SITAmnesty

Interviews

Les mousquetaires des actions SITA

Première partie
Source : http://www.euro-reconquista.com/site/spip.php?article106

SITA est l’acronyme qui désigne la Sensibilisation a l’Islam Tous Azimuts. Ce mode d’action par envoi de courriers postaux, bien connu des internautes islamo-vigilants, est en passe de devenir la bête noire des élus islamophiles, ce qui nous a donné envie de rencontrer ses principaux promoteurs.

Comme les trois mousquetaires, les animateurs de la SITA que nous avons rencontrés sont quatre mais seuls trois d’entre eux ont pu se libérer simultanément pour l’entretien qui est relaté dans la deuxième partie.

Le quatrième mousquetaire nous a fait parvenir un texte que nous publions tel quel ci-dessous.

Afin de brouiller les pistes et de se protéger, les mousquetaires ont souhaité s’exprimer sous d’autres pseudos que ceux qui apparaissent dans leurs blogs.

——————————————————————————————–

SITA, par Augustin Challamel

SITA utilise l’isolement des internautes pour faire une force d’une faiblesse. Que peut concrètement faire l’internaute qui bouillonne devant l’arrogance de l’islam et la lâcheté des politiciens, mais qui est seul devant son écran-clavier ? Pas grand chose… Il peut se défouler à pondre des commentaires guerriers ou doctes, mais se défouler dans ce cas cela veut dire se dispenser d’agir, c’est à dire choisir de ne rien faire en se donnant bonne conscience par l’illusion d’avoir fait quelque chose. S’il a un blog, il peut exposer son opinion, expliquer, tenter de convaincre, argumenter, citer, dénoncer etc. C’est déjà plus fédérateur mais ça n’a que très peu d’influence sur la réalité à court terme. Or c’est dans la réalité à court terme que nous vivons, et ce sont les décisions concrètes à court terme qui modèlent le plus notre futur. SITA propose d’agir individuellement à court terme de manière éminemment concrète et ceci sur le long terme, avec l’assurance absolue de toucher concrètement sa cible : un courrier postal est TOUJOURS livré par le facteur à son destinataire, qui au minimum l’ouvrira et y jettera toujours un coup d’oeil pour savoir ce que c’est. Un courrier à toujours une influence concrète, et si le destinataire a un secrétaire pour son courrier, alors on influencera le secrétaire : c’est encore du concret.

SITA est basé sur une constatation simple : Il y a toujours des internautes pour lire un article, quel qu’il soit. Il peut y avoir plus ou moins de lecteurs, mais il y en a toujours « un certain nombre ». Sur ce nombre, il y aura toujours encore « un certain nombre » d’internautes qui se décideront à agir. Même un par semaine, cela fait plus de cinquante par an ! Sans rien faire… Imprimer et poster un article, c’est tout ce qu’il y a de plus simple. Donc quelle que soit l’action SITA, il y aura TOUJOURS « un certain nombre » de participants. Et ce nombre n’a aucune espèce d’importance : des élus ont couiné dans la presse pour… deux courriers (voir pressbook, Muret) d’autre en ont reçu des dizaines et n’ont pas moufté. Peu importe le nombre de participants. La seule certitude c’est que si l’on ne fait RIEN alors on obtient exclusivement « RIEN », jamais « quelque chose ». Par contre en faisant agir les internautes concrètement, il se passera ou « rien », ou « quelque chose ». Donc forcément, au bout d’un « certain nombre » d’actions, il se passera « quelque chose », peu importe où et quand, « quelque chose quelque part » c’est toujours mieux que « rien ».

SITA, ce sont des actions collectives sans collectif ! Pas de chef, pas d’organisation, pas de hiérarchie, pas de réseau, pas de coordination, aucune mesure possible de la participation et pourtant… ça marche, comme en témoignent les médias régulièrement ! Et ça marche en continu : tant que l’action proposée est disponible sur internet, il y a des internautes pour la lire. Si elle est toujours d’actualité, il y a forcément de temps à autre des internautes pour participer. Donc tant que le problème exposé existe, le responsable du problème reçois des courriers… Quand le problème sera résolu, la motivation des internautes disparaîtra, donc les courriers cesseront. Il n’y a même pas à gérer la validité des actions SITA : elles se périment naturellement !

SITA, c’est un peu de l’action « en isoloir » : l’écran-clavier joue le rôle de l’isoloir, l’imprimante joue le rôle du bulletin de vote et le facteur de La Poste joue le rôle d’assesseur, c’est en fait de l’action éminemment démocratique.
Nos adversaires ne peuvent pas l’utiliser : seul devant son ordinateur, l’internaute agit en son âme et conscience, tout comme il vote en son âme et conscience, seul dans l’isoloir. Personne ne peut contraindre un internaute à agir, surtout quand il faut dépenser un timbre, comme personne ne peut contraindre qui que ce soit à voter pour le candidat X s’il veut voter pour Y. On peut parfaitement obliger quelqu’un à clamer haut et fort qu’il va voter X. Mais, au dernier moment, seul dans l’isoloir, impossible de forcer à voter X si la personne veut voter Y ! C’est d’ailleurs bien pour cela que le passage par l’isoloir est OBLIGATOIRE. Les islamophiles pourraient parfaitement proposer des actions de type SITA « pro-islam », sauf qu’ils ne le feront pas car ils savent que ce serait un échec : concernant l’islam, les internautes savent de quoi il en retourne, même s’ils n’osent pas le dire en public, donc ils ne participeraient pas. Même les musulmans pourraient le faire, mais ils ne le feront pas car ils se savent trop peu nombreux. Dix barbus le cul en l’air dans la rue ne sont que dix, et même s’ils sont cent ils ne sont que cent. Face aux MILLIERS d’internautes qui ne veulent pas de barbus le cul en l’air dans la rue, les cent ou trois cent barbus ne sont RIEN. Mais encore faut-il que les internautes se bougent le cul, comme les barbus. C’est là où SITA intervient et propose une façon SIMPLE de se bouger concrètement le cul : imprimer, poster.

Toutes les menaces de plainte des élus contre les sites qui proposent des actions SITA sont en réalité l’expression de leur rage d’être parfaitement impuissants devant l’expression démocratique : non seulement ils ne peuvent pas empêcher les internautes de leur envoyer leurs 4 vérités directement sur leur bureau via le facteur, mais ils ne peuvent absolument pas retourner le système à leur avantage ! C’est pour cela que jacques Séguéla à déclaré qu’internet était la pire saloperie jamais inventée, sous-entendu « pour les quelques puissants qui ne sont grands que parce que les nombreux petits sont à genoux. » Beaucoup de puissants ne sont que de petits dictateurs, qui ne peuvent pas devenir de grands dictateurs parce que le système démocratique sert de révélateur et permet de les virer rapidement, ou de les maintenir à un poste où leurs tendances dictatoriales sont sans danger. Alors forcément, beaucoup d’élus « petits dictateurs », naturellement islamophiles, notre principale cible, crachent sur SITA. On en profite d’ailleurs pour les remercier de la pub qu’ils nous font à chaque fois !

Nous ne nous connaissons pas entre webmasters SITA, c’est justement ce qui fait notre force. Même sous la menace aucun ne serait en mesure de dénoncer les autres puisque nous sommes tous bien contents de nous ignorer mutuellement. On a parfois des contacts, évidemment, mais comme n’importe quel internaute : en postant nos messages dans les commentaires de nos blogs respectifs. Pas vu, pas pris. C’est surtout pour des suggestions, quand une action est plus dans le « style » de tel ou tel d’entre nous. Un excellent exemple de cette absence de communication, paradoxalement très efficace, c’est la naissance d’un blog SITA en Finlande : le webmaster n’a jamais contacté aucun d’entre nous, il a simplement appliqué le principe tout seul dans son coin. On se pille aussi beaucoup les uns les autres, le pillage est un principe très efficace que nous avons emprunté aux musulmans : résultat maximal avec travail minimal ! En plus ça brouille les pistes (allez donc retrouver qui est l’auteur d’origine quand vous avez trois ou quatre copies…) et ça sécurise le travail : si un blog est censuré, les autres ne le seront pas en même temps.

