SITAmnesty

lundi 23 juillet 2018

AUX ARMES, CITOYENS HAVRAIS ! de la rue Berthelot

Timbre Rouget de l'islam - 1760-1836 - 0,53€Blason de la ville de Le Havre, seine-maritime, cliquer pour AGRANDIR 545x600 - califat islamique musulmanLe Havre (76) : Amar H. soupçonné d’avoir violemment assassiné, tronçonné en morceaux puis carbonisé un homme… afin de le dépouiller

Mis en examen pour avoir démembré un homme au Havre : un couple condamné pour des vols.

Les deux prévenus, Audrey Cordonnier et Amar Hamraoui, âgés de 31 et 40 ans, n’étaient pas présents dans le box. Amar Hamraoui a refusé d’être extrait de sa cellule du centre pénitentiaire. Incarcérée à Rouen, sa compagne a comparu par visioconférence. Soupçonné d’avoir assassiné et découpé en morceaux un homme au Havre, le couple qui se connaît depuis 8 ans, est actuellement en détention provisoire.

Alors qu’ils interviennent pour un banal incendie, les sapeurs-pompiers découvrent le corps d’un homme, âgé de 57 ans, démembré et carbonisé à son domicile, [11] rue Berthelot (nos éditions précédentes). Les jambes et les pieds du quinquagénaire ont été retrouvés dans son congélateur.

Placés rapidement en garde à vue, les deux suspects faisaient partie de l’entourage du quinquagénaire. Le parquet du Havre avait indiqué qu’ils niaient être les auteurs de ce crime sordide. Outre l’assassinat, ils sont également mis en examen pour « atteinte à l’intégrité d’un cadavre » et « destruction par moyen dangereux ».

Condamnés pour une série de vols

Avant d’être impliqués dans ce crime, ils l’ont été dans un dossier beaucoup moins glauque, de vols. Poussant un transpalette sur lequel est entreposé de l’outillage et des cartons de bouteilles, ils ont été repérés, le 30 octobre dernier, par (more…)

vendredi 13 juillet 2018

AUX ARMES, BERGERACOIS ! de la rue des Fontaines

Timbre Rouget de l'islam - 1760-1836 - 0,53€Blason de la ville de Bergerac, Dordogne (24) - Futur califat islamique musulmanCoups de couteau mortels à Bergerac : quatre jeunes hommes mis en examen

Quatre jeunes hommes de 20 à 22 ans devaient être mis en examen pour meurtre ce mardi soir à Périgueux. Ils sont soupçonnés d’avoir donné des coups de couteau mortels à un homme de 35 ans dimanche matin alors que la victime venait leur demander de faire moins de bruit.

Après le meurtre d’un homme de 35 ans dimanche matin en plein centre ville de Bergerac, rue des Fontaines, quatre hommes jusque là en garde à vue ont été présentés à un juge d’instruction ce mardi à Périgueux pour une mise en examen pour meurtre.

Ils devaient être placés sous mandat de dépôt. Ils sont tous soupçonnés d’avoir participé au meurtre de cet homme qui avait demandé au groupe d’être plus silencieux.

Et on en sait un peu plus sur leur profil. Il s’agit de (more…)

samedi 9 juin 2018

TOULOUSE ET LES ARABES : LA BATAILLE DE 721 (conférence du 9 février 1975)

Filed under: Estoc & Taille,Passé présent,Résistance — sitamnesty @ 03:45

L'AUTA n°409 Mars 1975Article paru dans L’AUTA n°409 Mars 1975
Source Bnf Gallica, Mars 1975

sydney FORADOConférence faite, a l’Assemblée générale des « Toulousains de Toulouse » le 9 février 1975, à l’hôtel d’Assézat à Toulouse par Sydney FORADO

Il y a beaucoup trop d'arabes à ToulouseLe titre de cette conférence doit vous paraître insolite. En effet, quand on parle des Arabes en Gaule, nous pensons tous à Charles Martel qui arrêta les Arabes à Poitiers en 732.
Ni dans le grand public, ni même dans le public averti, personne n’a jamais entendu parler de la Bataille de 721.
Sujet peu connu, pour ne pas dire inconnu, c’est un événement sur lequel les projecteurs de l’Histoire ne se sont jamais braqués. Sa nouveauté en fait le principal attrait.

