SITAmnesty

lundi 14 août 2017

Cédric Herrou est un traître qui devrait…

Filed under: administration judiciaire,collaboration — sitamnesty @ 01:48

Riposte LaïqueCédric Herrou, idiot-utile des envahisseurs musulmans à Breil-sur-Roya dans les Alpes Maritimes (06)…être durablement en prison

« Le Monde » : L’agriculteur a été condamné à quatre mois de prison avec sursis pour avoir aidé quelque 200 migrants à traverser la frontière italienne par la vallée de la Roya…

http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html

Je suis assez interpellé par cette affaire qui est en fait significative du délitement de nos valeurs, de l’anarchie qui s’installe en France et de l’absurdité de la société et de l’époque où nous vivons.

Ce Cédric Herrou est pour moi un criminel et un traître à la France, mais sûrement pas un héros. Un héros agit pour le bien et l’intérêt de son pays.

Et ce n’est pas à des citoyens de base de prendre des initiatives dans le cadre de la politique migratoire de la France.

Tout migrant clandestin ou étranger pénétrant illégalement sur le territoire national est en infraction avec la loi et doit être arrêté, emprisonné, puis renvoyé dans son pays d’origine ou n’importe où ailleurs à notre convenance.

Tout citoyen prêtant la main à des actions d’immigration clandestine illégale est également un délinquant. Mais lorsque les immigrés sont des musulmans qui viennent chez nous pour y apporter la guerre, la mort et la destruction, ils deviennent des criminels.

Cédric Herrou a prétendu « agir en citoyen lorsqu’il y a défaillance de l’état. » Cet homme a perdu tout bon sens et tout sens patriotique. L’état est effectivement défaillant, mais parce que des millions de migrants pénètrent en France illégalement, sûrement pas le contraire.

A cause de gens comme lui, la France est en train de devenir un (more…)

samedi 12 août 2017

Les garces des « Effronté-e-s » ont fait condamner le maire de Dannemarie pour…

Filed under: administration judiciaire — sitamnesty @ 01:47

résistance SITA républicaine…des silhouettes de femmes

Le maire de Dannemarie (Alsace) vient d’être condamné par un tribunal administratif pour « atteinte grave au principe d’égalité hommes-femmes et troubles à l’ordre public ».

Il avait osé, pour « l’année de la femme 2017 à Dannemarie », disposer des silhouettes féminines en contreplaqué dans des positions un peu trop suggestives…

Les tribunaux sont engorgés mais trouvent le temps de s’occuper de plaintes débiles de « collectifs féministes » !

ISLAMISME, NOUVEAU FÉMINISME : même (…)

Lire la suite et agir :

Laurent P. 10 août 2017 at 10 h 53 min _Les mots s’envolent, les écrits restent_. Et des écrits qui restent, le maire en aura besoin, plus exactement l’avocat de la mairie en aura besoin lors de sa plaidoirie en appel, pour démontrer que, non, LA POPULATION, n’est pas choquée, seules le sont les garces des _Effronté-e-s_, une ultra minorité absolument pas représentatives de la population dans son ensemble. Pour écrire au maire afin de le soutenir concrètement avec des mots qui restent, c’est très simple : imprimer le présent article et l’envoyer par La Poste, dans une enveloppe timbrée, à l’adresse de la mairie qui figure au bas de l’article. Et pour imprimer l’article, c’est encore plus simple : Cliquer sur l’imprimante verte en bas à gauche de l’article (entre twitter bleu et _+_ rouge). http://static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2016/07/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2016-07-21-%C3%A0-11.23.21.png Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir _taille de texte : 110%_ Cliquer sur les éventuelles mentions qui figureraient après _mairie@dannemarie.fr_ afin de les effacer (elle n’ont rien à faire dans la version imprimée à destination du maire). Ces éventuelles portions inutiles supprimées, cliquer sur l’icône PDF. Choisir la taille de page _A4_ (_Letter_ est le format américain) puis cliquer sur _Téléchargez votre PDF_ et enregistrer le PDF sur votre ordinateur. Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version _véritable lettre_, en imprimant la version PDF que vous venez de créer, sur deux pleines pages (donc une seule feuille imprimée recto-verso ou deux feuilles recto, comme il vous plaira).
(more…)