N’importe qui peut transformer un article en une action SITA, ce n’est pas une chasse gardée, bien au contraire : c’est un principe fait pour être utilisé par tout un chacun, plus particulièrement par les webmasters. Il suffit de proposer d’imprimer l’article et de le poster, en donnant le lien vers l’adresse postale, et éventuellement le lien vers la liste des noms des destinataires s’ils sont plusieurs. Ca peut même se faire dans les commentaires de n’importe quel article qui s’y prête. A partir du moment où on écrit un article islamo-vigilant qui critique une personne ou une institution pour son islamophilie (ou qui félicite pour de l’islamo-vigilance, mais c’est plus rare) alors cet article peut être imprimé et envoyé par la poste à la personne en question afin qu’elle le lise. Sans cela, il n’y a aucune chance qu’elle le lise : il y a bien trop d’articles publiés sur internet ! Les journalistes qui écrivent dans la presse institutionnelle sont lus par les politiciens mais pas les internautes Lambda qui écrivent sur leur blog. Pourtant, ces nombreux internautes Lambda méritent parfois bien plus d’être lus que certains lèche-bottes qui écrivent dans de « grands » journaux. Un article qui n’est pas lu par la personne à qui il s’adresse n’a aucune chance d’influencer le comportement de la dite personne ! Il suffit donc, tout simplement, à la fin de l’article, d’ajouter deux lignes demandant aux internautes d’imprimer et de poster l’article au(x) destinataire(s) en question s’ils estiment que ce qui est écrit vaut le timbre pour l’envoyer.
C’est tout !

Le « secret » pour que les internautes participent EFFECTIVEMENT c’est de donner le lien vers la page indiquant l’adresse postale du destinataire. La seule et unique raison du succès de la méthode SITA, c’est ça : mettre un lien pour l’adresse. C’est vraiment bête comme choux… On ne publie pas l’adresse du destinataire (respect de la loi informatique et liberté) : on donne le lien où se trouve cette adresse, souvent une adresse professionnelle, parfois tout bonnement les pages blanches de l’annuaire du téléphone, surtout pour les élus de province. Quand il y a plusieurs destinataires (typiquement les membres d’un conseil municipal qui subventionnent une mosquée) on ne donne pas non plus la liste des noms : on donne en plus l’URL de la page où apparaissent les noms des élus. Pas de publication d’adresses, pas de publication de listes de noms, que des liens, toujours vers des sites parfaitement publics ! A partir du moment où l’internaute n’a pas à chercher les noms ni les adresses postales, il va plus facilement participer, s’il juge l’article digne d’intérêt. C’est un autre secret du succès de la méthode : le tri entre les bons articles et les mauvais est fait par conception. Il y aura peu d’internautes à dépenser un timbre pour les articles peu intéressants. Inversement, les articles mordants seront envoyés en quantité suffisante pour appuyer là où ça fait mal, jusqu’à crever l’abcès. Forcément c’est douloureux pour le malade… qui va couiner dans les médias, se torpillant lui-même : non seulement cela fait la promotion de ce qu’il dénonce (nous…), mais en plus il officialise avoir reçu l’information sur les dangers de l’islam. Donc on pourra lui demander des comptes le jour venu, ses propres déclarations à l’appui !

La seule parade contre SITA c’est d’encaisser en silence. Et encore ce n’est là qu’un pis-aller car parmi les destinataires il y en a forcément « un certain nombre » à ouvrir un coran pour se rassurer que nos affirmations sont mensongères.

Et comme elles ne le sont pas, il y a toujours des élus pour constater que, oui, le coran incite bel et bien au meurtre, à la discrimination, au sexisme etc. Donc en fait, il n’y a AUCUNE parade contre les actions SITA, elles sont toujours un minimum efficaces.

Nous en sommes arrivés à une situation ubuesque : le fait d’écrire aux élus, qui sont là JUSTEMENT pour écouter les citoyens, afin d’avertir ces élus de ce qui sera enseigné dans une mosquée, preuves à l’appui, est taxé de fascisme et d’extrémisme… (voir article octobre mosquée Poitiers) Par contre le fait d’enseigner qu’il faut tuer les infidèles, couper la main des voleurs, battre sa femme, ne pas prendre d’amis parmi les non-musulmans etc., toutes choses écrites noir sur blanc dans le coran, cela est qualifié de pacifisme et de tolérance… Une telle négation d’une réalité de plus en plus facilement vérifiable, ne peut pas durer longtemps mais il faut faire en sorte que ça dure le moins longtemps possible, parce que la vérité éclatera forcément dans la violence. Au plus tôt on amputera de la gangrène et au plus on évitera les dégâts. Inversement, au plus on laissera la gangrène gagner sur le bras et au plus il y aura de dégâts quand il faudra trancher. Et si on ne tranche jamais, la démocratie mourra, c’est tout simple.

SITA, c’est tellement simple, et tellement redoutable pour les destinataires, que le ministère de l’intérieur a censuré sur son site internet les pages qui contenaient tous les résultats nominatifs des dernières élections municipales, ceci pour périmer tous les articles SITA qui avaient un lien vers ces pages ! On attend encore que le ministère corrige cette « erreur technique indépendante de leur volonté »… Heureusement, d’autres sites avaient copié ces données, publiques, et on a pu rectifier certains articles, surtout les plus récents.

P.-S.

L’aspect « anonyme = vilain » est bien exposé dans l’article sur sitasecure [version sur sitamnesty], je fais confiance à Merlin pour en toucher un mot dans l’entretien. Il y aura peut-être la question : « A votre avis, pourquoi si peu de webmasters utilisent cette méthode, alors que selon vous elle est si efficace ? »
Ma réponse : « Parce qu’ils n’ont pas de couilles. Ils font des articles pour se faire mousser afin de se caser dans le système. Ou pour pouvoir dire plus tard qu’ils avaient fait quelque chose et que donc ils ne sont pas responsables de la victoire de l’islam. Perdre du temps à fédérer des internautes anonymes afin d’obtenir un résultat concret dont ils ne pourront personnellement jamais tirer quoi que ce soit (à part la satisfaction du devoir accompli ou une condamnation par les gauchiottes de l’administration judiciaire) ça ne les intéresse pas. »

Les mousquetaires des actions SITA

Deuxième partie

Source : http://www.euro-reconquista.com/site/spip.php?article107

Les opérations de Sensibilisation à l’Islam Tous Azimuts sont animées par un groupe d’internautes dont trois d’entre eux ont bien voulu se prêter à un petit jeu de questions-réponses, sur leur mode d’action et sur d’autres sujets.

La première partie était un exposé sur la philosophie de la SITA par un de ses principaux promoteurs.

Afin de brouiller les pistes et de se protéger, les mousquetaires ont souhaité s’exprimer sous d’autres pseudos que ceux qui apparaissent dans leurs blogs.

——————————————————————————————–

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots chacun à votre tour ?

Zérozéro7 : En ce qui me concerne, le déclencheur a été l’affaire Louis Chagnon, j’ai suivi l’affaire avec le lâchage de Louis Chagnon par le principal de son collège puis le recteur de l’académie de Versailles et le ministre de l’Education Nationale. J’ai alors pris conscience que le pouvoir se couchait devant une poignée d’islamistes, j’ai compris à ce moment que l’ennemi était l’islam. J’ai commencé à surfer sur les sites anti-islamiques, France-Echo, Occidentalis et Liberty Vox où j’ai beaucoup appris en lisant les textes d’Anne–Marie Delcambre ou en écoutant ses interventions sur Rockik pour parfaire ma connaissance sur le sujet.

Merlin : En surfant sur le net, je suis tombé sur France-Echo, j’ai commencé à commenter, je me suis contenté de le lire quand les commentaires ont été supprimés, j’ai été un fidèle du site jusqu’au bout puis j’ai créé mes propres blogs par la suite, des sites qui bénéficient actuellement d’une bonne fréquentation. Je souhaite faire bouger le public, la « France d’en bas » qui ne voit pas arriver à grands galops l’Armageddon islamiste. C’est MA priorité et cela devrait être celle de toute personne du monde occidental.

Louis Cosse : J’ai commencé par la lecture de France-Echo et d’Occidentalis, je postais des commentaires et parfois des articles…. de qualité moyenne. En tant qu’expatrié je constate la dégradation de la France à distance et je la vis à chacun des mes retours. J’ai d’abord créé mon propre site, France Résistance Action, pas vraiment lié à SITA mais en relation avec l’islam qu’il aborde par un traitement humoristique, puis par la suite j’ai créé un site centré sur les actions SITA.

Pouvez-vous nous faire un petit historique du concept de SITA ? Je crois que les premières actions ont été lancées sur le site aujourd’hui disparu France-Echo, par quels sites ou quels animateurs du net ont-elles été relayées ?

