SITAmnesty

dimanche 17 février 2019

Vandalisme dans une église de…

bannière du site christianophobie.fracte de vandalisme perpétré dans l’église Saint-Nicolas de Houilles (Yvelines). Le lundi 4 février, entre 8 h 30, heure à laquelle est arrivée la personne qui vient ouvrir l’église Saint-Nicolas (située en plein centre de Houilles), et 9 h 45 heure où une personne a signalé aux prêtres, ce qui venait d’arriver. La statue d’une Vierge à l’Enfant (du XVIIIe siècle) en terre cuite et qui venait d’être restaurée (c’est-à-dire débarrassée du crépi dont elle avait été recouverte dans les années 1960/70), a été détruite, tout particulièrement la tête qui est en mille morceaux ainsi que la tête de l’enfant Jésus…Houilles, dans les Yvelines

Une lectrice (merci B. D.) me signale un acte de vandalisme perpétré dans l’église Saint-Nicolas de Houilles (Yvelines).

Cet acte de vandalisme a eu lieu le lundi 4 février, entre 8 h 30, heure à laquelle est arrivée la personne qui vient ouvrir l’église Saint-Nicolas (située en plein centre de Houilles), et 9 h 45 heure où une personne a signalé aux prêtres, ce qui venait d’arriver. La statue d’une Vierge à l’Enfant (du XVIIIe siècle) en terre cuite et qui venait d’être restaurée (c’est-à-dire débarrassée du crépi dont elle avait été recouverte dans les années 1960/70), a été détruite, tout (more…)

mercredi 13 février 2019

Rue Frantz Fanon : Juppé confie le soin de décider à…

résistance SITA républicainealain Ali juppé, le pinocchio collabo qui veut construire une mosquée à bordeaux avec le mahométan Tarek Oubrou…un universitaire, spécialiste des migrations !

Le premier round entre Juppé et les opposants à l’ignominie a été très vif…

http://resistancerepublicaine.eu/2019/02/05/bordeaux-dites-non-a-linauguration-dune-rue-frantz-fanon-qui-a-appele-a-tuer-les-europeens-dalgerie/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/13/rue-fanon-a-bordeaux-la-presse-fln-applaudit-a-la-trahison-de-juppe/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/11/pierre-cassen-ali-juppe-bientot-a-matignon-video/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/02/06/monsieur-juppe-japprends-avec-revulsion-votre-decision-dhonorer-franz-fanon-terroriste-assassin/

Juppé calme le jeu en annonçant qu’il suspend la décision.

https://www.sudouest.fr/2019/02/08/la-ville-suspend-le-projet-d-une-rue-frantz-fanon-5803505-2780.php - Bordeaux : face à la polémique, pourquoi la Ville suspend le projet d’une rue Frantz-Fanon - A LA UNE BORDEAUX  Publié le 08/02/2019 à 10h05. Mis à jour à 11h51 par Christophe Lucet. Pour calmer une vive polémique polémique, Alain Juppé a gelé la décision municipale de donner à une sente du quartier le nom du psychiatre antillais qui avait rejoint le FLN algérien. Il a demandé une expertise. - Le 17 décembre dernier, le Conseil municipal de Bordeaux avait choisi de dénommer deux voies du quartier Ginko des noms de Rosa Parks, militante noire américaine contre la ségrégation, et Frantz Fanon, le psychiatre antillais anticolonialiste mort en 1961. Si la première décision n’a pas soulevé de vagues, il n’en va pas de même de la seconde. - Dans les milieux nationalistes, chez les pieds-noirs d’Algérie mais aussi chez certains historiens, l’hommage que la Ville de Bordeaux s’apprêtait à rendre à Fanon passe mal. Porté au pinacle de l’anticolonialisme par le philosophe Jean-Paul Sartre qui avait en 1961, année de la mort du psychiatre, préfacé son livre « Les Damnés de la terre » en lui offrant un grand retentissement, Fanon n’était pas seulement compagnon de route du FLN (Front de libération nationale) algérien. Il a surtout, pour ses contempteurs, justifié la violence terroriste contre les colons, à l’envers de la présentation aseptisée offerte aux élus bordelais : celle d’un homme « à la pensée dénuée de tout dogmatisme, motivée par un engagement radical pour la fraternité universelle, l’amour de la justice et de l’égalité ». - La purification par la violence - Pour l’historien de l’Algérie – et citoyen bordelais – Guy Pervillé, la description, « abstraite et sans faits précis », relève plus de l’hagiographie que de la vérité. « ’’Les Damnés de la Terre’’ est un livre qui justifiait le terrorisme systématique par la prétendue vertu purificatrice de la violence absolue », note Pervillé qui cite Fanon : « Pour le colonisé, la vie ne peut surgir que du cadavre en décomposition du colon ». Et dans sa lettre de protestation au maire de Bordeaux, l’historien d’ajouter : « Ce livre était terriblement annonciateur des justiciers barbares, les disciples de ces thèses seront des assassins tranquilles […] et on peut se demander si les jeunes ont vraiment besoin d’un tel maître à penser ». Alain Juppé a entendu le message. Soulignant que la dénomination des voies se doit d’être consensuelle, le maire a décidé « dans un souci d’apaisement », de surseoir à une proposition dont son adjoint Jean-Louis David précise qu’elle émanait d’habitants du quartier Ginko. La décision est donc gelée en attendant un mémoire commandé à l’historien (et ancien recteur de l’académie de Bordeaux) Jean-Pierre Poussou. C’est nanti de cet éclairage « neutre » que le Conseil municipal devra se prononcer à nouveau au printemps.

