SITAmnesty

lundi 25 décembre 2017

Joyeuses fêtes de fin d’année Joyeux Noël !

Filed under: Passé présent — sitamnesty @ 00:01

En ces temps où tous les collabos et dhimmis parlent des fêtes de fin d’année parce qu’ils tremblent non pas de froid mais de frousse devant quelques fossiles barbus ou voilés issus du moyen âge, les vrais français, eux, se souhaitent un…

 

Joyeux Noël !
Tête du père noël sortant et rentrant dans une cheminée

mercredi 20 décembre 2017

La langue française ne doit rien aux…

Filed under: dhimmitude,Passé présent — sitamnesty @ 04:57

Riposte LaïqueLivre - Nos ancêtres les arabes / Ce que notre langue leur doit - Propagande islamophile pro-islam gerbante de collabo lèche-babouches…arabes, M. le lexicologue Pruvost !

L’UNESCO vient de fêter la journée mondiale de la langue arabe.

Admettons, puisque l’arabe est la langue officielle de 25 pays représentant 538 millions d’habitants.

Ce qui fait de l’arabe la quatrième langue la plus parlée dans le monde après l’anglais, le chinois et l’espagnol.

Mais quand j’entends le lexicologue Jean Pruvost faire l’éloge de cette langue et nous dire qu’elle est inscrite dans l’histoire de la langue française, les bras m’en tombent !

Nous mangeons halal sans le savoir, puisque 50% des abattoirs sont halal, mais on nous apprend aujourd’hui que  nous parlons arabe sans le savoir !

“Nos ancêtres les Arabes, ce que notre langue leur doit”, ose titrer l’auteur dans un ouvrage récent. Sait-il de quoi il parle ?

https://www.franceinter.fr/culture/plus-d-arabe-que-de-gaulois-dan-la-langue-francais

Il est vrai que dans notre France islamisée, parler de “Nos ancêtres les Arabes” est beaucoup plus porteur que de se référer à “Nos ancêtres les Gaulois”, vérité historique devenue subitement raciste aux yeux des ayatollahs du multiculturalisme.

Jean Pruvost a le droit d’être islamophile et de s’extasier sur la langue arabe, mais ce qu’il dit est totalement faux.

Car la langue française, ce sont 60.000 mots.

Or, le Petit Robert y recense 450 mots d’origine arabe, soit 0,75% des mots.

C’est en effet davantage que les mots purement gaulois, mais c’est marginal.

A titre de comparaison, 80% des mots français sont issus du latin et 10% du grec.

On mesure à ces chiffres le grotesque du titre “Nos ancêtres les Arabes, ce que notre langue leur doit”. Elle ne leur doit (more…)

dimanche 3 décembre 2017

La croix demeurera sur le portail du…

résistance SITA républicaineLa croix du portail du cimetierre de Princay, que philippe Bonn, adepte de la secte de -La Libre Pensée- à échoué à  faire enlever…cimetière de Prinçay, Philippe Bonn mis K.O

Il est parfois, dans ce monde de fous, des bonnes nouvelles.

Le Tribunal administratif a mis fin à la croisade de Philippe Bonn qui, depuis des années se bat afin que le cimetière de Prinçay perde sa croix, au motif qu’elle serait contradictoire avec la loi de 1905.

Mais le quidam avait juste oublié un détail, c’est que la dite loi prévoyait que les monuments antérieurs à la loi devraient être entretenus, restaurés… et que les signes religieux existant préalablement devraient être remplacés. Et le cimetière de Prinçay entre précisément dans ce cas de figure… puisque tous les cimetières, avant 1905, avaient une croix à l’entrée !

https://www.lanouvellerepublique.fr/actu/le-cimetiere-de-princay-gardera-sa-croix

Quel vain et stupide combat ! Nos tribunaux n’ont que ça à faire en ce moment, ça tombe bien. Deux ans de combats…

On se sent agressé dans notre culture, a dit le maire de Prinçay.

http://www.bfmtv.com/societe/dans-la-vienne-le-cimetiere-de-princay-pourra-bien-garder-sa-croix-1310467.html

Nous avions consacré un article au dénommé Philippe Bonn il y a quelques mois, nous nous demandions si par hasard le quidam ne serait pas un (more…)

vendredi 24 novembre 2017

Cher Max Mathiasin, la loi Taubira ne reconnaît pas…

Filed under: (dés)intégration,Citation taboue,Passé présent — sitamnesty @ 02:25

Riposte Laïquecaricature christiane banania taubira : y'a pas bon taubira, le petit déjeuner carcéral…tous les esclavages

VIDEO. Esclavage en Libye: Le député de Guadeloupe Max Mathiasin reçoit une «standing ovation» après son discours

Standing ovation à l’assemblée nationale, mardi dernier, suite à l’intervention du député guadeloupéen Max Mathiasin concernant la traite d’esclaves en Libye, mise en lumière par un reportage récent de la chaîne américaine CNN.

http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/21/un-elu-de-guadeloupe-ovationne-a-lassemblee-apres-son-intervention-sur-lesclavage-en-libye_a_23284535/

Force et conviction dans le discours de ce parlementaire Modem qui, bien que très légèrement ethnocentré, aura déjà eu le mérite de ne pas réveiller notre valeureux ministre de l’Intérieur.