Zérozéro7 : le concept d’envoyer des courriers d’information façon Amnesty International a été initié sur France-Echo puis on a trouvé l’acronyme « SITA » (pour mémoire : Sensibilisation à l’Islam Tous Azimuts) et le premier tract présentant une présentation de l’islam en 2 pages intitulé « Vive le coran, c’est l’arme absolue contre l’islam » qui a été massivement diffusé et traduit en 2 langues : anglais, espagnol. La première grande action , intitulée « sensibilisation des Députés à l’Islam » (SDI), consistait à envoyer par la poste l’argumentaire en 2 pages sur la présentation de l’islam aux députés : http://www.coranix.org/action/presentation_islam.pdf
à leur adresse personnelle et à l’assemblée. Pour cela il a été nécessaire de coordonner les expéditions des lecteurs selon leur département, c’est ainsi que des participants sont devenus acteurs de l’opération SDI. Cette opération a duré plusieurs mois avec une carte de France par départements que l’on grisait au fur et à mesure que l’on avait envoyé à chaque député du département les 2 courriers SITA. Cette action a été menée jusqu’à son terme et les anciens habitués de France-Echo doivent s’en souvenir encore.
A la suite de la fermeture de France-Echo, le concept a été repris par Occidentalis, puis après la fermeture d’Occidentalis, nous avons relancé et internationalisé SITA par le bais d’un réseau social privé international de résistants. Un compteur général des sites SITA français a été installé qui a révélé une multiplication de la fréquentation par 6. La création des blogs SITA, sorte de sites franchisés SITA a suivi. Ils constituent ce que nous appelons « la galaxie SITA » c’est-à-dire une constellation de sites et blogs indépendants les uns des autres proposant en France et à l’étranger des actions SITA en conformité avec notre corps de doctrine : le kit SITA dont on peut prendre connaissance à cette page : http://planete-sita.bravehost.com/kitsita.html
Cette indépendance n’excluant pas la coordination d’actions collectives nationales voire internationales comme celle de soutien à Geert Wilders qui a été un grand succès avec actuellement 6 000 visites sur les pages d’action.
Depuis 6 mois la fréquentation de nos sites est en progression constante pour atteindre 14330 visites au mois de novembre 2009 comme on peut le constater à cette page http://tinyurl.com/ylhzq5a.

Etes-vous actuellement les seuls animateurs des actions SITA ? Y a-t-il d’autres promoteurs de ce concept, êtes-vous en relation avec eux ?

Zérozéro7  : Le concept a été repris en Finlande, en Espagne, aux Etats-Unis, au Royaume uni.
Il y a des indépendants en France, qui donnent les liens sur leur Blog sans nous contacter.
La galaxie SITA a vocation à s’étendre à l’infini.
Plus que de longs discours une recherche Google à partir de « action sita » montre clairement que nos relais sont innombrables.
Nous assurons la promotion de SITA dans un pays étranger à partir d’un drapeau du pays animé par un slogan dans la langue avec, en-dessous, un lien texte pointant vers le kit SITA qui est le corps de la doctrine SITA, lui aussi dans la langue. On peut voir de tels drapeaux à cette page : https://sitamnesty.wordpress.com/logos-ii/ où on trouve le code source HTML qu’il suffit de copier/coller sur son blog pour voir le drapeau flotter, avec son lien texte en-dessous pointant vers le kit SITA. Nos drapeaux flottent dans des sites ou blogs d’une dizaine de pays. Ils sont comme des bouteilles jetées à la mer qui attendent que quelqu’un les ramasse, lise le kit SITA et soit assez intéressé par le concept pour envisager de créer sa propre plateforme SITA.
Bien évidemment nous sommes en relation avec d’innombrables blogueurs résistants de différents pays : Espagne, Royaume Uni, USA, Danemark, Finlande, Australie, Nouvelle Zélande. L’attaque de l’islam est globale, notre riposte doit l’être aussi mais il ne faut pas sous-estimer le problème des langues même si avec l’anglais on arrive à communiquer au moins par écrit entre nous tous.

Pouvez-vous préciser à quel niveau du concept s’insère votre activité ? Vous promouvez des actions SITA dédiées à un événement ou une occasion particuliers, mais vous essayez aussi, je crois, de faire en sorte que les internautes deviennent eux-même des créateurs d’actions SITA.

Louis Cosse : le principal est de participer à l’action postale, subsidiairement de monter un blog, par prudence, hébergé à l’étranger.

Merlin : en effet, j’avais monté un blog sur Overblog mais il a été fermé, suite à des plaintes d’islamophiles qui m’ont accusé de racisme et d’islamophobie. Sur ce coup là, OVERBLOG a dégagé en touche en fermant mon blog… Des « courageux »….

Zérozéro7 : La boîte à outils SITA est bien fournie avec les actions courrier, courriel, et le petit dernier emprunté au site cartomaton : la carte postale auto-produite à partir d’une photographie. Dans mon activité j’utilise tous ces outils contre les projets de mosquées et plus généralement contre les offensives d’islamisation de la France. Nous essayons aussi de faire des émules car plus nombreux nous serons, plus la galaxie SITA sera dure à contrer et plus l’impact de nos actions sera important. Pour ce faire nous avons en projet une sorte d’école SITA à partir du site (en construction actuellement) : http://SITApourtous.wordpress.com qui permettra à des internautes intéressés par le consept SITA et sachant gérer un blog pour les plus qualifiés ou utiliser un traitement de textes pour les autres de nous concocter une action SITA sous forme d’une source HTML prête à publication pour les premiers ou d’un document texte pour les autres, à charge pour nous de le publier après préparation.

Comment jugez-vous l’état de la société française en ce qui concerne la pénétration islamique ?

Zérozéro7 : nous la jugeons dans un état callahmiteux, allahrmiste, le pays est à la limite de l’effondrement et encore on ne voit que la partie émergée de l’iceberg.
C’est la finance islamique et les pétro dollars qui possèdent la France. L’état emprunte pour fournir « du pain et des jeux » jusqu’à ce que le FMI nous déclare non solvables.
Qui peut bien encore prêter à une France en faillite ? Poser la question c’est y répondre. Le pays est désarmé au sens propre, seuls les forces de l’ordre et les musulmans sont armés. Merci Ben Schirak qui a démantelé notre armée de conscription et en félon consommé qu’il est avait bien deviné que le peuple se rebellerait un jour et même que le pays n’était pas à l’abri d’un coup d’état militaire. Le peuple a bien compris que s’il se rebellait il lui faudrait ne compter que sur lui seul pour assurer sa défense.
La pompeuse politique arabe de la France, en fait, n’est que la politique des Arabo-musulmans que la France est sommée de suivre tout en faisant semblant de l’initier.
Dur de garder le moral quand on sait que les voix additionnées de UMP+PS+Modem doivent osciller entre 70 et 80% alors qu’ils sont tous les trois d’accord pour continuer de nous mener dans le mur. Quand je pense à notre peuple je ne peux m’empêcher de penser aux figurines des trois singes : ne rien voir, ne rien entendre et ne rien dire. Jusqu’à quand ?

Louis Cosse : il faut se préparer à l’insurrection ou pour être plus précis à l’implosion.

Merlin : Il existe une mosquée dans les environs de mon lieu d’habitation où, d’après le témoignages de riverains, on peut entendre des rafales d’armes automatiques qui proviendraient des caves de ce lieu « d’amour, de paix et de tolérance »… Je ne vais pas faire le pied de grue dans ce coin là pour vérifier mais (humour noir) il n’y a pas de fumée sans feu…

Avez-vous une opinion à exprimer au sujet de l’actuel débat sur l’identité nationale ?

Zérozéro7  : Le débat en lui même est une fumisterie, du brassage d’air. Besson semble dire : « Français exprimez –vous. Si ce que vous dites n’est pas dans la ligne, ce n’est pas grave, votre commentaire on le met à la poubelle. »

Louis Cosse : le débat est canalisé pour aller dans le sens de la doxa officielle. Poser la question c’est y répondre, la poser montre qu’il y a un problème.

Merlin : Besson se fait passer pour le sauveur de l’identité nationale alors qu’il est le pantin de Sarko et lui servira de fusible au moment opportun.

Louis Cosse : pour se lancer dans un débat il faudrait avoir les données ethniques. Je souhaite un référendum national sur l’immigration et sur l’islamisation en termes clairs : « pour ou contre l’islamisation. »

Merlin et Zérozéro7 : nous sommes d’accord avec cette proposition.

Pouvez-vous faire un bilan sur l’ensemble des opérations SITA qui ont été effectuées ? Certaines d’entre elles ont-elles pu interrompre des projets en faveur de l’islamisation ? Pensez-vous que vous contribuez efficacement à faire connaître à nos concitoyens la réalité de l’islam ?

Louis Cosse : au vu de la logistique et des moyens mis en œuvre, les résultats sont inespérés. Ce qui démontre de facto l’efficacité des actions SITA.

Zérozéro7 : les réussites des actions contre l’islam et l’islamisation, on y contribue, mais on ne peut pas se les attribuer en totalité, ce serait malhonnête. On essaye d’informer les gens pour qu’ils réagissent. Ce sont les réactions des gens qui comptent. Des projets (Tournon, Champs-sur-Marne) ont été enterrés en partie grâce aux actions SITA. On peut parler aussi des Izards, un quartier « sensible » de Toulouse où un local commercial avait été transformé illégalement en mosquée, de Bayonne actuellement. L’action sur Poitiers démarre doucement mais pour une référence historique pareille c’est calamiteux, le rejet aurait du être massif et immédiat. En ce qui concerne la Tour Eiffel, la période turque qui devait durer initialement plusieurs semaines a été réduite à 4 jours et en plus le croissant islamique est resté au vestiaire, SITA a pris sa part dans ce grand succès que la presse a ignoré superbement.