Il y a des faits historiques qui sont comme abandonnés par l’Histoire ; ce sont des taches obscures. Toulouse et les Arabes est une de ces obscurités : mon propos est d’y jeter quelque lumière.
Le fait brutal, j’allais dire brut, est le suivant : en 721, une armée d’invasion arabe assiège Toulouse. Cette ville se défend avec une vaillance au-dessus de tout éloge, jusqu’à l’arrivée d’une armée de secours commandée par le « Duc d’Aquitaine » qui écrase les assiégeants.

Et jamais plus les Arabes n’essayeront de reprendre Toulouse.

Or, sur ce sujet précis, il n’y a aucun ouvrage historique en aucune langue. Pas de bibliographie sur la question. Il faudra donc recourir aux sources.
Pour bien comprendre ce qui s’est passé à Toulouse, il faut en premier lieu procéder à l’étude des sources ; ensuite replacer le sujet (qui par lui-même est une étude au microscope) dans son contexte historique. C’est-à-dire expliquer en quelques mots ce qu’est la Conquête arabe et surtout montrer pourquoi et comment les Arabes, venus d’Espagne, pénètrent en Gaule et quel est le but de leurs invasions.
Ensuite, raconter la Bataille de Toulouse, place forte que les Arabes veulent à tout prix et expliquer les conséquences extraordinaires de cette défaite arabe. Vous verrez que ce n’est pas besogne facile, car les sources arabes manquent cruellement ou sont d’une sécheresse laconique.
Enfin et surtout, dans un dernier développement qui sera le cœur du sujet, essayer d’expliquer ce sentiment de surprise, de curiosité déçue, parfois même de malaise qui saisit l’historien au terme de cette étude. Il a, en effet, l’impression que cette grande victoire sur l’Islam a été occultée, mise sous le boisseau, parfois même escamotée, qu’on en parle le moins possible, surtout après Poitiers. Ce silence est particulièrement sensible dans les sources chrétiennes.
Pourquoi ce black-out sur cette victoire chrétienne ? Pourquoi en diminuer le sens et la portée ? Au profit de qui ?
C’est ce que nous tacherons d’élucider en conclusion et ce sera le plus difficile.

ETUDE DES SOURCES

Elles comportent deux grandes catégories : arabes et chrétiennes. Mais toutes deux présentent, chose bien curieuse, un caractère commun :

Lire la suite…

mercredi 23 mai 2018

Ce dimanche 27 mai 2018 à Martres-Tolosane (31) : reconstitution de la bataille de Saint-Vidian contre les sarrasins

Filed under: Estoc & Taille,Passé présent — sitamnesty @ 01:52
Cet article restera mis en avant
jusqu’au dimanche 27 mai 2018
affiche bataille de saint Vidian à Martres-tolosane

L’église Saint Vidian de Martres-Tolosane (Haute Garonne) a été ainsi nommée en l’honneur du guerrier qui, selon la légende, mis en déroute les sarrasins. Elle abrite ses reliques et c’est le point de départ de la procession de Saint Vidian lors de la fête du dimanche de la Trinité.

A cette occasion est organisée tous les ans une

reconstitution de la bataille entre sarrasins et chrétiens

par les plus de 250 habitants membres de

l’Association Saint Vidian.

Troupe de Sarrasins de la bataille de Saint Vidian
Troupe de Sarrasins de la bataille de Saint Vidian

Dès 8h30 a lieu le rassemblement, et le tour du centre de Martres Tolosane avec la musique de la fanfare puis, vers 9h, c’est la grande messe suivie de (more…)

mercredi 16 mai 2018

Benoît de Valicourt @BdeValicourt #ParisAttack Abattre un homme avec un couteau sous prétexte qu’il est…

Filed under: Estoc & Taille,société multiconflictuelle — sitamnesty @ 01:39

logo fdesouche (françois de souche)homme brandissant un couteau, silhouette - Cliquer pour AGRANDIR…terroriste est une atteinte aux droits de l’homme et à notre #démocratie.

