmans. - Affiché dans la salle de prière de fortune, le projet des musulmans tombe à l'eau. - Une fois dévoilé dans nos colonnes, le projet de vente d'un terrain appartenant au diocèse, situé à Bordeaux dans le quartier du Grand-Parc, à l'Association culturelle des musulmans de Bordeaux-Nord (ACMBN) n'aura pas fait long feu. Les responsables catholiques ont décidé d'annuler la transaction et l'ont fait savoir par un communiqué de l'archevêché, hier après-midi pour s'en expliquer. - « Lors de notre première rencontre, nous avions négocié avec l'Association des musulmans de Gironde (AMG), présidée par Tareq Oubrou, et une de ses affiliées, l'Association culturelle des musulmans Bordeaux-Nord, chapeautée par Mohammed Bouir. Mais nous ignorions que ces deux associations étaient séparées depuis cet été. Nous ne sommes donc pas en mesure de donner suite à ce projet. » Une bien mauvaise nouvelle pour Mohammed Bouir, qui s'apprêtait à verser un premier acompte pour l'achat de ce terrain, en avril prochain : « Le diocèse a le droit de changer d'avis. Tant pis. Je suis pris de cours, je vais réunir les membres de mon association. » - Contacté hier soir, Jean Rouet, le vicaire, assure avoir rencontré Mohammed Bouir, à plusieurs reprises, en vue de lui vendre ce terrain. « Mais je n'étais pas au courant qu'il avait fait cavalier seul et abandonné l'AMG », insiste-t-il. Le religieux ignorait également que d'autres musulmans appartenant à l'AMG lui reprochaient ses relations avec Mohammed Habri, qui préside une autre association au Grand-Parc, jugée proche du salafisme, et a transformé son appartement en salle de prière de fortune. - C'est du moins la raison officielle invoquée par le diocèse afin de justifier l'abandon de cette vente. Mais il en existe peut-être d'autres moins policées… Car ce projet entre catholiques et musulmans n'avait pas laissé les Bordelais indifférents, et créé pas mal de remous, tant dans le paysage politique que sur les réseaux sociaux via Facebook et Twitter. Les responsables du diocèse ne souhaitent pas confirmer publiquement « avoir vécu des pressions » de la part de certains membres de la communauté plaidant l'annulation de cette vente à une association musulmane. Mais on entend d'autres sons de cloche dans les couloirs de la direction diocésaine. « Le Bloc identitaire a été le premier à s'opposer à la vente. D'autres ont suivi », confie un salarié. Cette annulation devrait également satisfaire les troupes du Front national local, qui avaient, sans surprise, engagé une pétition contre ce projet. Tout comme la députée UMP Chantal Bourragué, qui s'était dite choquée, en apprenant que le diocèse vendait son patrimoine aux musulmans : « J'espère néanmoins que le vicaire finira par trouver un acquéreur pour ce terrain en vue d'édifier une église à Ginko. » - Au contraire, la maire-adjointe Anne-Marie Cazalet, regrette que cette salle de prière ne voie pas le jour : « Un jour ou l'autre, il faudra bien un lieu de culte pour les musulmans dans le secteur. Mais si le diocèse est revenu sur sa décision, il a sûrement ses raisons. » Un avis que partagera sûrement Michèle Delaunay, conseillère générale PS du secteur, qui s'était également montrée favorable à un nouveau lieu de prière.7 février
L’ACTION SE POURSUIT
prioritairement à destination de la maire-adjointe Anne-Marie Cazalet
, qui « regrette que cette salle de prière ne voie pas le jour : « Un jour ou l’autre, il faudra bien un lieu de culte pour les musulmans dans le secteur. Mais si le diocèse est revenu sur sa décision, il a sûrement ses raisons. » »

Source – Archive JoliPrint.com –>

Les deux autres burkas potentielles restent elles aussi destinataires tant qu’elles n’auront pas condamné publiquement l’édification de mosquées en France.

blason islamique du futur califat de la ville de Bordeaux, Aquitaine, et caricature de son maire alain Juppé en super-menteur pinocchio lisant le coranMusulmans à Bordeaux : un lieu de culte au Grand Parc ?
L’association culturelle des musulmans de Bordeaux nord est sur le point d’acquérir un terrain près des boulevards,
propriété du diocèse, situé rue Henri-Expert.