Le fait d’informer les gens sur les projets de mosquées est souvent volontairement négligé par les élus, les projets sont effectués en catimini, il y a l’exemple du député-maire de Drancy, Lagarde, qui a fait financer une mosquée entièrement sur fonds publics et qui s’en est vanté après coup. Le PS de Drancy ayant refusé de déposer un recours contre cette violation caractérisée de la loi de 1905 pour ne pas stigmatiser une certaine communauté. Fâââcile. UMP, PS c’est bonnet blanc et blanc bonnet.
Je suis persuadé que nous contribuons grandement à faire connaître la réalité de l’islam à nos concitoyens par nos actions mais aussi par les textes que l’on trouve dans la marge de nos blogs. Je m’en rends compte tous les jours en étudiant les statistiques qui nous indiquent les articles lus par nos visiteurs. Voir les nombreux textes dans la marge de cette page :
http://sitasecure.wordpress.com
L’affaire Geert Wilders a donné une impulsion internationale à SITA, avec les textes des 2 actions SITA internationales « Charlie Chaplin » et « Churchill ». Ces deux articles ont bénéficié de milliers de visites d’internautes du monde entier (plus de 6000), une action sera relancée au moment du procès de Wilders en janvier prochain. Wilders mène actuellement une activité de conférencier pour financer son combat, nous fondons de grands espoirs sur ses capacités électorales. Il n’est pas exclu qu’il puisse être premier ministre des Pays Bas. Quel pied ce serait !

Merlin : Les musulmans ont trouvé la parade en construisant des lieux culturels et cultuels financés par les pouvoirs publics qui permettent la construction d’une mosquée. Les municipalités se retranchent derrière le financement culturel.
Un projet en Alsace dans une petite commune, proche de la mosquée de Strasbourg où le financement est public. Là, on est muselés par le « Concordat »… Où la loi de 1905 n’entre pas en vigueur. Dommage…

Pensez-vous être exposés à des risques, notamment de persécutions judiciaires, du fait de votre activité ? Avez-vous déjà fait l’objet de menaces ? Pensez-vous que votre anonymat est suffisamment protégé, craignez-vous d’être identifiés ?

Zérozéro7  : L’anonymat absolu n’existe pas, ce n’est qu’une question d’importance des moyens à mettre en œuvre pour nous retrouver. Ceci dit il existe des outils informatiques qui nous assurent une bonne protection et compliquent d’autant la tâche de ceux qui veulent percer notre anonymat. Nous ne sommes pas des « Carlos » aussi je ne pense pas que le pouvoir mette en œuvre une recherche lourde nous concernant. Nous ne faisons rien d’illégal, nous considérons qu’interpeller les pouvoirs publics est le cours normal de la démocratie.
Nous combattons l’islam (des textes) tel qu’on le trouve dans le coran, les hadiths et la sira. C’est clairement une idéologie totalitaire et criminogène au même titre que le nazisme ou le communisme.
Après tout il est encore légal de critiquer une croyance dans notre pays mais ce qui est ahurissant c’est d’être accusé de racisme anti-musulman quand on critique l’islam (absurdité sémantique totale, l’islam n’étant pas une race) alors qu’au grand jamais les journalistes qui publient le pape affublé d’une capote ne sont accusés de racisme anti-catholique. Bizarre, vous avez dit bizarre ?
Des blogs isolés ont sauté, mais faire sauter la galaxie SITA n’est plus possible parce qu’il y a trop de relais tant au niveau national qu’international. Fermer un site SITA ne nous dérangerait aucunement car il renaîtrait de ses cendres immédiatement vu que les pages essentielles pour SITA on les retrouve partout sur nos autres sites prêtes à être copiées/collées.

Que répondez-vous à ceux qui dénoncent le caractère anonyme des messages qui sont envoyés lors des actions SITA ?

Zérozéro7 : nous pouvons leur opposer deux arguments :
Le premier étant que quand on vote on ne signe pas son bulletin, il y a donc bien des cas où ne pas s’identifier est légitime.
Le second est que l’organisation Amnesty International, qui n’est pas d’extrême droite, utilise le procédé. Ce qui est interdit ce sont les menaces et les insultes.

Louis Cosse : En outre si on signe on s’expose à des risques. Les résistants signaient-ils leurs actions ?
Les services spéciaux signent ils leurs actions ?
Quand on voit des reportages sur le Raid, les membres en sont cagoulés, on ne connaît pas leur nom ni leur visage.

Zérozéro7  : Quand on voit ce qui est arrivé à des gens comme Louis Chagnon, Redeker ou Christine Tasin il est évident qu’il vaut mieux rester anonyme(pour le moment).
Notre argumentation détaillée sur la notion d’anonymat figure dans cet article : « réhabilitions la missive d’information non signée. ».

Que répondez-vous à ceux qui vous taxent d’islamophobie ?

Zérozéro7 : je n’aime pas le mot inventé par les mollahs d’Iran pour ostraciser, diaboliser, disqualifier ceux qui voudraient critiquer l’islam et ainsi ne pas à devoir écouter des critiques qui dérangent. L’islam ne m’inspire pas de phobie (peur irraisonnée) mais une peur raisonnée et un profond dégoût et c’est pourquoi je le combats. Je me suis longtemps défini comme anti-islam mais être « anti » est perçu comme négatif dialectiquement parlant, aussi j’essaye plutôt de dire que je défends la laïcité à la française et les droits de l’homme fondateurs de la république, ce qui implique bien évidemment que je suis anti-islam.

Louis Cosse : la laïcité n’est pas fondée sur le coran et la charia. Pour ce qui concerne cette dernière, les musulmans ont le droit légitime de la pratiquer dans les pays musulmans si tel est leur bon plaisir. « Islamophobe », c’est un mot passe-partout comme « extrême droite » ou « facho ». C’est un mot anti argumentaire pour couper le débat avec ceux qui veulent le mener, c’est une insulte. Le mot s’est insinué dans la « langue verte ».

A votre sens, le concept SITA est-il un concept politique ? Pensez-vous que le message diffusé par les opérations Sita est apolitique ou au contraire sous-tendu par une idéologie ? Si oui, laquelle ? Individuellement, de quel parti politique vous sentez-vous le plus proche ?

Zérozéro7 : SITA n’est pas un concept politique.

Louis Cosse : je n’ai jamais fait partie d’un parti politique parce que ça limite l’action. Ça restreint le champ d’idée. Je refuse d’être classé dans une catégorie.

Zérozéro7 : Il est évident que nous ne sommes pas d’extrême gauche. Quant au FN il a plusieurs faces, sa position sur l’islamisation et l’islam est moins claire que sur l’immigration alors que c’est le danger principal.
Tant qu’à se faire accuser d’être d’extrême droite, je voudrais bien en connaître la définition pour savoir si cela me correspond. Je ne pense pas que ceux qui sont si prompts à nous coller cette étiquette aient une perception bien claire de ce que signifie ce mot.

Louis Cosse : le mouvement n’est pas politique mais se politise par les répercussions, de façon indépendante de notre volonté. En fait tout devient inéluctablement politique… Nous nous revendiquons simplement patriotes avec tout l’héritage que ça implique. Nous nous inscrivons dans une culture latino-gréco-judéo-chrétienne.

Zérozéro7 : je suis d’accord avec la déclaration précédente.

Louis Cosse : je me sens souvent proche d’une fraction de la « base » du FN , où les initiatives vont dans le sens que nous préconisons, mais pas de ses dirigeants qui restent plus ambiguës sur la question. J’avais fondé certains espoirs sur Philippe De Villiers mais j’ai été déçu.

Zérozéro7 : moi aussi.

Louis Cosse : Au bout du compte, je considère que SITA est un engagement apolitique car l’engagement politique aboutit trop souvent à une trahison.

Zérozéro7 : J’apprécie les actions des identitaires qui ont bien amélioré leur image de marque. Des actions de rues comme les « sonos muezzin » ou les ruptures de cercles de silence ont mon approbation. J’apprécie aussi leur engagement à visage découvert, mais j’ai pu me rendre compte à travers certains contacts qu’ils sont peu au fait de l’islam en tant qu’idéologie. Ils sont contre l’islamisation mais contre l’islam je n’en suis pas si sûr.
L’action de rue en France ne décolle pas alors qu’au Royaume Uni il y a des manifestations.
Nous sommes désespérés par l’emprise des partis traditionnels qui ont confisqué la démocratie à leur seul bénéfice. Un coup à toi, un coup à moi.

Selon vous, y a-t-il lieu de faire une distinction entre islam et islamisme ?