Juppé achète la paix provisoirement. Mais il ne cale pas. Il va gagner du temps, faire retomber le soufflé… en demandant une expertise !

Comme s’il fallait des experts pour décider de ce que tout le monde sait, avec tous les livres écrits, tous les témoignages…

Mais non, Juppé nous fait du Macron. Soit il réussit à faire retomber la mobilisation pour faire ce qu’il a en tête, pendant les vacances, soit il (more…)

jeudi 22 novembre 2018

Encore un suicide de policier : bien…

Riposte Laïquecaricature du minsitre de l'intérieur Christohe CASTANER…dans tes pompes, Castaner ?

SUICIDES DE POLICIERS.

Tu n’as pas honte, Christophe Castaner, toi dont la dévotion à l’homme-qui-s’en-fout transparaît dans le moindre de tes gestes, dans la plus figée de tes mimiques de joueur de poker ? Ne jamais rien montrer de ses sentiments. Évaluer le type assis de l’autre côté de la table pour mieux le conduire… au suicide ? On ne joue plus, là, Monsieur le Ministre (je passe au « vous » parce que je suis bien élevé). On meurt. Sous uniforme. Et sans l’ennemi qui vous tire une balle dans la tête. On meurt entre soi. De solitude. D’abandon. De honte. On meurt de votre trahison, de votre absence totale d’affect, de votre (more…)

samedi 6 octobre 2018

Bagarres au couteau entre migrants devant la fac de Marseille : et…

résistance SITA républicaineCaricature d'Emmanuel Macron par Ri7…le charter, jamais, Macron ?

Voilà une Université où il fait bon travailler…

Spectacles de combats à l’oeil tous les jours depuis la fac, et avec quel piment : la peur de sortir de la fac, la peur d’y entrer, la peur que le spectacle de couteaux recourbés comme des sabres ne parvienne à la fac.

Mieux encore : délicieuses odeurs de pisse et de merde à savourer quand on arrive, quand on part, odeurs gagnant peu à peu tout le campus.

Le bonheur absolu : pas besoin de traverser la Méditerranée pour goûter l’exotisme et les délices du bled. Le bled devant l’Université, à portée de mains.

Et des sacrées perspectives d’études : les frileux, les peureux… vont se dégonfler, à la rentré prochaine c’est sûr, il y aura de la place dans les amphis, les étudiants vont avoir le plaisir d’être bien suivis par le corps professoral qui va les chouchouter et peut-être même leur donner leurs examens sans barguigner, histoire d’attirer le chaland pas trop délicat de l’odorat et rompu au lancer de couteau.