A la boucherie halal du centre commercial de la cité du Grand-Parc, on n’est guère avare en commentaires ! « Bien sûr qu’on est courant de l’achat d’un terrain pour y construire un lieu de culte pour les musulmans. Ici, on n’a rien d’acceptable ! ». L’association culturelle des musulmans de Bordeaux nord mène, en ce moment, des négociations en vue du rachat d’un terrain au diocèse de Bordeaux, situé, rue Henri-Expert, perpendiculaire à la rue Mandron. « Faute de site décent pour les prières, nous avons décidé de financer nous-mêmes l’achat d’un terrain afin d’édifier un lieu de culte destiné aux fidèles », assure Mohamed Bouir, le président de l’association.

À l’ancienne aumônerie

Après plusieurs mois de recherche, les représentants de l’association ont appris que le diocèse vendait l’un de ses biens. « Nous vendons ce terrain de 1 000 m² environ, 240 000 euros, car il ne nous servait plus à rien », résume Jean Rouet, le vicaire du diocèse de Bordeaux. Et il confie : (…)

La suite sur :

Archive PDF :
Musulmans à Bordeaux : un lieu de culte au Grand Parc ?

Source : sudouest.fr/2012/01/25/d-un-culte-a-l-autre-614822-710.php
Archive créée avec joliprint.com

Un diocèse catholique, soucieux de l’avenir tant de ses ouailles que de son église ou de la Fille Aînée de l’Eglise, ne devrait JAMAIS autoriser la moindre vente d’un terrain destiné à construire une mosquée. Il existe une multitude de raisons parfaitement fondées à cela, multitude de raisons que tant les responsables de l’église catholique que les maires ou les élus municipaux ignorent le plus souvent, ou parfois préfèrent sciemment ignorer afin de pouvoir dire plus tard « On ne savait pas… ».

Informons l’église, les élus, et la population, afin que tous sachent pourquoi il ne faut pas collaborer à la construction d’une mosquée et qu’ensemble ils prennent les bonnes décisions.

 

C’est d’autant plus simple dans le cas présent que le diocèse de Bordeaux se fourvoie dans TRES EXACTEMENT le même scénario de collaboration-dhimmitude qu’à Tournon-sur-Rhône ou, plus récemment, à Metz

(sans compter que les élus de Bordeaux ont (more…)

mercredi 13 février 2019

Rue Frantz Fanon : Juppé confie le soin de décider à…

résistance SITA républicainealain Ali juppé, le pinocchio collabo qui veut construire une mosquée à bordeaux avec le mahométan Tarek Oubrou…un universitaire, spécialiste des migrations !

Le premier round entre Juppé et les opposants à l’ignominie a été très vif…

http://resistancerepublicaine.eu/2019/02/05/bordeaux-dites-non-a-linauguration-dune-rue-frantz-fanon-qui-a-appele-a-tuer-les-europeens-dalgerie/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/13/rue-fanon-a-bordeaux-la-presse-fln-applaudit-a-la-trahison-de-juppe/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/11/pierre-cassen-ali-juppe-bientot-a-matignon-video/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/02/06/monsieur-juppe-japprends-avec-revulsion-votre-decision-dhonorer-franz-fanon-terroriste-assassin/

Juppé calme le jeu en annonçant qu’il suspend la décision.