Merlin : je ne fais pas vraiment la distinction, il n’y a pas d’islam modéré, la plupart des musulmans ne désavouent pas ouvertement les intégristes, les « modérés » s’effacent devant les intégristes. En tout état de cause, ce sont les versets non-abrogés du « saint » coran qui s’appliquent c’est à dire les plus violents. Il n’y a qu’UN coran et UNE seule charia. Tout « bon » musulman se doit d’y obéir.

Louis Cosse : je préfère le terme « mahométan » car « musulman » confond race et religion. Ce terme évite la confusion et permet de regrouper tous les individus, « musulman » étant connoté ethniquement.
« Islam et islamisme », non pour les deux, c’est une question de degré. C’est comme attraper la grippe : être dans ce milieu est contaminant. L’un ne va pas sans l’autre. Je ne vais pas faire dans la nuance : Ben Laden et les modérés ont le même coran. La différence se situe entre ceux qui passent à l’action et ceux qui n’y passent pas.

Zérozéro7 : Admettre qu’il y a une différence entre islam et islamisme permet aux lâches de se réfugier dans un certain confort intellectuel. Aux méchants terroristes l’islamisme et aux gentils musulmans modérés l’islam dont tout le monde est intimement convaincu que c’est une religion d’amour, de tolérance et de paix (des cimetières). La différence n’existe pas pour les islamologues. L’islamisme est dans l’islam comme le poussin est dans l’œuf. Mais au fait le musulman de base et Ben Laden ils ont bien le même coran non ?
Islam = islamisme. Toute la problématique tourne autour de cette égalité vraie pour nous et fausse pour tous ceux à qui cela permet de ne pas avoir à combattre les mosquées, la viande halal à la cantine, les horaires aménagés pour les musulmanes dans les piscines au nom d’une tolérance républicaine qui déroule le tapis rouge (vert ?) à ceux qui ne se cachent même plus de vouloir abattre notre civilisation. Les gens qui lâchement adoptent cette posture en soutenant que l’islamisme serait une déviance violente de l’islam n’ont même plus l’instinct de conservation, ce sont des agneaux déjà prêts pour la fête de l’Aïd.

Est-il arrivé que des opérations SITA soient à l’origine de situations un peu décalées, étranges ou absurdes ?

Louis Cosse : j’ai reçu des courriers d’encouragement d’un fonctionnaire du ministère des affaires étrangères belge. Le plus surprenant ce n’est pas qu’il apporte un soutien, malheureusement ancré dans le virtuel, mais qu’il le fasse non pas comme personne privée mais comme porte-parole d’un courant d’opinion de fonctionnaires d’un ministère public, ce qui à priori en dit long sur l’état d’esprit qui règne face à la désagrégation sous-jacente due à l’islamisation de la Belgique.

Zérozéro7 : j’ai constaté les visites d’institutionnels : de l’université d’Helsinki, d’universités de tous pays, du Conseil d’Etat, de l’Ecole normale Supérieure, du rectorat de l’université de Lyon etc…Cela montre que les actions SITA suscitent un large questionnement.
Voici une page où sont listées tous les institutionnels, 158 en tout qui nous ont rendu visite sur une période d’environ 2 mois et demi (18 juin-2 septembre 2009). Après j’ai abandonné car il y avait trop de visites ! Vous voudrez bien excuser la mise en page qui est très sommaire.
http://sitasecure.wordpress.com/2009/01/24/les-institutionnels-nous-visitent/

Quels sont les sites autres que ceux liés aux actions SITA que vous fréquentez ou que vous appréciez, avez-vous des relations avec des administrateurs de ces sites ?

Zérozéro7  : Bivouac, François Desouche, Riposte Laïque pour ne citer que les plus importants en fréquentation. Nous regrettons que nos actions ne soient pas relayées par ces grands sites d’information et réinformation qui ont des fréquentations importantes alors qu’il suffirait bien souvent qu’ils rajoutent quelques lignes pour que leurs articles deviennent des actions SITA. C’est pour cela que nous avons créé le site ripostesita pour reprendre des articles de Riposte Laïque et en faire des actions SITA.
Ces sites craignent les persécutions judiciaires mais celles-ci font partie des risques inévitables. Les forums servent de défouloirs virtuels sans suite alors qu’un courrier SITA a une réelle portée. Certains administrateurs se sentent proches de nous mais ne sont pas autonomes dans leur participation. Nous avons le sentiment d’être considérés comme des « bad boys » infréquentables (humour).
Un seul blog de news a promu SITA pendant plusieurs années , puis leur administrateur s’est désolidarisé sans explications (il a dit textuellement qu’il avait toujours émis les plus « extrêmes réserves » sur les actions SITA). Cela nous a menés à une suppression mutuelle des bannières car, pour moi qui suis rationnaliste, nous soutenir pendant plusieurs années et finir par nous faire une telle sortie procède de la plus totale incohérence. On soutient ou on ne soutient pas mais on ne soutient pas avec une pince à linge sur le nez. Comment peut-on espérer vaincre l’islam si chacun dans son petit coin est persuadé qu’il va gagner la guerre à lui tout seul avec son petit blog de news, même s’il fait plusieurs milliers de visites par jour ? Les blogs de news mènent le combat à long terme pour faire changer la perception de la réalité par les masses. Cela prendra une génération et d’ici là on sera sous la coupe de la charia, c’est pour cela qu’il faut en plus mener le combat à court terme, celui que nous menons avec nos actions SITA.

C’est pourtant simple à comprendre.

Louis Cosse : je souhaiterais que nous bénéficiions du soutien de juristes. Je regrette que les intellos de droite et des gens fortunés ne s’engagent pas. VVD (ndlr : Vérité, valeurs et Démocratie) défend une attaque juridique de l’islam mais les moyens semblent manquer. Les supporters en puissance se font discrets ou sont engagés politiquement au profit d’un seul parti. Je regrette qu’il n’y ait pas un lobby SITA composé de juristes qui conforteraient la légitimité de l’action SITA. Il manque les conseils juridiques, mais nous avons plus besoin d’un soutien que d’un garde fou. Ça nous permettrait aussi d’avoir une « façade légale » de SITA.

Zérozéro7  : j’ai aussi un autre regret, c’est que nous n’ayons pas trouvé quelqu’un pour traduire en allemand le kit SITA et l’argumentaire « tout l’islam en 2 pages » qui nous aurait permis de nous implanter en Allemagne chez PI (30/40000 visites/j) où nous avons nos entrées (ndlr : comme son intitulé ne l’indique pas, il s’agit du site allemand « Politically Incorrect »). Le drapeau SITA pour l’Allemagne est déjà prêt et cela concerne 100 millions de germanophones quand même.
Nous lançons un appel à volontaire pour ce travail de traduction.

Entretien réalisé le samedi 21 novembre 2009

Bonus : interview du Grand Gourou Fondateur par qui le scandale est arrivé et grâce à qui tout a commencé.

logo SOS-RACAILLEPratiquement 10 ans après la fermeture de ses sites, l’administrateur de Sos-racaille nous [Note : euro-reconquista] a accordé un entretien exclusif. Jusqu’ici beaucoup de rumeurs avaient couru, il ne s’était jamais exprimé, c’est désormais fait pour euro-reconquista.com.
Un propos sans langue de bois !
Ça va en décoiffer beaucoup !

Préambule : Certains vont encore faire la fine bouche, mais il a fallu prendre certaines précautions pour avoir cette interview exclusive d’une personnalité qui a marqué la réacosphère ou le web résistant. Sos-racaille en personne ! C’est au bar d’un hôtel nantais que le rendez-vous a pu avoir lieu après divers contacts que nous ne révèlerons pas.

Rico : Bonjour, comment dois-je vous appeler ?

Er [note : euro-reconquista] : Salut

Sosr : Heu… au choix ! Marcel, Sos-rac, Mouhoubi, Colonel-x, etc (rires)

Rico : Sos-r, ça ira ?

Sosr : Ok ok

Sosr : Bonjour à vous 2 donc, c’est fini ? Bon ben bye alors…

Rico : Non, ça commence. Je suis très honoré de vous rencontrer

Sosr : Ah ! Sorry. Moi de même, Rico, je lis vos messages régulièrement sur le forum euro-reconquista.

Rico : Je commence. Après toutes ces années, qu’est-ce qui vous motive à sortir de l’ombre et à nous accorder un entretien ?

Sosr : La nostalgie ? La fierté d’avoir eu raison 10 ans à l’avance ? L’anniversaire à marquer ? La promotion du livre « Alias C@méléon » peut-être, qui va bientôt sortir ? Une volonté de provocation ? Ou tout ça ensemble ? Qui sait ! (rires)

Rico : Question que j’aurais dû poser avant : pour ceux qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Sosr : Disons pour faire court que je suis l’ancien webmaster de cameleon.org, sos-racaille.org bien sûr, et de l’ensemble des sites hébergés sous l’enseigne liberty-web.

Er : Justement, il y a des internautes qui ne savent pas ce qu’étaient ces sites, pourriez-vous les décrire ?