Mais l’article ci-dessous nous rassure. Le doyen de l’Université, Pierre Granier, est au courant, il va même (more…)

samedi 21 juillet 2018

Projet de buste en bronze en mémoire du Commandant Philippe Kieffer

Filed under: Passé présent,Résistance,Zone Urbaine Sensible — sitamnesty @ 01:28

Logo de l'association _Les héros de la Seconde Guerre mondiale_Buste en résine finition faux bronze du commandant philippe kieffer, hauteur 17cm - Cliquer pour AGRANDIRA quelque chose, malheur est bon dit le proverbe.

Le malheur, c’est le vandalisme dont a été victime la stèle qui avait été érigée par l’association Les héros de la Seconde Guerre mondiale le 6 juin 2017 à Colleville-Montgomery (Calvados). Cette stèle était dédiée à trois anciens membres du Commando Kieffer, morts sur la plage de Colleville-Montgomery lors du Débarquement le 6 juin 1944.
Ce lundi 16 juillet 2018, la gendarmerie a alerté le vice-président de l’association que les porcelaines à l’effigie des trois tués du Commando avaient été brisées, probablement le dimanche 15 juillet 2018 dans la soirée, après la victoire des Bleus au Mondial de football, sans doute par des racailles ou certains de leurs soutiens gôchiottes.
L’association lance d’ailleurs un appel à témoin pour retrouver les crétins abrutis coupables de cette profanation.

stele A la memoire des commandos kieffer, raymond dumenoir 32 ans, raymond flesch 24 ans, jean rousseau 23 ans, morts pour la france le 6 juin 1944 sur la plage de Coleville-Montgomery
AGRANDIR

Le bon point, dans cette histoire, c’est que cela a permis d’attirer l’attention sur un autre projet de cette association : (more…)

vendredi 13 juillet 2018

AUX ARMES, BERGERACOIS ! de la rue des Fontaines

Timbre Rouget de l'islam - 1760-1836 - 0,53€Blason de la ville de Bergerac, Dordogne (24) - Futur califat islamique musulmanCoups de couteau mortels à Bergerac : quatre jeunes hommes mis en examen

Quatre jeunes hommes de 20 à 22 ans devaient être mis en examen pour meurtre ce mardi soir à Périgueux. Ils sont soupçonnés d’avoir donné des coups de couteau mortels à un homme de 35 ans dimanche matin alors que la victime venait leur demander de faire moins de bruit.

Après le meurtre d’un homme de 35 ans dimanche matin en plein centre ville de Bergerac, rue des Fontaines, quatre hommes jusque là en garde à vue ont été présentés à un juge d’instruction ce mardi à Périgueux pour une mise en examen pour meurtre.

Ils devaient être placés sous mandat de dépôt. Ils sont tous soupçonnés d’avoir participé au meurtre de cet homme qui avait demandé au groupe d’être plus silencieux.

Et on en sait un peu plus sur leur profil. Il s’agit de (more…)

jeudi 17 mai 2018

Munitions pour chasser le mahométan durant le ramadan

balle parfum chocolat - Munitions pour chasser le mahométan durant le ramadan

Coran, sourate 2, verset 191 [ou 187*] :
(…) chassez-les d’où ils vous ont chassés (…)

Coran, sourate 9, verset 123 [ou 124*] :
(…) Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous;
et qu’ils trouvent de la dureté en vous.
 (…)

En fin d’après-midi durant le ramadan, le musulman, tout comme la hyène, a faim, et tout ce qui sent bon (plus particulièrement tous les parfums qui rappellent la nourriture de près ou de loin…) exacerbe cette faim.

Imaginez maintenant que certains endroits, tout particulièrement ceux plus ou moins abondamment fréquentés par des troupeaux de musulmans affamés, se mettent progressivement, pour une raison indéterminée, à exhaler un doux parfum de (more…)

jeudi 10 mai 2018

FRANPRIX  : « Magasin interdit aux racistes » mais Ahmed le caissier, lui, n’a…

résistance SITA républicaineaffiche franprix, interdit aux racistes, 39 rue bouret 75019 paris…pas de problème

« C’est quotidien et ça ne s’arrête jamais » : le gérant d’un Franprix déclare son magasin « interdit aux racistes »

« Moi je suis juif, ma compagne est italienne. Une de mes employées est chinoise. On a tous reçu beaucoup d’insultes, c’est insupportable. »
Jean-Jacques, gérant du magasin à franceinfo

Après des insultes le visant lui et ses employés, le responsable de cette supérette du 19e arrondissement de Paris a décidé d’afficher la couleur sur la devanture de son magasin. Reportage.

