SITAmnesty

mercredi 18 janvier 2017

6 têtes de porc devant un centre musulman : c’est…

Riposte Laïqueblason ville de Genlis, 21110, département Côte-d'Or, région Bourgogne-Franche-Comté, 152x167 pixels…si grave, M. le maire ?

Encore plus grave que Charlie Hebdo, le Bataclan, Nice, Hervé Gourdel, Hervé Cornara, le père Hamel, et les policiers de Magnanville réunis.

A Genlis, à côté de Dijon, il vient de se passer quelque chose d’épouvantable.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne/cote-d-or/genlis-tetes-porc-pieces-charcuterie-site-du-futur-centre-franco-musulman-1173921.html (archive)

Six demi-têtes de porc accrochées aux grilles du futur centre « franco-musulman » (pourquoi franco ?), à Genlis. Chacun sait que ce genre d’habillage cherche à dissimuler, la plupart du temps, une salle de prière, donc une mosquée. On parle, en l’espèce, de 800 mètres carrés, et de 300 places disponibles, rien de moins, avec apprentissage de l’arabe, donc endoctrinement par le Coran de jeunes enfants nés en France. Dans une ville de Bourgogne de 5.500 habitants. Dans une période où l’offensive islamique prend de l’ampleur. Cherchez la première erreur…

« Ce sont des membres de l’Association Socioculturelle et cultuelle des Musulmans de Genlis (ASCMG) qui ont fait la découverte ce vendredi matin, 13 janvier : 6 demi-têtes de porc étaient accrochées aux grilles du futur site du « centre franco-musulman », rue de Dijon, à Genlis. Des pièces de charcuterie étaient aussi disséminées sur le site. »

Le vaillant maire de Genlis, Vincent Dancourt (LR), a eu immédiatement la réaction à la hauteur de (more…)

mardi 17 janvier 2017

La pendaison, mode d’emploi

Humour noir, gif animé du dictateur saddam hussein fixant du regard le balancement d'une corde de penduLa pendaison est une activité humaine permettant de récompenser des dictateurs comme ils le méritent pour leurs bons et loyaux services.

Bien que peu coûteuse, elle est très appréciée par la foule qui souvent, partout dans le monde, applaudit et danse lors de l’évènement.

La corde peut être réutilisée des centaines de fois, ce qui en fait un accessoire de cérémonie festive particulièrement économique. Il n’est pas besoin de consommable supplémentaire pour l’utiliser.
La corde se suffit à elle-même. Son efficacité a été traditionnellement testée depuis des centaines de générations.

En période de crise du pouvoir d’achat et d’augmentation inégalée des impôts, un matériel d’équipement d’intérêt public aussi rentable sera apprécié bien au-delà de sa valeur marchande.

Pelotes de cordes solides de 15 mètres orange, verte, blanche, rouge vif et bleu roi.

La couleur peut être adaptée aux vêtements et aux grades des personnalités dont on célèbre la fin de carrière.
Des couleurs or et argent sont par exemple souvent trop appréciées par les élus, alors que les gens du peuple, plus simples, peuvent très bien se contenter d’une corde toute en sobriété de couleur écru ayant déjà plusieurs fois servi.

Ficelles multicolores, rouge, brune, marron, rose, orange, jaune fluo, vert nil clair, vert sombre émeraude et noir

Le blanc pur peut être assorti avec élégance à la carrosserie des berlines de luxe des dealeurs de cité au RSA, des braqueurs récidivistes tueurs de policiers, ou encore des violeurs en réunion.
Plusieurs couleurs peuvent aussi être utilisées simultanément pour mettre joliment en valeur la mise à la retraite des pillards et incendiaires d’écoles de la république.

La mise en oeuvre est très simple et à la portée de n’importe qui.
Voici ci-dessous des schémas montrant les différentes étapes pour réaliser un noeud de pendu qui (more…)

samedi 14 janvier 2017

Marseille : un lycéen djihadiste jugé devant le tribunal pour…

Etoile juive en tissu de type Cochonou (Vichy rouge)Trois machettes…enfants après sa tentative d’assassinat d’un prof juif.

Un an après avoir tenté d’assassiner à la machette un professeur juif à Marseille, un adolescent radicalisé se réclamant de l’organisation État islamique a été renvoyé pour cet acte antisémite devant le tribunal pour enfants.

L’attaque de Benjamin Amsellem, professeur dans une école confessionnelle, avait traumatisé la communauté juive de Marseille, et le conseil du président du consistoire local, suggérant par sécurité de ne plus porter la kippa dans la rue, avait fait polémique bien au-delà de la cité phocéenne.

Le 11 janvier 2016, Yusuf, 15 ans, l’avait agressé en pleine rue alors qu’il portait ce couvre chef.