Sos r : C’étaient des sites qui décrivaient l’état de la francarabia, sans langue de bois. Une vingtaine de sites, certains généraux (sos-racaille, aipj pour l’actu internationale), certains plus spécifiques (Usenet-censure pour montrer la mainmise de la vermine gauchiste sur les groupes Usenet, rance-info pour parodier France-info, Sos-musique pour contrecarrer les rappeurs, etc. etc.). Un point commun à tous ces sites : pas de censure, on publie tout. On attaque les racailles par leurs noms, adresses, avec des photos de leurs résidences (comme le numéro 2 du MRAP, qui défendait les clandos sans abris et qui crèche dans une masure de 800 m2), etc. On publie des documents confidentiels obtenus par divers moyens (notes de l’Elysée, du ministère de l’intérieur, de la défense, etc.). Le but était de réveiller la populace française (ce qu’il en restait, il y a 10 ans déjà).

Rico : Comment faisiez-vous pour obtenir ces informations confidentielles ?

Sosr : Soit on les recevait anonymement par des sympathisants, soit on se les procurait par des moyens jugés illégaux, online ou en réel.

Er : il n’y avait pas de militantisme politique au sens rouler pour un parti ou mouvement ?

Sosr : NON, aucun parti politique. J’ai d’ailleurs eu plusieurs fois des insultes de militants du Front National car je ne me gênais pas pour critiquer JMLP… Je ne parle bien sûr pas des insultes des AUTRES partis, LOL…

Er : Est-ce qu’auparavant vous aviez eu une activité militante ?

Sosr : Oui, j’ai été le plus jeune chef de groupe du SAC (à 18 ans et 6 mois), j’étais aussi militant RPR à l’époque, puis lorsque le SAC a été dissout en 1981 j’ai contribué très activement avec un gars de l’Isère à monter le service d’ordre du FN, qui est devenu ensuite le DPS. J’ai cessé toute activité politique, du moins officielle, en 1986 suite à une condamnation pénale pour trafic d’armes.

Rico : A leur apogée, combien ces sites enregistraient-ils de visites ?

Sosr : Le record a été un total de 865.000 UNIQUES visiteurs sur l’ensemble de la synergie, en 24 heures. Bien sûr certains visiteurs allaient sur 2 sites (ou plus), mais cela donne une idée assez bonne du succès. SOS-Racaille a eu un pic de 450.000 environ visiteurs sur 24 heures. La moyenne tournait autour de 100.000 par jour. D’ailleurs j’étais hébergé en payant au trafic, et la note était heu… salée (rires). Mais l’hébergeur était super, et ne m’a JAMAIS mis les sites offline malgré les requêtes multiples des associations gauchistes ET LES REQUETES de l’ambassade de France aux USA.

Rico : Existe-t-il encore des archives de ces sites ? Si oui, avez-vous déjà envisagé de les remettre en ligne ? Et comment expliquez-vous le succès de ces sites ?

Sosr : Les archives bien sûr je les ai, je pourrai les envoyer à qui veut les remettre en ligne ; il faudra arranger un peu les pages car les sites piochaient des articles sur les autres sites de la synergie, mais c’est possible. Le succès vient de ce qu’ il y a 10 ans, il y avait encore un GROS noyau de gens conscients du danger de la situation.

Rico : « Encore », c’est-à-dire que ce n’est plus le cas ?

Sosr : ENCORE oui, car actuellement les gens sont dans un tel état d’abrutissement que de tels sites n’auraient aucun succès notable.

Er : Sos racaille est le plus connu mais en fait la saga a commencé par caméléon.org, c’est cela ?

Sosr : Cameleon.org était un site destiné à fournir gratuitement des outils permettant d’être 100% anonyme sur le net. Ça marchait très fort, le site était en 4 ou 5 langues. Ensuite j’ai décidé d’utiliser ces outils (pas mal de software maison d’ailleurs) pour mes idées politiques, et j’ai donc ouvert Sos-racaille. Un hommage que je dois faire à l’ancien designer de RADIKALWEB car c’est lui qui m’a donné l’idée du site sos-racaille, on s’était connu par le site caméléon à l’époque. Radikalweb avait d’ailleurs une superbe annonce en FLASH, je peux vous l’envoyer si ça vous intéresse (rires)

Rico : Pourtant, on parle de « l’explosion des sites racistes, islamophobes » et autres qualificatifs, ne pensez-vous pas que ces sites et blogs continuent votre action ?

Sosr : Oui ils la continuent MAIS ils devraient s’unir au lieu de se concurrencer. Puis certains sites sont des pots de miel destinés à attirer les contestataires pour mieux les ficher…

Rico : Par exemple ?

Sosr : Fdesouche par exemple !

Rico : J’ai déjà entendu ce genre d’affirmations, avez-vous des éléments pour les étayer ?

Sosr : COMMENT expliquez-vous que ce site soit encore en ligne, alors que mes sites étaient l’objet de procédures judiciaires multiples, alors que j’étais moi-même sur les listes de personne à abattre (au sens propre), etc ? Fdesouche c’est sur internet, ce que le front national est en politique, ça sert à attirer les contestataires pour mieux les regrouper, les ficher, et les neutraliser. Je vais pas me faire des potes là (rires)

Rico : Nous non plus

Er : Notre objectif est d’être détestés pat tout le monde, alors…

Rico : C’est surtout l’objectif d’Er, moi je suis un gentil (ahahaha)

Sosr : Il y avait UN site après les miens, qui était mené par quelqu’un de sincère, il a été démoli, le gars a été menacé physiquement et a jeté l’éponge. C’était Occidentalis et Denis G, quelqu’un de très très bien qui a d’ailleurs participé très activement aux sites de libertyweb. Fdesouche donc continue sans problème, c’est que cela arrange bien des gens…

Er :Toujours sur Fdesouche l’inaction des autorités est d’autant plus surprenante alors que l’identité de l’admin du site est connue de tout le monde !

Sosr : Oui et justement ca devrait éveiller les bien-pensants… Je suis persuadé que Fdesouche donne un accès complet au serveur, aux gestapistes francarabiens, logs, ip etc

Rico : Seule chose dont on soit sûr est qu’il annonce que le site ne peut être tenu pour responsable des propos tenus par les posteurs qui seront poursuivis individuellement le cas échéant !

Sosr : Et dont il donnera aimablement les coordonnées ip (rires), enfin regardez…

Rico : C’est ce que ça implique.

Er : Pour info Fdesouche a été hacké semble-t-il qu’elle est votre opinion là-dessus ?

Sosr : Certains font de l’autosatisfaction, d’autres de l’auto-hack, semble-t-il. Disons que je ne suis certain de rien mais il est tout de même étrange que le site soit hacké si « sérieusement ». Tout site hacké peut être remis en place en quelques heures. Il me semble que fdesouche trouve là une bonne occasion pour dire « les IP et pseudos etc ont été volés par un hacker », ce qui peut couvrir le fait qu’ils aient été donnés volontairement. Enfin, je ne sais pas, ceci n’est qu’une possibilité. Il n’en reste pas moins que je reste sur ma position et réaffirme que ce site est un pot de miel destiné à attirer les gens de bonne volonté pour mieux les identifier.

Er : Hier j’ai pensé la même chose, mais nous avons de mauvaises pensées…

Rico : Je trouve qu’on parle beaucoup de Fdesouche dans cet entretien

Sosr : Oui on en parle mais ce site est un réel danger pour les patriotes français qui se font ficher sans coup férir ! Hum, mais ne comparons pas fdesouche et feu Sos-racaille siouplait, ou je porte plainte ! C’est un peu comme si on comparait un foie gras et une merguez…

Rico : rire sarcastique

Sosr : Greslin qui était un gars honnête et sincère, s’est fait emmerder comme pas possible il y a 10 ans de ça ou presque pour son site ! Aujourd’hui la situation est bien pire, la vermine grouille de plus belle, et Fdesouche dont on connait l’admin, est libre comme l’air et son site reste en ligne ?????? Vous me faites marrer à ne pas comprendre 😦

Rico : En ce qui concerne nous deux nous n’avions pas trop d’illusions à ce sujet

Sosr : « pas trop d’illusions » n’est pas suffisant, cher camarade ! (rires)

Rico : Justement, puisqu’on évoque les successeurs, avez-vous gardé un œil sur ceux qui vous ont suivi : Occidentalis donc, islam-danger, france-échos…

Sosr : Bien sûr je les visitais, je visite toujours ceux qui sont encore en ligne, mais hélas RIEN du niveau de Sos-racaille : Beaucoup de langue de bois et de PEUR de choquer.

Er : Mince et nous !

Sosr : A part euro-reconquista (rires)

Er : Ouf !

Rico : Merci

Sosr : Je lis les rubriques de Léon et Fredelas, bien différentes mais toutes aussi excellentes ! Et celles de l’éditeur je pense, très acérées et excellentes ! Lui, je l’aurais bien pris pour sos-rac.