Lire l’ensemble de l’article ici :

https://www.francetvinfo.fr/economie/entreprises/c-est-quotidien-et-ca-ne-s-arrete-jamais-le-gerant-d-un-franprix-declare-son-magasin-interdit-aux-racistes_2741597.html

Jean-Pierre, le gérant, ne nomme personne, ne dénonce personne, il dénonce des faits. Le harcèlement raciste. Qui viendrait « de tous les côtés » . De tous les côtés, vraiment ? Des skinheads dans le coin ? Des militants gauchistes, dans le coin ? Des antifas qui viendraient harceler ceux qui sont trop blancs, trop asiatiques ?

Question à cent balles : qui donc, dans le XIXème arrondissement parisien, arrondissement multiculturel s’il en fut, serait capable de harceler un juif, une Italienne, un Chinois… Qui donc ?

Il est clair que Jean-Pierre a peur de dire, de nommer… et on le comprend, cela pourrait empirer. Mais qu’il ne trouve rien à dire d’autre que (…) (more…)

mardi 13 mars 2018

La Mosquée Omar (Paris 11ème) a sur les mains le sang des…

Filed under: à déconstruire,mosquée,Zone Urbaine Sensible — sitamnesty @ 01:03

Cliquer pour AGRANDIR - Logo du BATACLAN après l'attentat musulman islamiste djihadiste perpétré par les adeptes de MahometLivre : Les assassins obéissent au Coran - Couverture…victimes du Bataclan

Dans un récent article intitulé « Le Djihad Silencieux », Résistance Républicaine nous a présenté la terrifiante enquête du journaliste israélien Zvi Yehezkeli sur l’islam en France, tournée en caméra cachée. Les dernières séquences de cette vidéo ont été filmées dans les milieux islamistes parisiens, notamment à la Mosquée Omar, un temple de l’islam radical situé rue Jean-Pierre Timbaud à Paris 11ème, à une dizaine de minutes à pied du Bataclan.

static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2018/03/ParisDjihad-1.mp4

Video tout entière ci-dessous :
tvs24.ru/ripostelaique/embed/48/

Ayant été confrontée de près à l’attentat du Bataclan du 13 novembre 2015 et à des personnes décédées sous mes yeux, il m’a semblé important de faire un article sur cette Mosquée Omar qui, depuis de nombreuses années, défraie la chronique et islamise tout le quartier du 11ème arrondissement de Paris.

Les médias officiels comme « Le Monde » et « 20 Minutes » ont consacré plusieurs articles à ce lieu de culte islamiste confirmant les prêches antisémites qui y sont tenus, le démantèlement d’une filière djihadiste et la propagande d’un islam radical dans la droite ligne des moudjahidines. Plus grave encore, des journalistes ont enquêté au sein de cette Mosquée Omar et ont témoigné de la présence de (more…)

vendredi 23 février 2018

AUX ARMES, CALAISIENS ! de la rue Régnier

Timbre aux armes légales citoyens - frankistan - 0,95€Blason de la ville de Calais, Pas-de-Calais (62) - Futur califat islamique musulmanDeux Afghans envahisseurs mahométans jugés pour avoir menacé des policiers au Pont-du-Leu

Dans la nuit de lundi à mardi, deux migrants d’origine afghane envahisseurs mahométans ont été interpellés après avoir cassé plusieurs rétroviseurs de voitures stationnées rue Régnier et avoir menacé des policiers avec un cutter.

Ils seront jugés au tribunal de Boulogne-sur-Mer, mercredi, en comparution immédiate pour « violences avec arme » sur des policiers. Ce mardi, vers 1h30 du matin, deux Afghans envahisseurs mahométans ont été interpellés puis placés en garde à vue.

La police avait été alertée par les habitants du chemin des Régniers. Selon eux, les deux migrants envahisseurs mahométans, visiblement alcoolisés, auraient cassé de nombreux rétroviseurs de véhicules stationnés rue Régnier.

Pas de (more…)

Page suivante »