https://www.sudouest.fr/2019/02/08/la-ville-suspend-le-projet-d-une-rue-frantz-fanon-5803505-2780.php - Bordeaux : face à la polémique, pourquoi la Ville suspend le projet d’une rue Frantz-Fanon - A LA UNE BORDEAUX  Publié le 08/02/2019 à 10h05. Mis à jour à 11h51 par Christophe Lucet. Pour calmer une vive polémique polémique, Alain Juppé a gelé la décision municipale de donner à une sente du quartier le nom du psychiatre antillais qui avait rejoint le FLN algérien. Il a demandé une expertise. - Le 17 décembre dernier, le Conseil municipal de Bordeaux avait choisi de dénommer deux voies du quartier Ginko des noms de Rosa Parks, militante noire américaine contre la ségrégation, et Frantz Fanon, le psychiatre antillais anticolonialiste mort en 1961. Si la première décision n’a pas soulevé de vagues, il n’en va pas de même de la seconde. - Dans les milieux nationalistes, chez les pieds-noirs d’Algérie mais aussi chez certains historiens, l’hommage que la Ville de Bordeaux s’apprêtait à rendre à Fanon passe mal. Porté au pinacle de l’anticolonialisme par le philosophe Jean-Paul Sartre qui avait en 1961, année de la mort du psychiatre, préfacé son livre « Les Damnés de la terre » en lui offrant un grand retentissement, Fanon n’était pas seulement compagnon de route du FLN (Front de libération nationale) algérien. Il a surtout, pour ses contempteurs, justifié la violence terroriste contre les colons, à l’envers de la présentation aseptisée offerte aux élus bordelais : celle d’un homme « à la pensée dénuée de tout dogmatisme, motivée par un engagement radical pour la fraternité universelle, l’amour de la justice et de l’égalité ». - La purification par la violence - Pour l’historien de l’Algérie – et citoyen bordelais – Guy Pervillé, la description, « abstraite et sans faits précis », relève plus de l’hagiographie que de la vérité. « ’’Les Damnés de la Terre’’ est un livre qui justifiait le terrorisme systématique par la prétendue vertu purificatrice de la violence absolue », note Pervillé qui cite Fanon : « Pour le colonisé, la vie ne peut surgir que du cadavre en décomposition du colon ». Et dans sa lettre de protestation au maire de Bordeaux, l’historien d’ajouter : « Ce livre était terriblement annonciateur des justiciers barbares, les disciples de ces thèses seront des assassins tranquilles […] et on peut se demander si les jeunes ont vraiment besoin d’un tel maître à penser ». Alain Juppé a entendu le message. Soulignant que la dénomination des voies se doit d’être consensuelle, le maire a décidé « dans un souci d’apaisement », de surseoir à une proposition dont son adjoint Jean-Louis David précise qu’elle émanait d’habitants du quartier Ginko. La décision est donc gelée en attendant un mémoire commandé à l’historien (et ancien recteur de l’académie de Bordeaux) Jean-Pierre Poussou. C’est nanti de cet éclairage « neutre » que le Conseil municipal devra se prononcer à nouveau au printemps.

Juppé achète la paix provisoirement. Mais il ne cale pas. Il va gagner du temps, faire retomber le soufflé… en demandant une expertise !

Comme s’il fallait des experts pour décider de ce que tout le monde sait, avec tous les livres écrits, tous les témoignages…

Mais non, Juppé nous fait du Macron. Soit il réussit à faire retomber la mobilisation pour faire ce qu’il a en tête, pendant les vacances, soit il (more…)