C’est beau, une assemblée unanime dans les applaudissements, la verticalité et les beaux sentiments.
Un peu comme quand Johnny a fini d’interpréter « Que je t’aime » devant ses fans.
D’autant que notre intervenant rappelle à raison que nous sommes le… au fait, comment exprime-t-on « pays des droits de l’homme » en « écriture inclusive » ? De l’homme.femme ? De l’humain.e ?
Je me sens taraudé par cette interrogation existentielle.

Nous n’insisterons guère sur le fait que la situation actuelle en Libye n’est que la conséquence de l’intervention militaire voulue par un certain N.S, sur les conseils avisés de son ministre des Affaires des autres, plus connu sous l’acronyme BHL.

Par contre, une saillie de notre ami antillais mérite de requérir notre attention :

« N’est-ce pas dans cet Hémicycle qu’a été votée en 2001 la loi reconnaissant l’esclavage comme crime contre l’humanité ? »

Ben non, coco. La scélérate et inique loi Taubira ne recouvre pas la (more…)

jeudi 2 novembre 2017

Réminiscences de l’état d’urgence 2015-2017…

Filed under: Etat d'urgence,Passé présent — sitamnesty @ 00:01

Les articles suivants ont été mis en avant sur le blog jusqu’à la fin de l’état d’urgence déclenché dans la nuit du 13 au 14 novembre 2015 :

(more…)

mercredi 25 octobre 2017

25 octobre 732 : Bataille de Poitiers. Lettre postale ouverte à…

pdf : diffuser, imprimer, poster, aux adresses indiquées

Panneau tourisitique autoroute : Bataille d'Alésia - Et pourquoi n'y en a t-il pas un pour la bataille de Poitiers ?!

Région Nouvelle Aquitaine à Poitiers
Adresse postale : nouvelle-aquitaine.fr/contactez-nous

Ministère de l’Education Nationale
Adresse postale : education.gouv.fr/cid2559/page-contacts.html

Ministère de la Culture
Adresse postale : culturecommunication.gouv.fr/Nous-contacter

VINCI autoroutes
Adresse postale : vinci-autoroutes.com/fr/aide/contact

Madame, monsieur,

Je me permets de vous interpeller sur un problème d’une gravité extrême puisqu’il s’agit d’un cas de discrimination qui concerne autant l’enseignement que la culture et ce par le biais de la signalisation des lieux remarquables en ce domaine, dont les sociétés gestionnaires d’autoroutes se font le relais le long des milliers de kilomètres qui traversent notre beau pays.

En effet, j’accorde beaucoup d’attention aux nombreux panneaux autoroutiers signalant les immenses richesses patrimoniales françaises, qu’elles soient naturelles, archéologiques, architecturales ou historiques. Et parmi ces dernières, les champs de batailles, où nos ancêtres furent victorieux (parfois l’inverse mais les indications sont alors plus rares).

Circulant donc sur l’Autoroute A10, l’Aquitaine, dans le sens Paris-Bordeaux, je m’attendais à trouver, après la sortie 27 au sud de Châtellerault, au niveau de Vouneuil-sur-Vienne (lieu-dit précisément nommé « Moussais-la-Bataille »), un panneau signalant la Bataille de Poitiers, pour rappeler cet événement qui eut lieu en 732. Et j’imaginais, comme c’est le cas pour les autres batailles, une image symbole, par exemple une (Lire la suite…)

Christophe Hordé, petit patron honteux qui célèbre…

Filed under: Passé présent — sitamnesty @ 01:03

Riposte Laïque
Iran : Le parti Toudeh victime de Khomeiny... et de sa propre politique - Lutte Ouvrière - Lutte de Classe n°104 - juin 1983…le communisme

Dans un article paru ce jour, Charles Demassieux ne cachait pas son indignation devant l’initiative prise par deux individus de commémorer le centenaire du bolchevisme, à Gaël, petit village de Bretagne, pour, paraît-il, combattre les idées du Front national.

http://ripostelaique.com/fete-bolchevique-en-bretagne-ou-lapologie-dun-crime-de-masse-pour-lutter-contre-le-fn.html

Nos amis de Breizh Infos ont complété l’information, et s’interrogeaient sur ce qu’auraient été les réactions si des nostalgiques du nazisme (autre totalitarisme du 20e siècle) avaient fait de même.