Rico : La « langue de bois » ne peut-elle pas répondre à un besoin de séduire les indécis sans les effrayer ?

Sosr : la langue de bois, c’est le gouvernement : prenez les gens pour des cons en les flattant pour ne pas les effrayer. Le résultat vous le voyez dans les rues de France : la racaille a pris le pouvoir, le pays coule. EFFRAYEZ LES GENS ! IL FAUT LEUR FAIRE PEUR POUR LES FAIRE REAGIR !

Rico : « L’éditeur » c’est canal-er ?

Sosr : je pense que oui, celui qui fait des articles saignants (rires)

Er : Canal Er est fou mais au prix où on le paie…

Sosr : (rire)

Rico : oui, c’est canal er, et je crois qu’il a participé à l’aventure sos-r. Je voudrais justement revenir sur le thème des sites « successeurs », je vous dis un nom et vous me dites quelques mots.
Islam-Danger ?

Sosr : bof

Rico : France-Echos ?

Sosr : c’était pas mal

Rico : Sos France ?

Sosr : Bof. Sur l’ensemble des sites « successeurs », si je peux me permettre sans prétention aucune, je pense qu’aucun n’arrive à la cheville de Sos-racaille, enfin du couple Sos-racaille / Aipj. Pourquoi ? Car il vous manque UN meneur, quelqu’un qui vous unit, ce qui a frappé l’ennemi à l’époque c’est que j’étais arrivé à faire marcher ensemble les gens de droite, les juifs, certains cocos, etc etc. Et les sites ne font pas d’audience, vous devez PROVOQUER, ATTAQUER fort, TOUS les moyens sont bons, n’hésitez pas à diffamer, à partir de VRAIES infos, ajoutez 10 fois plus de fausses pour faire du scandale. Exemple : Cohn bandit est pédophile c’est un fait. Ressortez ses écrits, et publiez un article disant qu’il a été pris en flag à Carcassonne (par exemple) la semaine dernière, balancez des spams sur ce sujet. Ensuite spammez un MAIL DE SOUTIEN à Cohn Bendit, non pas injustement accusé de pédophilie, mais INCOMPRIS dans ses amours. Un email signé du MRAP appelant à soutenir les criminels immigrés avait été envoyé à quelques millions d’exemplaires, il a eu un impact MONSTRE (rires) Ensuite on fait une fuite (involontaire eh eh) comme quoi l’info a été diffusée par un SITE WEB, et hop, le site devient connu, il fait de l’audience, des gens se reconnaissent a travers les articles et ça part…Ya pas de moralité, VOUS NE DEVEZ PAS ETRE MORAL devant la racaille. C’est votre avenir qui est en jeu et vous le savez !!! En face ils décapitent et égorgent. Vous, frappez déjà avec des MOTS et des MESSAGES. Ça peut faire très mal aussi, regardez comme Sos-racaille a semé la panique à l’Elysée ! Aujourd’hui avec les réseaux sociaux, vous pouvez faire encore plus fort !! Vous pouvez (et je ne plaisante pas) déclencher des mouvements populaires, que vous contrôlerez. Comment les révolutions arabes ont elles démarré ? Des MANIPULATEURS (roulant pour les américains souvent) ont chauffé le troupeau… Ensuite hop ça démarre. Bon, la différence est que dans les pays arabes les révolutions étaient soutenues par les USA. VOUS ne serez soutenus par personne. Mais voilà, comment faire pour avoir non pas DIX sites différents mais UN site qui fédérera les braves gens ?

Rico : Il suffit qu’une preuve soir apportée sur la fausseté des accusations pour discréditer les auteurs, et dégoûter ceux qui auraient pu adhérer.

Sosr : Tu te trompes Rico ! Une info une fois lancée ne peut pas être annulée, et plus on dira qu’elle est fausse, plus elle sera crédible. Regarde, on dit de moi que je suis un néo-nazi. C’est entièrement faux bien sûr, je ne peux pas voir ces gens-là. MAIS depuis que ça a été dit, eh bien c’est toujours public, sur le net. Je ne démens jamais, car je sais que si je démens ça va relancer le binz, et ça passera encore plus pour vrai… Mais pour faire ce genre de trucs vous devez faire TRES attention… Car vous serez traqués par la gestapo francarabienne, et si vous n’avez pas une bonne expérience de l’art de brouiller les pistes, vous allez droit aux gamelles. En ce qui me concerne j’avoue avoir cette expérience, qui m’a permis de passer au travers durant de nombreuses années (rires)

Er : On reviendra plus loin sur le volet poursuites policières, vous avez évoqué les révélations du site comme sur le n°2 du mrap, il y en a eu d’autres marquantes je crois comme la liste des avocats…

Sosr : Bah ! Ça c’était une info publique ; le site Sos-Racisme publiait cette liste, je n’ai fait que la recopier en ajoutant quelques lignes de commentaires (rires) Ces crapules d’avocats n’ont pas aimé et ont porté plainte ! Ma mère a été menacée chez elle, dans son appartement, par la police de sa ville qui lui demandait où je suis ! A 70 ans !!! Pour une liste d’avocats de crapules ! Une liste de crapules déguisées en avocat ! Ceux-là sont à éliminer, PHYSIQUEMENT. Je pèse mes mots.

Er : Y a t’il eu des suites à cette histoire ?

Sosr : Une suite ? Oui, j’ai été condamné à 12.000 euros d’amende.
ahahaahahahaahahaahahahaahahaahahahaahahaahahahaahahaahahahaahahaahahahaahahaahahaha. Je n’en dors pas, si vous saviez…

Er : Parmi les infos données par Sosr y en a-t-il d’autres frappantes ?

Sosr : Une info confidentielle à l’époque de caméléon (AVANT donc sos-rac) et qui a mis les limiers de la DST sur ma piste…. C’était la divulgation du « projet Emeraude ». Un vaste projet français 100% pour sniffer le net, identifier les mots clés, les messages PGP, et remonter aux expéditeurs et destinataires. J’ai publié une note de l’Élysée à ce sujet, et c’est ce qui a véritablement marqué le début de la saga.
Un détail : En novembre 2010, donc une dizaine d’années après mes révélations, on trouve cette information sur internet :
http://www.projet22.com/histoire-29/les-services-de-renseignements/article/le-projet-emeraude
CE QUI VALIDE BIEN MES INFORMATIONS…

ER : C’est cela qui a marqué le début de la saga !

Sosr : Intéressant aussi c’est que contrairement à aujourd’hui, la racaille gauchiste a démoli toute cette histoire en disant que c’était faux. Aujourd’hui ce sont les premiers à soi-disant se battre pour la liberté du net… Bien sûr Emeraude c’était fait par un gouvernement de gauche, donc c’était bien !
Il y avait en particulier une crapule du nom de Robert OLIVIER, haut placé à EUROCONTROL qui régente le ciel européen (aviation) et qui avait la haute main DEPUIS LES ORDIS D’EUROCONTROL sur les groupes Usenet et qui censurait immédiatement mes messages sur Emeraude, puis par la suite sur les autres sujets.

Er : C’était un agent de la dst ?

Sosr : C’est un militant trotskiste confirmé, il devait donc sans aucun doute collaborer avec les services français de l’époque.

Rico : Avez-vous maintenu à jour vos connaissances de l’informatique, pensez-vous que l’internet soit matériellement flicable et qu’il n’y aura pas toujours des moyens de passer outre ?

Sosr : Je suis à jour (rire) Le réseau TOR est un très bon outil (j’ai l’honneur de participer à son développement d’ailleurs – sous un autre nom inconnu (rires) et permet d’être anonyme à 99%. Le 1% restant c’est si vous êtes Ben Laden. Ainsi quand je me connecte depuis l’endroit où je suis, je me connecte par TOR sur un serveur dédié que je loue en Asie, qui se connecte à son tour via TOR (Une seconde fois TOR est donc mis à contribution) sur un autre serveur heu… où j’ai un accès non autorisé (LOL), qui renvoie sur… (rires)… Donc je suis intraçable.

Rico : Par « et qui censurait immédiatement mes messages », entendez-vous qu’il censurait vos sites ?

Sosr : Les groupes Usenet ont une particularité : on peut annuler les messages de qui l’on veut. Avec des ordis et des robots qui surveillent, pas de problème.

Er : Pour en revenir à sosr, le ton était musclé et ça défrisait les gauchistes, pourtant nombre de contributeurs n’étaient pas des skinheads mais des gens cultivés et lettrés.

Sosr : Tout à fait, et d’ailleurs les nazillons étaient interdits d’antenne. Nous avions des profs, hauts fonctionnaires, magistrats et même un chef de cabinet d’un ministre, qui nous envoyaient des articles… ou des documents confidentiels !

Rico : Avez-vous gardé des contacts avec certains de vos contributeurs ?