jeudi 27 juillet 2017

Aidons les pseudo-profanateurs de la mosquée de…

logo fdesouche (françois de souche)blason islamique du futur califat de la ville de Pont-de-Beauvoisin, Isère - Cliquer pour agrandir…Pont-de-Beauvoisin

Une tête de sanglier a été accrochée à la porte de la salle de prière musulmane de la petite commune de Pont-de-Beauvoisin (Isère), a appris l’AFP auprès des gendarmes.

Cette commune en zone rurale du nord de l’Isère, qui compte 3.500 habitants, ne connaît pourtant « aucun problème » avec sa petite communauté musulmane, ont précisé les gendarmes. Cette salle de prière n’est pas spécifiquement signalée.

L’Association du juste milieu (AJM), qui gère le local et entretient des relations oecuméniques, va porter plainte (…)

Lire la suite sur lefigaro.fr/flash-actu/2017/07/22/97001-20170722FILWWW00065-isere-profanation-d-un-salle-de-priere-musulmane.php

Quelques autres articles, ici, ou bien encore , et un petit tour sur Google, permettent de déterminer l’adresse exacte de cette mosquée soigneusement tenue cachée par les journalistes (mosquée que la novlangue politiquement correcte s’obstine à dénommer petite salle de prière musulmane, histoire que vous ne compreniez pas que c’est une mosquée suffisamment grande pour y générer les djihadistes qui planifieront les tueries de demain).
On peut alors visiter les lieux via StreetView et voir le plan du quartier sur Mappy.

Les auteurs de ce dépot d’ordure se sont malheureusement fait pincer et la Grande Inquisition les accuse des classiques « profanation » et autre « incitation à la haine » :
lefigaro.fr/flash-actu/2017/07/26/97001-20170726FILWWW00256-isere-deux-jeunes-juges-pour-profanation-d-une-salle-musulmane.php
Bla-bla-bla…
La réalité c’est qu’il y a jurisprudence sur le dépot d’une tête de cochon devant une mosquée : RELAXE.
Et une tête de sanglier c’est juridiquement égal à une tête de cochon puisque (more…)

jeudi 30 mars 2017

Nous devons faire exploser le…

Cet article restera mis en avant tant que le CCIF1
affichera la mention mensongère citée ci-dessous

Mensonge du CCIF : collectif contre l'islamophobie en FRance : l'islamophobie n'est pas une opinion, c'est un délit…compteur des (pseudo)actes islamophobes du CCIF*

Contrairement à ce qui est affirmé en haut à gauche du site du CCIF* (Collectif Contre l’Islamophobie en France, reproduit ci-contre à gauche), l’islamophobie n’est PAS un délit, c’est un DROIT.

Et même, pour toute personne avec un cerveau non pourri, c’est un DEVOIR.

Avec cette affirmation « islamophobie=délit », le CCIF* ment, volontairement, mais c’est normal : le CCIF* est musulman, et un musulman ça MENT.

Ca ment en tout temps, ça ment en tous lieux, ça ment conformément au (more…)

jeudi 23 mars 2017

Les Maghrébins discriminés à…

Logo France  islamique SoirCaricature de la musulmane Myriam El khomri, par MASAVI…l’embauche, El Khomri monte au créneau

Une campagne nationale de « testing », menée par le gouvernement auprès de grandes entreprises, met en évidence de fortes discriminations envers les candidats d’origine maghrébine chez 30% des employeurs testés, un constat qui met à mal la « promesse d’égalité républicaine » selon Myriam El Khomri.