samedi 9 février 2019

Monsieur Juppé, j’apprends avec révulsion votre décision d’honorer…

Filed under: (dés)intégration,collaboration,Passé présent — sitamnesty @ 02:24

Mise à jour 13 février :
https://www.sudouest.fr/2019/02/08/la-ville-suspend-le-projet-d-une-rue-frantz-fanon-5803505-2780.php - Bordeaux : face à la polémique, pourquoi la Ville suspend le projet d’une rue Frantz-Fanon - A LA UNE BORDEAUX  Publié le 08/02/2019 à 10h05. Mis à jour à 11h51 par Christophe Lucet. Pour calmer une vive polémique polémique, Alain Juppé a gelé la décision municipale de donner à une sente du quartier le nom du psychiatre antillais qui avait rejoint le FLN algérien. Il a demandé une expertise. - Le 17 décembre dernier, le Conseil municipal de Bordeaux avait choisi de dénommer deux voies du quartier Ginko des noms de Rosa Parks, militante noire américaine contre la ségrégation, et Frantz Fanon, le psychiatre antillais anticolonialiste mort en 1961. Si la première décision n’a pas soulevé de vagues, il n’en va pas de même de la seconde. - Dans les milieux nationalistes, chez les pieds-noirs d’Algérie mais aussi chez certains historiens, l’hommage que la Ville de Bordeaux s’apprêtait à rendre à Fanon passe mal. Porté au pinacle de l’anticolonialisme par le philosophe Jean-Paul Sartre qui avait en 1961, année de la mort du psychiatre, préfacé son livre « Les Damnés de la terre » en lui offrant un grand retentissement, Fanon n’était pas seulement compagnon de route du FLN (Front de libération nationale) algérien. Il a surtout, pour ses contempteurs, justifié la violence terroriste contre les colons, à l’envers de la présentation aseptisée offerte aux élus bordelais : celle d’un homme « à la pensée dénuée de tout dogmatisme, motivée par un engagement radical pour la fraternité universelle, l’amour de la justice et de l’égalité ». - La purification par la violence - Pour l’historien de l’Algérie – et citoyen bordelais – Guy Pervillé, la description, « abstraite et sans faits précis », relève plus de l’hagiographie que de la vérité. « ’’Les Damnés de la Terre’’ est un livre qui justifiait le terrorisme systématique par la prétendue vertu purificatrice de la violence absolue », note Pervillé qui cite Fanon : « Pour le colonisé, la vie ne peut surgir que du cadavre en décomposition du colon ». Et dans sa lettre de protestation au maire de Bordeaux, l’historien d’ajouter : « Ce livre était terriblement annonciateur des justiciers barbares, les disciples de ces thèses seront des assassins tranquilles […] et on peut se demander si les jeunes ont vraiment besoin d’un tel maître à penser ». Alain Juppé a entendu le message. Soulignant que la dénomination des voies se doit d’être consensuelle, le maire a décidé « dans un souci d’apaisement », de surseoir à une proposition dont son adjoint Jean-Louis David précise qu’elle émanait d’habitants du quartier Ginko. La décision est donc gelée en attendant un mémoire commandé à l’historien (et ancien recteur de l’académie de Bordeaux) Jean-Pierre Poussou. C’est nanti de cet éclairage « neutre » que le Conseil municipal devra se prononcer à nouveau au printemps.

résistance SITA républicainealain Ali juppé, le pinocchio collabo qui veut construire une mosquée à bordeaux avec le mahométan Tarek Oubrou…Franz Fanon, terroriste assassin

A L’ATTENTION DE MONSIEUR ALAIN JUPPÉ ET DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE BORDEAUX

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs,

J’apprends avec révulsion votre décision d’honorer un franz fanon, terroriste FLN, assassin de Français, en donnant son nom à l’une quelconque de vos artères bordelaises.

Quel déshonneur, Monsieur Juppé !

Comme les gaullistes – dont vous représentez les plus anciens – sont devenus abjects ! Eux qui vénèrent, au nom de leur attachement à un général de France, héros de la seconde guerre mondiale, les ennemis de la France.

En ce sens, je comprends mieux votre complicité affichée avec le président de la République le plus antifrançais que notre pays a connu. J’ai nommé Emmanuel Macron.

Nous ne lui pardonnerons jamais de s’être permis de salir la mémoire de nos valeureux guerriers et même nos Rois de France, en se livrant à la plus odieuse conspiration avec l’ennemi algérien. Dans le seul souci de s’assurer les voix des électeurs musulmans, il n’a pas hésité à (more…)

lundi 6 mars 2017

Macron : une gigantesque…

Filed under: Riposte Sita — sitamnesty @ 01:16

Riposte LaïqueCaricature d'Emmanuel Macron par LesTrousDuc…escroquerie médiatico-financière

Les cadres du mouvement d’Emmanuel Macron se relaient dans les médias « bienveillants », depuis le début de la semaine pour dénoncer les attaques de cyber-militants qui seraient à l’origine des calomnies qui circulent sur son compte.

Ils accusent la Russie et Poutine,rien que ça !

Petit rappel des soutiens de E. Macron, des gens influents sur la scène médiatique et financière, d’ou le battage médiatique et protecteur a son sujet :