Polémique à Gaël (35). La brasserie La Gaëlle fait l’apologie de la révolution Bolchevique et du communisme

Parmi les deux organisateurs se trouve Christophe Hordé, patron de la Brasserie La Gaëlle, à qui nous sommes ravis de faire une publicité gratuite.

http://www.bierelagaelle.com/

Qui est cet homme ? C’est un militant qui se dit laïque. Il est membre du Conseil d’administration de l’Union des Familles Laïques (Ufal) et responsable de la commission Logement de cette association. Or, il se trouve que les deux fondateurs de Riposte Laïque, Pierre Cassen et mon homonyme Brigitte Bayle (aujourd’hui décédée) étaient des militants de l’Ufal, et même des responsables nationaux de cette association, qu’ils ont fini par quitter, laissant les dirigeants transformer l’association en un groupuscule sectaire aux pratiques staliniennes. Pierre et Brigitte voulaient lutter avant tout contre l’islamisation de la France, la direction nationale continuait à renvoyer dos-à-dos les trois monothéismes, et à préférer taper sur le catholicisme plutôt que sur l’islam. Pierre et Brigitte, ainsi que la majorité des dirigeants de l’Ufal, défendaient Fanny Truchelut, la secte aux manettes de l’association la qualifiait d’intégriste catholique. La rupture était inévitable. Pour information, l’Ufal se vante d’avoir fait retirer les avantages fiscaux de Civitas (66 % de déductions d’impôts après un don), mais n’a jamais rien fait contre le CCIF, qui profite de ce privilège scandaleux, bien que ne cachant pas sa volonté de transformer la France en terre d’islam d’ici trente ans.

Pierre Cassen, que j’ai interrogé avant d’écrire cet article (et qui n’a pas souhaité prendre la plume contre un ancien ami), a malgré tout bien voulu m’éclairer sur le type de personne qu’est Christophe Hordé. Il m’a même appris que (…) (more…)

lundi 16 octobre 2017

Un assassin glorifié en UNE de Les Inrockuptibles

Filed under: Enrichissement culturel,Passé présent,Tête de Truc — sitamnesty @ 01:27

JE SUIS…

Panneau en forme de -JE SUIS charlie- proclamant : JE SUIS un assassin, j'ai buté, Marie Trintignant, à coups de poings, à coups de boule, mais je suis libre, et je vous emmerde ! Cliquer pour AGRANDIR

JE SUIS… JE SUIS…  (more…)

lundi 11 septembre 2017

9/11/2017 In Memoriam 9/11/2001

Filed under: (dés)intégration,Améristan,Passé présent — sitamnesty @ 09:58

Pièce de 10 cents américains écrasée pour former une médaille souvenir elliptique - Fabriquée avec la machine qui était dans la partie touristique du World Trade Center, tout en haut de la tour
AGRANDIR

3000×1682

Qu’est-ce que c’est ?

dimanche 16 juillet 2017

La bataille de Las Navas de Tolosa (16 juillet 1212)

Filed under: Estoc & Taille,Passé présent,Résistance — sitamnesty @ 01:23

Las Navas de Tolosa. Dessin de Guy SajerÀ cinq kilomètres de Santa Elena, le village situé le plus au nord dans la province de Jaen, non loin du défilé de Despenaperros, on trouve un site où les restes d’armes anciennes sont si abondants que, des siècles durant, ils ont servi aux paysans d’alentour pour récupérer le fer nécessaire à la fabrication de leurs outils agricoles. Il s’agit du lieu où fut livrée, il y a bientôt huit siècles, la bataille de Las Navas de Tolosa. Elle fut l’aboutissement d’une longue histoire, celle de la Reconquista entamée dès le VIIIe siècle, quelques années seulement après la conquête musulmane de l’Hispania wisigothique, quand quelques résistants repliés dans les Monts Cantabriques firent subir en 722, à Covadonga, un premier échec à l’envahisseur.

C’est dans les régions montagneuses et forestières de l’Espagne du Nord-Ouest que survécurent des communautés chrétiennes demeurées attachées à la défense de leurs libertés et de leur indépendance alors que, dans le reste de la péninsule, la grande masse des chrétiens « mozarabes », réduits au (Lire la suite…)

Page suivante »