Entre avril et juillet, le cabinet ISM Corum a testé, pour le ministère du Travail, 40 grandes entreprises (plus de 1.000 salariés). Pour chacune, elle a répondu à entre 30 et 40 offres d’emploi, en envoyant deux candidatures « rigoureusement équivalentes » (sexe, âge, lieu de résidence, nationalité française, expérience, formation), avec pour seule différence un nom à consonance « hexagonale » ou « maghrébine« .

Au total, 3.000 CV ont été envoyés en réponse à 1.500 offres, pour des postes d’employés ou de managers. Résultat : 12 des 40 entreprises se sont rendues coupables de discriminations envers les candidatures « maghrébines ». Dans ces entreprises, le taux de réponses positives des « maghrébins » a été inférieur de 15 à 35 points à celui des « hexagonaux ».

Ces résultats ne peuvent toutefois pas être extrapolés à l’ensemble des grandes entreprises françaises, l’échantillon n’étant pas représentatif. « Ce testing, d’une ampleur inédite dans notre pays, montre bien que l’inégalité de traitement à l’embauche est criante« , a réagi lundi la ministre du Travail Myriam El Khomri lors d’un point presse, qualifiant ces discriminations de (…) (more…)

vendredi 17 mars 2017

« Partez d’ici, sales…

Parodie du logo du magazine ELLE - ELLE AFRIQUE avec machettes inclusesLogo du journal Ouest France et sa devise justice et liberté (Jihad et sharia)…nègres »

L’affaire avait eu un très fort retentissement médiatique mi-février. En vacances à Saint-Brieuc, les enfants de Katell Pouliquen, la rédactrice en chef du magazine Elle, avaient été victimes d’injures racistes au Leclerc de Plérin. La journaliste s’en était émue sur Facebook. Un homme de 64 ans a été interpellé ce jeudi matin. Il a passé la journée en garde à vue. Il est convoqué en correctionnelle le 29 juin.

Le témoignage bouleversant de Katell Pouliquen, que nous avions relayé dans nos colonnes et sur notre site internet, avait ému des milliers d’internautes, mi-février. Cette journaliste bretonne, rédactrice en chef du magazine Elle à Paris, était en vacances à Saint-Brieuc.

Le 10 février, alors qu’elle faisait ses courses au Leclerc de Plérin, un homme a interpellé ses enfants métis, âgés d’à peine plus de 12 ans, dans les rayons :

« Partez d’ici, sales nègres »

Après une (more…)

jeudi 2 mars 2017

Près de Caen. Un nouveau squat s’est ouvert pour…

Blason de la ville de Mondeville, Calvados (14120)- Futur califat islamique musulmanLogo du journal Ouest France et sa devise justice et liberté (Jihad et sharia)…des Soudanais

Il a été « officialisé », ce jeudi 23 février 2017, à 11 h : un nouveau squat s’est ouvert à Mondeville (Calvados), aux portes de Caen. Pour héberger des migrants sans abri envahisseurs mahométans.

Au 25, rue des Roches, [Mondeville 14120] la grande maison porte les traces d’une assez longue inoccupation : jardin en friche, peintures fatiguées, murs intérieurs abîmés. Mais l’Assemblée de lutte contre toutes les expulsions l’a jugée suffisamment salubre pour y aménager un squat.

Depuis le 15 février, de jeunes Soudanais des envahisseurs mahométans qui dormaient à la rue, notamment sur les quais de la minoterie près du nouveau palais de justice, s’abritent dans la demeure.
(…)

Un imprimé va être déposé dans la boîte aux lettres des voisins, pour expliquer la situation. Le collectif se prépare (more…)

samedi 4 février 2017

Gilles Clavreul : Nos lois antiracistes sont les plus…

Riposte LaïqueLogo DILCRAH (ex DILCRA) - Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Haine anti-LGBT…répressives du monde… mais c’est pas assez !