Des personnalités très fortunées pour un candidat anti-système (soi-disant)
Le milliardaire Xavier Niel, PDG de Free, copropriétaire du groupe Le Monde
Jacques-Antoine Granjon, PDG de Vente Privée
Marc Simoncini, PDG de Meetic
Christian Dargnat, ancien haut dirigeant de BNP-Paribas
Mathieu Laine, fondateur de la société de conseil en stratégie Altermind
Catherine Barbaroux, ex dirigeante de l’Adie, association de microcrédit
Françoise Holder, les Boulangeries PAUL
Bernard Mourad, ancien banquier conseil de Patrick Drahi
Pierre Bergé, homme d’affaires, soutien financier du Parti socialiste. En 2010, il prend le contrôle du quotidien Le Monde, conjointement avec Xavier Niel (soutien de Macron) et Matthieu Pigasse (soutien de Macron).
Des personnalités du monde des médias
Jacques Attali
Emmanuel Chain, producteur de
(more…)

samedi 15 octobre 2016

Commentaires indésirables de [Commentaires indésirables]

Filed under: Interlude — sitamnesty @ 15:47

332commentaires indésirables de [Commentaires indésirables]
du lundi 14 mars 2011 @ 16:56 au lundi 18 juillet 2016 @ 22:06

  1. SITAmnesty! l’arme fatale pour nos ennemis!
    Longue vie à ce site génial dont je ne me lasse pas. [merci :-)]

    Commentaire par loulou — lundi 14 mars 2011 @ 16:56

  2. […] ce message aurait du terminer son existence parmi les indésirables, mais j’ai décidé de faire une exception car les services et produits proposés par cette […]

    Ping par oilpaintingnow.com « SITAmnesty — vendredi 15 avril 2011 @ 00:58

  3. Police Car Auctions…

    Hello, i read your blog from time to time and i own a similar one and i was just wondering if you get a lot of spam comments? If so how do you protect against it, any plugin or anything you can advise? I get so much lately it’s driving me crazy so any…

    Rétrolien par Police Car Auctions — jeudi 13 octobre 2011 @ 16:03

  4. Sample Wedding Invitations…

    Hey there, I think your site might be having browser compatibility issues. When I look at your blog site in Opera, it looks fine but when opening in Internet Explorer, it has some overlapping. I just wanted to give you a quick heads up! Other then that…

    Rétrolien par Sample Wedding Invitations — vendredi 14 octobre 2011 @ 03:36

  5. How To Keep a Man Interested…

    Howdy! This is kind of off topic but I need some help from an established blog. Is it very difficult to set up your own blog? I’m not very techincal but I can figure things out pretty quick. I’m thinking about (more…)

lundi 9 juin 2014

9 juin 721 : bataille de Toulouse. Lettre postale ouverte à…

Filed under: (dés)intégration,Estoc & Taille,Passé présent — sitamnesty @ 02:39

pdf : diffuser, imprimer, poster, aux adresses indiquées

Panneau touristique autoroute : Bataille d'Alésia - Et pourquoi n'y en a t-il pas un pour la bataille de Toulouse du 9 juin 721 ?!)

Présidence de la Région Midi-Pyrénées
Adresse postale : midipyrenees.fr/Nous-contacter,7

Ministère de l’Education Nationale
Adresse postale : education.gouv.fr/cid2559/page-contacts.html

Ministère de la Culture
Adresse postale : culturecommunication.gouv.fr/Composants/Contacts

Présidence de VINCI autoroutes
Adresse postale : vinci-autoroutes.com/fr/page/mentions-legales

Madame, messieurs,

Je me permets de vous interpeller sur un problème d’une gravité extrême puisqu’il s’agit d’un cas de discrimination qui concerne autant l’enseignement que la culture et ce par le biais de la signalisation des lieux remarquables en ce domaine, dont les sociétés gestionnaires d’autoroutes se font le relais le long des milliers de kilomètres qui traversent notre beau pays.

En effet, j’accorde beaucoup d’attention aux nombreux panneaux autoroutiers signalant les immenses richesses patrimoniales françaises, qu’elles soient naturelles, archéologiques, architecturales ou historiques. Et parmi ces dernières, les champs de batailles, où nos ancêtres furent victorieux (parfois l’inverse mais les indications sont alors plus rares).

Circulant donc sur le périphérique Toulousain dans le sens Bordeaux-Montpellier, je m’attendais à trouver, après le péage sud de Toulouse, au niveau de Ramonville Saint Agne, un panneau signalant la Bataille de Toulouse, pour rappeler cet événement qui eut lieu en 721. Et j’imaginais, comme c’est le cas pour les autres batailles, une image symbole, par exemple une (more…)

Page suivante »