M. Amsellem était parvenu à parer les coups avec la (…) (more…)

vendredi 13 janvier 2017

Homophobie en ligne, de la…

Filed under: administration judiciaire,collaboration — sitamnesty @ 01:42

logo LIBERATION L'ABERRATIONIan Brossat, communiste immigrationniste homosexuel adjoint à la mairie de Paris, traître à la France, petit-fils du communiste Marcus Klingsberg, agent du KGB traître à Israël, mari couche-toi-la de Brice Touzillier…prison avec sursis requise

Ce mercredi, un homme comparaissait devant le TGI de Paris pour «injure publique en raison de l’orientation sexuelle» après des tweets homophobes visant l’adjoint [homosexuel communiste collabo] au Logement de la mairie de Paris, Ian Brossat.

Il est curieux de voir comment, sous les dorures de la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris, les audiences se succèdent et se ressemblent parfois, suivant l’air du temps, celui de la haine (anonyme) en ligne. Ce mercredi, après une affaire de tweets islamophobes – la prévenue avait tweeté : «Nous aussi, on va égorger vos imams dans vos mosquées» après l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray – poursuivis par la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah), un homme et une femme comparaissaient pour «injure publique en raison de l’orientation sexuelle». Ce qui leur est reproché ? Des tweets ouvertement homophobes dont ils ont reconnu être les auteurs, malgré l’anonymat de leurs écrits, et qui visaient Ian Brossat, l’adjoint communiste de la maire de Paris, Anne Hidalgo, chargé du Logement,

En ouverture du procès, le rappel des faits est bref. Début avril 2015, alors que l’élu communiste se félicite sur le réseau de sa politique de construction de HLM dans le XVIe arrondissement de la capitale, le compte Twittter de ce dernier est inondé de messages insultants clairement homophobes de la part de (more…)

mardi 8 novembre 2016

Les exactes revendications des…

Cet article restera mis en avant jusqu’à
résolution du conflit Police/Cazeneuve
Raccourci : tinyurl.com/revendipolco

résistance SITA républicaineManifestation de policiers : 500 manifestants selon les participants, 500 selon la police. Pour la toute première fois dans une manifestation, les policiers ont compté exactement le même nombre de manifestants que les participants. Plusieurs centaines de policiers ont manifesté de manière inédite leur mécontentement sur les Champs-Elysées à Paris, dans la nuit de lundi (17 octobre 2016) à mardi (18 octobre 2016), dix jours après l’attaque contre leurs collègues à Viry-Châtillon. Les policiers, en tenue civile, dans des véhicules banalisés ou appartenant à la flotte officielle de la police, gyrophares allumés, ont perturbé pendant plus d’une demi-heure la circulation autour de l’Arc de Triomphe ainsi que sur l’avenue la plus célèbre du monde aux alentours de 01H00 du matin, avant de se disperser, a constaté un journaliste de l’AFP. De source policière, on compte 500 manifestants. Chose étonnante, les participants ont donné exactement le même nombre.…policiers en colère

Les revendications de « policiers en colère », enquête auprès des policiers de Nice.

Lors d’une manifestation du mouvement des « policiers en colère » du secteur de Nice, ceux-ci ont fourni aux journalistes présents un document dans lequel ils présentent leurs revendications. Où l’on comprend mieux que les annonces du ministre de l’intérieur, les 250 millions d’euros et autres promesses de « réflexion », sont aux antipodes des attentes des policiers, en dépit de telle ou telle déclaration syndicale. Et on comprend mieux pour quelles raisons le mouvement continue, un mouvement qui commence à être rejoint par de simples citoyens. Ils étaient 500 à Marseille hier par exemple.

Les policiers en colère lancent « un cri d’alarme au gouvernement, à la classe politique dans son ensemble, à la magistrature, mais pas seulement, il est également lancé au peuple français… ».

C’est pourquoi nous (…) (more…)

lundi 10 octobre 2016

Etrange mansuétude du procureur d’Epinal pour une musulmane faisant…

Filed under: administration judiciaire,Chance pour la France — sitamnesty @ 01:02

résistance SITA républicaineprocureur Zahra Anseur, une procureur Pierre-Félix Lespinasse du 21ème siècle… l’apologie du terrorisme

Elle a requis 8 mois de prison avec une obligation de soins de déradicalisation…  A comparer au sort de nombre de patriotes et notamment à celui de Philippe Vardon qui vient d’être condamné à 6 mois de prison ferme pour s’être défendu au cours d’une agression…

Et ce procureur, cette Zahra Anseur, au lieu de se préoccuper du sort d’une petite fille de 2 ans laissée aux mains d’une fanatique, argue de l’existence de cet enfant pour que la mère soit libérée…

