SITAmnesty

jeudi 25 mai 2017

Torpiller la candidature du Paristan d’Anne HIDALGO (mise à jour n°3)

Filed under: Interlude — sitamnesty @ 01:22

Mise à jour 25 mai

samedi 20 mai 2017

Torpiller la candidature du Paristan d’Anne HIDALGO pour les Jeux Olympiques

Filed under: Interlude — sitamnesty @ 16:48

Hidalgo veut les JO, mais est incapable de protéger les Parisiennes ! Publié le 19 mai 2017 - par Florence Labbé - Dans certains quartiers de Paris, ne cherchez pas les femmes dans les cafés, elles n’y ont pas droit de cité. D’ailleurs, comment pourraient-elles y aller quand  la rue leur est carrément interdite. Bagarres de vendeurs à la sauvette, remarques sexistes et injurieuses, trafic de drogue, agressions sexuelles, ont fait qu’aucune femme n’ose s’aventurer dans la rue surtout si elle est vêtue à l’occidentale. On n’ose plus écrire, « surtout si elle est vêtue normalement » tant nos mœurs ne sont plus la norme en certains endroits, en l’occurrence le quartier de la Chapelle Pajol, dans l’Est parisien. Pour ces mêmes raisons, vous ne verrez pas d’enfants dans les squares du quartier. Résultat d’une immigration sauvage et incontrôlée, d’arrivées continues de sans papiers, la rue et l’espace public sont devenus de facto un territoire exclusivement masculin. La situation y  est à tel point intenable qu’une (...) lire la suite sur le site d'origine ou l'archive PDF ci-dessous (more…)

jeudi 18 mai 2017

Deux nouvelles armes « carbone »

Filed under: Estoc & Taille — sitamnesty @ 14:45

Katana Ten Ryu

petit billet de 50 eurospetit billet de 20 eurospetit billet de 20 eurosMoins de 90 € :

Katana Samuraï Ten Ryu 1B – tinyurl.com/lmqoxke
Katana Samuraï à deux mains de TEN RYU, spécifiquement conçu pour déracailler

(Ten Ryu HAND FORGED SAMURAI SWORD MA-001B)
Lame à simple tranchant de 71.12 cm, en acier au carbone, épaisse de 7mm
Longueur totale de 104,14 cm. Manche à tressage sur imitation peau de raie
Garde (tsuba) décorée et ajourée
Livré avec fourreau en bois laqué (saya) + housse de transport tissu. Prix indicatif : (more…)

jeudi 11 mai 2017

Présidentielle 2017 : Macron 2/3 – Marine 1/3

L’élection de Maqueron en trois images…

.

logo fdesouche (françois de souche)92% des votants musulmans ont choisi Macron
SourceOrigine, archive

92% des votants musulmans ont choisi Macron
Agrandir

1399×725 pix.

92% de votants musulmans (la plus forte proportion du tableau) d'une participation de 62% d'inscrits musulmans (la plus faible proportion du tableau), c'est 0,92x62= 57 votes

.

Riposte LaïqueMacron va devoir vite donner des gages aux musulmans (more…)

mardi 2 mai 2017

Les vrais chiffres (BFM TV) : Macron 51%, Le Pen 49%

Filed under: Interlude — sitamnesty @ 22:59

Sondage : Macron 51%, Le Pen 49%

Dans un moment où la tension n’a jamais été aussi forte entre les équipes de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron, BFM TV a diffusé [mardi soir 02 mai], pendant plusieurs minutes, lors de l’émission de Ruth Elkrief, à partir de 19h, le résultat d’un sondage créditant Emmanuel Macron de 51% et Marine Le Pen de 49% pour le second tour !

Sondage : Macron 51%, Le Pen 49%. Bandeau affiché lors de l'interview de François Bayrou par Ruth El-krief le mercrdi 03 mai 2017

Ce bandeau, en énorme sur l’écran (ci-dessus) est resté affiché pendant 28 secondes avant qu’il ne soit retiré et remplacé par un bandeau affichant cette fois Emmanuel Macron à 59% et Marine Le Pen à 41%, supposé être le « vrai » résultat…

Source : jeanmarcmorandini.com

lundi 1 mai 2017

Marine Le Pen ou Emmanuel Macron ?