Qui est ce Gilles Clavreul ? C’est un énarque (promotion Averroes, cela ne s’invente pas) et un socialaud. Jusque là, rien que du classique. Notre ami Jean Sobieski en avait fait la vedette d’une de ses dernières coraneries, mettant en avant ses appels à la délation d’Etat, comme dans les années 1940.

http://ripostelaique.com/coraneries-gilles-clavreul-petit-soldat-de-delation-detat-1940.html

Il est présenté comme le M. anti-raciste de Manuel Valls. Ce dernier l’a collé à la tête d’un nouveau machin, la Délégation Interministérielle à la lutte contre le Racisme et l’Antisémitisme. Cela s’appelle donc la Dilcra.

http://www.gouvernement.fr/contact/contact-equipe-dilcra
http://www.gouvernement.fr/dilcra > Équipe & Contact

Il est intéressant de regarder qui travaille dans ce bidule.

Johanna Barasz est une ancienne collaboratrice du (more…)

jeudi 2 février 2017

Fillon doit quitter la vie politique

Filed under: administration judiciaire — sitamnesty @ 10:08

Honte sur François Fillon : il inaugure une mosquée et il accepte une fillette voilée à ses côtésIl n’y a pas à tortiller, l’ancien premier Ministre doit quitter la vie politique.

Non seulement il doit quitter la vie politique mais en plus son affaire doit, très certainement, créer une « jurisprudence Fillon », quoi qu’il nous en coûte.

On pourra en effet me rétorquer que le retrait de l’ancien Premier Ministre et favoris de la Présidentielle sonnera comme un coup de tonnerre, mais çà suffit, l’affaire est, sinon illégale, du moins totalement intolérable, et l’idée d’avoir à faire à un menteur pour diriger notre pays me semble tout à fait impossible !

Je sais : vous me direz que l’exercice du pouvoir recèle sa part de mensonge, et que vous y êtes habitués !

Peut être mais vous n’aurez certainement pas oublié les propos de l’intéressé en matière de moralité. Fillon, non seulement c’était l’homme du travail, l’homme du courage et du refus de l’assistanat ! Oui c’était lui qui à longueur de propos ne cessait de stigmatiser ces Français qui se considéraient eux mêmes comme découragés ! Mais Fillon c’était aussi l’homme du volontarisme et de la dureté à l’égard des plus fragiles qu’il se proposait déjà de sanctionner ! Derrière l’affirmation de son appartenance à la tendance chrétienne de la Droite, il y avait bel et bien une intransigeance qui transparaissait dans chacune de ses phrases !

Alors ?

Alors franchement là, les soupçons ne passent plus, la seule idée que derrière cette façade bien policée il puisse y avoir un autre Fillon, un Fillon si soucieux de la charité chrétienne qu’il l’applique à toute sa (more…)

Couacs en série au centre de…

logo fdesouche (françois de souche)Blason de la ville islamisée de Beaumont-en-Véron…déradicalisation de Pontourny

Ouvert en novembre, il ne compte que trois pensionnaires pour douze encadrants.

«Couacs en série», «mensonges d’État», «amateurisme», «insécurité», «gabegie financière»… Quatre mois après son ouverture, le premier «centre de déradicalisation» de Manuel Valls marque le pas. De nombreuses voix demandent sa fermeture sans délai. Installé dans le château de Pontourny, à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire), le Centre de prévention, d’insertion et de citoyenneté (CPIC) avait, avant même sa création, le 13 septembre, engendré une forte polémique dans la population locale et de vives interrogations sur la pertinence de son fonctionnement: un centre «ouvert» fondé sur le volontariat de personnes «en voie de radicalisation».

(…)

«La fable des gentils radicaux volontaires n’a été inventée que pour faire passer la pilule auprès des élus locaux et de la population», rage le collectif de riverains qui demande la fermeture «immédiate» de Pontourny

(…)

Le premier incident, la découverte début octobre d’un (more…)

Page suivante »