Certes, le procureur n’a pas été suivi sans ses réquisitions, mais les 7 ans auxquels les juges ont condamné l’amoureuse du djihad ne sont pas de la prison, c’est du suivi socio-judiciaire, on va lui payer des assistantes sociales, des psys, et on va prendre le temps des policiers pour cocher tous les jours ou toutes les semaines sa feuille de présence. Qui ne l’empêchera pas de (…) (more…)

73ème anniversaire de l’éxécution du procureur collabo Pierre Lespinasse par…

Filed under: administration judiciaire,collaboration,Résistance — sitamnesty @ 00:16

…le résistant Enzo Lorenzi alias « Robert le blond »

Enzo Lorenzi, résistant, éxécuteur du procureur collabo pierre lespinassele procureur collabo pierre lespinasse exécuté par enzo lorenzi

Pierre-Félix Lespinasse est le procureur qui, en mars 1943, fait condamner à mort Mendel (alias Marcel) Langer, résistant et chef de la 35e brigade FTP-MOI à Toulouse, arrêté le 5 février 1943 à la gare St-Agne de Toulouse, porteur d’une valise remplie d’explosifs.

Lors du procès, Pierre Lespinasse, en parfait archétype du petit collabo zélé, fait un réquisitoire sans appel : le procureur réclame sa tête pour avoir transporté des armes, pour éviter des représailles de la part des occupants, pour l’exemple, parce qu’il est « étranger, juif et communiste » mais aussi « homme de conviction ».

Marcel Langer est guillotiné le 23 juillet.
Le soir même Boris Frenkel abat un soldat allemand à Toulouse, rue Bayard.

Le 10 octobre 1943 Pierre Lespinasse, Beau-Modèle des actuels dhimmiliciens de l’administration judiciaire adeptes ou sympathisants du Mur-Des-Cons, et idole des vils lèche-babouches Mrap- LDH- S°Srac- -istes, est (…) (more…)

samedi 11 juin 2016

Verdun : je viens de porter plainte contre…

Filed under: administration judiciaire — sitamnesty @ 01:28

Riposte LaïqueConcert de Black M à Verdun - Caricature de François Hollande selon Marsault…Hollande pour violation de sépultures

Dans mon article du 30 mai dernier, je faisais part de ma volonté d’organiser une action pour protester contre cet acte odieux consistant à profaner des tombes Verdun] en les piétinant (puisque l’espace entre chaque correspond à l’emplacement précis où repose horizontalement le défunt), a fortiori des tombes d’hommes morts au combat pour sauver notre patrie, laquelle est devenue un encombrant fardeau dont il serait urgent de se débarrasser au bénéfice d’un mondialisme consumériste assassin imposé par l’UE et les oligarchies étrangères désireuses de mettre nos peuples sous tutelle.

Manuel Valls, dont probablement aucun des aïeux n’est venu défendre la France, a estimé que la cérémonie était… « belle ». Des jeunes en t-shirts colorés courant au milieu de croix et mimant des postures grotesques… nous n’avons manifestement pas le même sens de l’esthétique. Il s’agissait, selon lui, de « rendre hommage à ceux qui ont versé leur sang pour notre patrie et pour la liberté », a t-il osé proférer, alors même que ce régime n’a de cesse de conchier la patrie, de restreindre nos libertés, de faire des procès d’intention, d’interdire la diffusion de photos des victimes d’islamistes au nom de « l’atteinte à l’intégrité de cadavres », mais qui n’hésite pas, cependant, à user de la photo du petit Aylan tué avec son frère par la seule faute de leur père, à seules fins de faire pleurer dans les chaumières et de culpabiliser les Français qui n’y sont pour rien.

Décidément, pour les socialistes tous les morts ne se valent pas, et toutes les lois les concernant non plus ! Au pays du tout égalitaire, il y a de quoi s’interroger.

Un internaute taquinait : « Un petit jogging sur la tombe de Mitterrand et Jaurès ? ». Et pourquoi, pas du coup, puisque apparemment on (…) (more…)

mardi 10 mai 2016

Frank Berton essaie de nous faire…

Riposte LaïqueMaître Frank BERTON, avocat pourri salaud traitre enculé collabo du musulman mahométan islamiste djihadiste Salah Abdeslam…pleurer sur Abdeslam

Ce mercredi 27 avril 2016 a eu lieu le transfèrement à Paris du dernier membre, encore en vie, du commando des attentats du 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts et 413 blessés. Désormais incarcéré dans un quartier de haute sécurité à Fleury-Mérogis, en région parisienne, en attendant son procès, Salah Abdeslam aurait été copieusement hué à son arrivée. Pour un cerveau normalement constitué, on pense, de prime abord, à une condamnation pour les horreurs commises. Mais pas du tout, ces huées provenaient d’autres détenus radicalisés – comme lui – pour lui reprocher de n’avoir pas été au bout de « sa mission », à savoir se faire exploser comme il était censé le faire. Parce que ces individus ne sont rien d’autre que des chiens enragés !