Ne cédons pas aux dérives #totalitaires.

#Attaque #Paris #Terrorisme #islamisme #fichéS @Place_Beauvau @gerardcollomb

14:30 – 13 mai 2018 · Paris, France

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon [de ce-que-vous-voulez]
d’inviter un démocratodroadel’homiste à (more…)

lundi 14 mai 2018

Attaque au couteau rue Monsigny, Paris : On ne…

Cet article restera mis en avant
durant… le temps qu’il faudra.

résistance SITA républicaine…se laisse pas abattre, ON REAGIT !

Un mahométan pacifique et tolérant, criant « Ah, la Wouake barre! », ce qui n’a absolument rien à voir avec l’islam, prometteur ex-futur prix nobel de littérature, a égorgé un Parisien islamophobe qui l’avait bien cherché, et a blessé quatre autres racistes intolérants qui l’avaient provoqué en refusant de se convertir à la religion de p·et de Mahom·aix, à Paris dans la rue Monsigny.
Les brutes fascistes des milices gouvernementales l’ont injustement abattu, sans même prendre le temps d’écouter ses explications pourtant limpides et encore moins de respecter le rite sacré du halal lors de son abattage.
#hontedetrefranSSais #balanSSetonflic #pasmoniSSlam

Dessin de Tcho : autre version de l'attaque islamiste : il a crié -à qui le hachoir ?!- et les keufs ont tiré!!!
Agrandir

C’est sans doute comme cela, ou pas loin, que les musulmans modérés « de France » vont nous jouer les pleureuses et se victimiser.
On va les laisser couiner comme des porcelets écouillés, on va les ignorer sans même leur faire le plaisir de les mépriser, et à la place on va RÉAGIR,concrètement, écologiquement : on va réinformer localement.
C’est très simple : (more…)

lundi 30 avril 2018

La première Jeanne d’Arc métisse a reçu…

Filed under: Estoc & Taille,Passé présent — sitamnesty @ 03:34

son épée à Orléans

Malgré la polémique, la première Jeanne d'Arc métisse a reçu son épée à Orléans (IMAGES) 30 avr. 2018, 07:28 -   Mathilde Edey Gamassou est finalement devenue la première jeune fille métisse à incarner la pucelle d'Orléans lors des fêtes johanniques du 29 avril. L'élection de cette jeune fille de père béninois et de mère polonaise avait suscité la polémique. Le 29 avril, Mathilde Edey Gamassou, choisie pour représenter Jeanne d'Arc lors des fêtes johanniques d'Orléans, a bien reçu l'épée des mains de Priscilla de la Bâtie, qui avait incarné l'héroïne l'année précédente. Pour la cinquantième année, la passation a eu lieu à la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier, lançant le début des festivités. Née d'un père béninois et d'une mère polonaise, la jeune fille devient ainsi la première métisse à incarner Jeanne d'Arc à Orléans. Début 2018, son élection par le Comité Jeanne d'Arc avait suscité la polémique. L'ancien cadre du Front national puis du Mouvement national républicain Jean-Yves Le Gallou avait par exemple dénoncé une «altération de l'histoire». La présidente de l'association Orléans-Jeanne d'Arc, Bénédicte Baranger, avait pour sa part jugé : «Elle remplit les conditions. On n'a pas de raisons de ne pas prendre une jeune fille parce qu'elle aurait une couleur un peu différente de celle à laquelle on peut s'attendre.» Les conditions à remplir pour pouvoir représenter Jeanne d'Arc lors des fêtes johanniques sont de résider et d'être scolarisée à Orléans, de donner de son temps pour les autres et d'être catholique pratiquante. De son côté, Mathilde Edey Gamassou n'avait pas semblé être atteinte par la polémique : «Je me sens pleinement française. Je suis métisse, et alors ?»