Filed under: Interlude — sitamnesty @ 01:21

Marine Le Pen ou Emmanuel Macron ? Format PDF
.PDF
, 129 Ko
.
Version image .png ratio A4 544×769 pix. 424 Ko

Idée : Pouky40

samedi 18 mars 2017

La baïonnette pour les soldats de l’opération Sentinelle !

Cet article restera mis en avant jusqu’à ce que les militaires de
l’opération Sentinelle soient dotés de leur baïonnette FAMAS

soldat français équipé d'un fusil FAMAS et de sa baïonnette au canonUne patrouille Sentinelle attaquée à Orly, l’assaillant abattu: ce que l’on sait

Un homme connu des services de police et de renseignement a attaqué samedi matin une patrouille de l’opération Sentinelle à l’aéroport d’Orly, avant d’être abattu. Ce que l’on sait de cette attaque, qui fait l’objet d’une enquête ouverte par le parquet antiterroriste.

(…)

Vers 8H30, au premier étage du hall 1 d’Orly-Sud, il «essaye d’aggresser une patrouille Sentinelle pour s’emparer de l’arme à feu de l’une des militaires» de la patrouille, composée de soldats de l’armée de l’air, a indiqué le ministre.

Selon une source proche de l’enquête, après avoir braqué la militaire avec le pistolet qu’il avait utilisé à Garges, il a bien réussi à s’emparer du fusil Famas de cette dernière, avant d’être immédiatement abattu.

La militaire «mise à terre» par l’assaillant, ses deux collègues ont «ouvert le feu pour la protéger» et «protéger tout le public», a déclaré le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

(…)

Ce Français musulman de 39 ans «est connu des services de police et de renseignement», a affirmé le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux.

L’homme n’était pas fiché S, mais fiché «J» au Fichier des personnes recherchées (FPR), et était donc (more…)

mercredi 22 février 2017

Macron mène son OPA hostile sur…

Filed under: Interlude,Riposte Sita — sitamnesty @ 01:51

Riposte LaïqueCaricature d'Emmanuel Macron par LesTrousDuc…la France

« Emmanuel Macron est l’incarnation absolue du système et des intérêts financiers, mais des intérêts financiers qui se sont dit que finalement, la classe politique et les partis politiques étaient cramés, qu’il n’y avait plus aucun intérêt à les soutenir et qu’il fallait mieux faire le boulot soi-même, c’est à dire reprendre la main et décider directement de la politique qui devait être menée. »
Natacha Polony France 2 – 12 février 2017

Dans le jeu de massacre qui s’étale à la une de vos journaux (que je ne m’inflige pas, mais dont j’entends parler), nous avions perdu de vue l’autre marionnette ou créature des tenants de la mondialisation heureuse, mais surtout de la finance anonyme et vagabonde, le fringuant et halluciné Emmanuel Macron, ami des médias et des banques. Sur ce coup-ci, et un peu à la manière de François Bayrou, un « con intelligent », avec lequel par ailleurs nous ne partageons pas grand-chose, nous ne pensions de prime abord rien du personnage. Non pas par négligence, mais parce que le profil, sans aspérité, aussi lisse que peut l’être celui d’un VRP, fût-il celui de chez Lazard ou Rothschild nous indifférait.

Pour autant les mauvaises affaires de son proche concurrent François Fillon font les siennes, un peu comme dans le commerce dont il est par ailleurs une émanation « exemplaire ». Il nous faut ainsi nous pencher sur son cas et notamment sur ses accointances au nom de l’adage populaire, « dis-moi qui tu suis et je te dirai qui tu es…. ».

La jeunesse de l’héritier Macron

Emmanuel Macron est un héritier au sens de Bourdieu (reproduction sociale des « élites »), mais un héritier qui aurait « mal tourné ». Fils de médecins (père, professeur en neurologie au CHU d’Amiens, et mère médecin conseil sécurité sociale), il fait ses armes au lycée pseudo catholique de la Providence d’Amiens-Sud (à l’opposé des cités allogènes du Nord dont est originaire la marocaine musulmane Najat Belkacem), puis intègre bien conseillé le Lycée parisien Henri IV (hypokhâgne et khâgne) en vue de (more…)

lundi 6 février 2017

« Baïonnette au canon ! » pour les soldats de l’opération Sentinelle

Cet article restera mis en avant jusqu’à ce que les militaires de
l’opération Sentinelle soient dotés de leur baïonnette FAMAS

soldat français équipé d'un fusil FAMAS et de sa baïonnette au canonLongueurs comparées : FAMAS avec baïonnette au canon / machette de 60 cm à lame de 45 cm - Bouts touchants / baïonnette enfoncéeAttaque à la machette de militaires au Louvre: le film des événements

Un individu porteur d’armes blanches s’est attaqué à quatre militaires de l’opération sentinelle au Carrousel du musée du Louvre. Ils ont ouvert le feu sur l’assaillant dont le pronostic vital est engagé.