Maintenant s’ouvre une nouvelle page pour-dit-on -faire toute la lumière sur ces tragiques évènements… Quelle lumière ? Quelle vérité en ressortira-t-il ? Il est permis de se poser des questions…

L’avocat d’Abdeslam en Belgique, Sven Mary s’est entretenu avec le journaliste français Jean Quatremer pour le quotidien Libération. Dans le portrait qu’il en dresse l’avocat qualifie son client de « petit con de Molenbeek » et le décrit comme quelqu’un d’une abyssale vacuité, qui, comme tous ses semblables, confond réalité et jeux vidéo ! Ou y apprend aussi que Sven Mary avait été à deux doigts de lâcher le dossier lors des attentats de Bruxelles. Ajoutant « Ce n’est pas la cour d’assises de Paris qui devrait les juger, mais une cour pénale internationale. Ces gens ont commis des actes de guerre ».

En effet, Hollande et Valls n’ont-ils pas déclaré eux-mêmes que nous étions en guerre ? Mais en se gardant bien de nommer l’ennemi : « Fopastigmatiser » n’est-ce-pas ? Alors on utilise toutes sortes de qualificatifs tels que : terroristes, salafistes, chiites, sunnites, Daesch, etc, tout ce qui permet de dissimuler le fait que tout cela ne porte en réalité qu’un seul nom : (more…)

samedi 7 mai 2016

Alain Juppé : « J’AURAIS MIEUX FAIT DE ME TAIRE » par Michka Assayas

Filed under: administration judiciaire,Interlude,Passé présent — sitamnesty @ 01:13

Paris-Match n° 2855 du 5 février 2004Article paru dans Paris-Match n° 2855 du 5 février 2004

Cliquer pour afficher l'article d'origine complet - Alain Juppé : « J'AURAIS MIEUX FAIT DE ME TAIRE » par Michka Assaya - Paris-Match n° 2855 du 5 février 2004 - Les affres du maire de Bordeaux, diffusées en direct sur la Une, ont attiré 13 millions de téléspectateursLes affres du maire de Bordeaux, diffusées en direct sur la Une, ont attiré 13 millions de téléspectateurs

LA JUSTICE A DEUX VITESSES
Condamné pour prise illégale d’intérêts, Alain Juppé a écopé de dix-huit mois de prison avec sursis.
Par ailleurs, un jeune homme a pris six mois ferme, dans l’indifférence générale, pour avoir vendu illégalement des CD.
Face à la loi, mieux vaut être puissant et entouré que jeune et solitaire.

Un ex-Premier ministre a laissé puiser dans l’argent public pour financer son organisation politique : dix-huit mois avec sursis. Le verdict est accompagné d’une superproduction médiatique : vingt-cinq minutes live au 20-heures de TF1 pour un numéro d’homme blessé, à la Jean-Pierre Bacri. Et le public suit. Selon les chiffreurs professionnels, treize millions de Français se sont installés devant leur écran pour assister à ce spectacle de choix : le premier de la classe, surpris à tricher, se faisant tirer l’oreille et asticoter au tableau noir.
   Autre délit récent. Un jeune homme qui vendait illégalement des CD de chansons téléchargées sur Internet s’est fait piéger par une taupe de la Sacem, l’organisme qui centralise et reverse les droits d’auteur aux compositeurs. Verdict : six mois ferme. Quelques journaux en parlent, mais l’affaire fait peu de bruit.
   Treize millions de personnes ont suivi en direct ce suspense haletant : Main Juppé va-t-il ou non rester dans la vie politique ? C’est sûr, il y a de quoi en oublier d’avaler son yaourt ! Mais qui, hormis sa famille et ses amis au sens large, se morfond vraiment pour le destin de cet homme politique grisâtre ? De toute façon, pour lui, le passé pèse bien plus lourd que l’avenir.
   Je me sens autrement remué face à l’avenir de ce garçon, lui aussi présumé délinquant financier. Imaginez ! Si sa condamnation est confirmée en appel, il traînera toute sa vie un casier judiciaire. Il se verra refuser un bail, un travail. Dans son quartier, tout le monde saura qu’il a passé six mois dans une cellule.
   Et, forcément, qu’il a dû faire quelque chose de bien malhonnête. La sagesse populaire le dit. Et Sarkozy aussi. A un autre jeune homme, sorti de prison, rencontré au Forum des Halles au cours d’une visite organisée par la police, et qui, d’ailleurs, selon Le Canard enchaîné, s’est assez mal terminée (insultes, crachats…), le ministre de l’Intérieur a lancé : « Si t’as pris dix-huit mois, c’est que (more…)

Page suivante »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.