RAPPEL :

Dernière semaine pour participer à l’ (more…)

jeudi 12 avril 2018

Le maire de Wissous montre l’exemple à tous les maires de…

Filed under: Estoc & Taille,Résistance,société multiconflictuelle — sitamnesty @ 01:26

résistance SITA républicaineKatana simplifié à deux mains de TEN RYU, spécifiquement conçue pour servir tout aussi bien pour débroussailler que pour déracailler…France ? Macron le met en garde à vue

J’aime de plus en plus ce maire à qui nous rendons régulièrement hommage pour la défense active de ses administrés qu’il mène.

Hier, cet ancien médecin, parachutiste pendant son service militaire, s’est rendu, armé d’un sabre et entouré de son premier adjoint et de policiers municipaux  dans un campement de gens du voyage. Naturellement les journaleux considèrent que c’est lui l’agresseur, que c’est lui qui aurait menacé… Personne pour se demander pourquoi, un dimanche, après ( ou au milieu d’) un repas familial bien arrosé, il a dû envoyer chercher son équipe, revêtir un gilet pare-balle et se déplacer… Quelles menaces avait-il reçues ? Personne n’en dit mot, évidemment, personne ne cherche même  à savoir…

« Essonne: un maire placé en garde à vue après avoir menacé des gens du voyage avec un sabre »

Et accusé d’être ivre, en plus… Les salauds !

bfmtv.com/police-justice/essonne-un-maire-place-en-garde-a-vue-apres-avoir-menace-des-gens-du-voyage-avec-un-sabre-1414766.html

Quant à dénoncer les occupations illicites de nos villes et villages par des gens qui se placent délibérément en-dehors de la communauté nationale et des lois, il n’en est nulle question pour nos (more…)

jeudi 15 mars 2018

AUX ARMES, CITOYENS ! Rennais de la rue Ernest-Hello

Timbre aux armes légales citoyens - FRANKISTANn - 0,95€Blason de la ville de Rennes, Ille-et-Vilaine (35) - Futur califat islamique musulmanViol à Rennes.
Un maçon, témoin de l’agression, prévient la police

Kevin, maçon dans une entreprise de bâtiment, travaillait sur un chantier boulevard de Metz, à Rennes, ce mercredi 7 février. Le chantier, dans son extrémité, donne sur une ruelle, la rue Ernest-Hello, dans le quartier de la rue de Fougères. Soudain, le jeune homme est attiré par des cris d’angoisse.

Il lève la tête de son ouvrage et aperçoit un homme, portant une machette, retenir une jeune femme par le cou. « Elle hurlait et appelait à l’aide, témoigne le maçon. Elle suppliait son agresseur de la laisser et de ne pas faire de mal aux enfants. »

Enquête ouverte pour viol

Le procureur de la République de Rennes, Nicolas Jacquet, confirme qu’ « une enquête a
été ouverte et confiée à la sécurité départementale de Rennes pour viol sous la menace d’une arme et violences sur mineur sous la menace d’une arme, ainsi que pour
(more…)

vendredi 23 février 2018

AUX ARMES, CALAISIENS ! de la rue Régnier

Timbre aux armes légales citoyens - frankistan - 0,95€Blason de la ville de Calais, Pas-de-Calais (62) - Futur califat islamique musulmanDeux Afghans envahisseurs mahométans jugés pour avoir menacé des policiers au Pont-du-Leu

Dans la nuit de lundi à mardi, deux migrants d’origine afghane envahisseurs mahométans ont été interpellés après avoir cassé plusieurs rétroviseurs de voitures stationnées rue Régnier et avoir menacé des policiers avec un cutter.

Ils seront jugés au tribunal de Boulogne-sur-Mer, mercredi, en comparution immédiate pour « violences avec arme » sur des policiers. Ce mardi, vers 1h30 du matin, deux Afghans envahisseurs mahométans ont été interpellés puis placés en garde à vue.

La police avait été alertée par les habitants du chemin des Régniers. Selon eux, les deux migrants envahisseurs mahométans, visiblement alcoolisés, auraient cassé de nombreux rétroviseurs de véhicules stationnés rue Régnier.

Pas de (more…)

Page suivante »