Il est aux alentours de 10 heures ce vendredi lorsqu’une patrouille de quatre militaires de l’opération Sentinelle croise le chemin d’un homme armé. Il se trouve dans l’escalier qui descend du Carrousel vers l’entrée du musée du Louvre. L’individu porteur de plusieurs armes blanches, dont au moins une machette selon les premiers éléments de l’enquête, s’avance vers eux en criant « Allah Akbar ».

« Dans un premier temps, les militaires ont tenté de repousser l’individu en ‘close combat’ [à mains nues]. N’arrivant pas à le maîtriser, ils ont ouvert le feu », explique le colonel Brulon, porte-parole de l’opération Sentinelle. Cinq tirs retentissent.

Un soldat « aguerri » légèrement blessé

Grièvement blessé à l’abdomen, l’assaillant (more…)

mercredi 25 janvier 2017

Le principe du revenu universel dans «L’ULTIMATUM DES TREIZE JOURS»

Filed under: Interlude — sitamnesty @ 01:54

Quatrième de couverture du du livre L'ULTIMATUM DES TREIZE JOURS de Jan De Fast - Sur Témi, planète récemment intégrée dans la Fédération la mort s'est abattue sur un petit bourg. L'entière population a mystérieusement péri en un instant et l'autopsie est impuissante à déceler la cause de cette foudroyante épidémie. Seul indice: les visages des victimes reflètent une peur atroce, comme si elles avaient vu à la dernière seconde une chose effrayante, au point de les tuer. Un mouvement clandestin d'indépendance revendique l'acte et annonce que si ses exigences ne sont pas satisfaites dans un délai de treize jours, les six millions d'habitants d'une métropole subiront le même sort. Tragique menace que le docteur Alan va tenter d'écarter.Couverture du livre L'ULTIMATUM DES TREIZE JOURS de Jan De FastANTICIPATION

JAN DE FAST
L’ULTIMATUM DES TREIZE JOURS

Sur Témi, planète récemment intégrée dans la Fédération la mort s’est abattue sur un petit bourg. L’entière population a mystérieusement péri en un instant et l’autopsie est impuissante à déceler la cause de cette foudroyante épidémie. Seul indice : les visages des victimes reflètent une peur atroce, comme si elles avaient vu à la dernière seconde une chose effrayante, au point de les tuer. Un mouvement clandestin d’indépendance revendique l’acte et annonce que si ses exigences ne sont pas satisfaites dans un délai de treize jours, les six millions d’habitants d’une métropole subiront le même sort.
Tragique menace que le docteur Alan va tenter d’écarter.

(…)

page 101
CHAPITRE VIII

La prédiction de l’Envoyé d’Alpha n’allait pas tarder à se réaliser. Le lendemain même — le dix-neuf juillet par conséquent. L’ennemi public numéro un avait su choisir son moment : l’heure de la pause méridienne au cours de l’un des trois jours ouvrables hebdomadaires — cet intervalle de récréation sur le lieu du travail était aussi celui de l’indice d’écoute maximum. Tous les émetteurs de tridi avaient simultanément reçu une copie de la proclamation et n’avaient pas manqué d’en faire un scoop retentissant.
L’ultimatum était clair et concis, sans recherche de grandiloquence comme sans fatras idéologique. La voix sans visage affirmait parler non seulement au nom du C.L.T. ainsi que des mouvements analogues de Worna et de Schaïn, mais aussi en celui de tous les opprimés végétant misérablement d’un bout à l’autre de la Fédération. Les milliards d’hommes et de femmes qu’un gouvernement élitaire croyait pouvoir anesthésier en leur assurant un minimum vital et en leur

page 102
déniant par là même toute possibilité de réaliser leurs aspirations légitimes. Le droit à la paresse était l’opium annihilant les réactions du peuple et le contraignant à l’immobilisme végétatif. D’ailleurs ce qu’on lui donnait d’une main, on le reprenait de l’autre puisque cette prétendue générosité avait pour seul but de (more…)

Page suivante »