Sosr : Oui mais pour leur sécurité je ne peux en dire plus.

Er : Il y avait un site associé, Aipj, comment cette collaboration a été mise en place ?

Sosr : Aipj a été nommé ainsi pour faire ch… les pro palestiniens gauchistes qui avaient monté une assoc AIPJ. AIPJ était animé par UNE personne à 95% (David), qui fournissait les études et documents que je mettais en ligne. Il a eu un énorme succès international, en particulier en Israël et en Russie.

Er : Concernant Aipj, David avait créé le site rebelle infos avec lequel nous étions en relation, il a fermé depuis plusieurs mois.

Sosr : Oui, je sais pour rebelles.info bien sûr, je pense qu’il y a un vrai ras le bol, POURQUOI se donner du mal, mettre les siens en danger, alors que la MAJORITE des français se satisfait de son sort ? Alors que dans le monde entier, la vermine grise a toujours raison ?

Rico : Comment expliquez-vous avoir bénéficié de l’apport de ces contributeurs « de qualité » alors que le contributeur de base actuellement semble être le simple citoyen révolté ?

Sosr : Les contributeurs « de qualité » il y en a aujourd’hui mais ils se taisent par peur d’être montrés du doigt, virés de leur travail, voire éliminés physiquement. Je n’exagère rien, moi par exemple il était prévu que je sois abattu lors d’une « tentative d’évasion » si j’avais été extradé en France en 2003. J’ai eu l’information par deux voies très différentes. Donc le contributeur haut fonctionnaire, il sait ce qu’il risque ! Et il se tait, hélas. Sur ce, je continue de recevoir (mais plus rarement bien sûr) des infos très spéciales concernant la France.

Er : Parmi ces contributeurs, quelles en furent pour vous les figures marquantes ?

Sosr : Je dirai : l’animateur de AIPJ (David), et GC

Rico : Gérard Cazenave

Sosr : Ainsi que le programmeur du forum et le graphiste, et bien sûr Denis Greslin qui a lui aussi été un collaborateur d’exception, mais là aussi je ne peux en dire plus pour sa sécurité.

Rico : Ils avaient des pseudos, le programmeur et le graphiste ?

Sosr : Le programmeur, Dolphi. Le graphiste était connu car il a ensuite ouvert le forum FREMA… un ancien militant coco, mais y’ a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis (rires)

Er : C’était pas Jordy ?

Sosr : Jordy oui ! Ah, et il y avait surtout… un gars TRÈS TRÈS actif, qui voulait même qu’on organise le kidnapping d’un imam, qui s’est proposé pour le cacher et le soumettre à « la question », qui se disait paramilitaire et décidé à tout… qui s’est ensuite fait arrêter et s’est mis à pleurnicher, à se repentir, à balancer tout ce qu’il savait (En fait il ne savait rien !), qui a ouvert des sites de repentir, etc etc…

Rico : Ah, je crois que je vois qui c’est !

Sosr : Vous savez de qui je parle ? Moi j’ai oublié son nom à cette salope !

Er : C’est pas Pedri ?

Sosr : OUI !

Rico : Oui ! Xavier quelque chose Pedri…
Xavier-Yves
?

Sosr : Oui

Er : Un beau blaireau celui-là !

Rico : Paraît qu’il fut pitoyable à son procès !

Sosr : Même le juge l’a traité de minable, lâche (rires)

Rico : On m’a rapporté ça en effet.

Er : Il est devenu pro melons depuis.

Rico : Après il a fait des sites politiquement corrects qui nous attaquaient

Er : Une crapule qui travaille à la Sncf maintenant…

Rico : Sosr n’a-t-il pas été novateur à l’époque, on peut notamment parler des émissions radios avec les interventions du colonel x qui étaient techniquement bien préparées et réalisées.

Sosr : Merci ! Il est vrai qu’il y a 10 ans, une radio internet pour un site web politique c’était la première fois. Je ne donnerai pas le pseudo du monteur qui assemblait les fichiers, car il a été déjà été interpellé par la gestapo francarabienne, je ne veux pas qu’il ait de nouveaux ennuis. Mais un grand coup de chapeau à lui… Malgré le reste (Il comprendra !)

Er : Vous avez évoqué les menaces faites à votre mère, visiblement le site dérangeait, y en a-t-il eu d’autres ?

Sosr : Disons que tant que je n’étais pas identifié, les menaces ne concernaient que moi, mais j’étais anonyme, donc… Une fois que j’ai été identifié, arrêté puis remis en liberté, mon père aussi a été menacé par des « inconnus » qui prétendaient lui faire dire ou j’étais. Vu que personne (pas même mes enfants) ne savaient où j’étais, ça a tourné court. Il y a eu aussi des rumeurs comme quoi mes enfants auraient des ennuis si je ne me rendais pas en France. Là, j’ai fait savoir que si quiconque avait quelque problème que ce soit, certains documents sortiraient. J’ai fait passer le message par une voie disons officielle, et ça a calmé le jeu. Maintenant on me fout la paix, ils se sont rendus compte que je suis off limit et de toute façon le temps a passé… et le pays a suivi la voie que je prédisais ! D’ailleurs même Sarkozy a repris mon expression sur « la racaille », souvenez-vous ! Amusant, j’ai trouvé sur un site web un article au vitriol contre Sarkozy qui disait entre autres que j’avais été son mentor pour son vocabulaire !

Er : Vous disiez que l’ambassade de France aux USA était intervenue auprès de votre hébergeur ?

Sosr : Oui, à 3 reprises. Les sites étaient hébergés par une société « The book » dont le patron est un ancien de l’US Air Force. On s’est mis d’accord : Je paye ses services bien sûr, et il me coupe SEULEMENT sur ordre d’une cour de justice des USA. Il me tenait au courant des procédures, des menaces, des insultes reçues (rires). Il ne m’a bien sûr jamais coupé, il avait lui-même visité tous les sites et vu que RIEN ne tombait sous le coup des lois US. Il a eu une fois la visite des fonctionnaires de l’ambassade de France à Washington (sa société était à NYC), ils lui ont dit qu’ils allaient porter plainte aux USA etc, il a dit « Donc j’attends l’ordre de la cour de NY pour fermer, au revoir »… John (le prénom du patron the « The Book ») était un gars vraiment très très bien pensant, j’ai d’ailleurs utilisé ses services pour que le solde de mon compte d’hébergement (Quelques milliers de dollars) soit versé à une association de soutien aux victimes des attentats du 11 septembre. J’ai gardé son mail de remerciements, il était très ému, je crois qu’il a eu des pertes dans sa famille le 11 septembre, d’ailleurs.

Er : Donc l’état français était vraiment irrité par le site pour faire de telles interventions !

Sosr : Pour répondre, une petite anecdote, je n’ai plus la date en tête mais un mercredi lors d’un conseil des ministres à l’Élysée, ben shirak a piqué une crise et a dit « il faut faire cesser cela, maintenant ». Il parlait de Sos-racaille… L’info est sûre à 10000%, je ne peux dévoiler qui m’a relaté ceci mais c’est du garanti… J’ai eu l’info le jeudi, le vendredi je publiais sur le forum de sos-rac un message là-dessus. La semaine suivante une enquête a été ouverte !!!!
Et j’ai envoyé un message sur le mail de l’Élysée (public) disant que Chirac ne devrait pas s’énerver comme il l’avait fait au conseil des ministres, qu’à son âge c’est dangereux etc etc. Histoire qu’il sache que j’avais eu l’info (rires). Donc OUI, le site dérangeait.

Er : Bon, maintenant c’est lui le gâteux ! Quel était le motif pour un Chirac de s’énerver sur un site internet ?

Sosr : D’une part, le succès de sos-racaille dérangeait, car c’était la première fois qu’un site se permettait des choses pareilles : dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, publier des documents et informations confidentiels, divulguer les adresses et numéros de téléphone de la vermine, créer un titre de « collabo de la semaine » où l’on a trouvé les pires crapules du moment (Je me souviens de Cohn-Bendit, Jack Lang etc), D’autre part Sos-racaille promouvait un autre site, GENDARMES-EN-COLÈRE.ORG où des pandores de haut niveau et de la base, grognaient, et ça a interpellé directement le ministère de la défense. Les pandores sont toujours des emmerdeurs eh eh !

Er : Le site a fermé brutalement et on a eu droit à toutes sortes de rumeurs : il est en prison, parti avec le pognon, le webmaster a été assassiné, etc. Quelle a été la raison de cette fin ?

Sosr : J’ai décidé unilatéralement de fermer tous les sites d’un coup. Pourquoi ? Simplement un ras le bol de voir que malgré la forte audience EN LIGNE, rien ne changeait dans les comportements en réel. Donc, pragmatisme : A quoi ça sert ? Ça coute très cher, ça prend du temps, c’est risqué. Basta ! Parti avec quelle caisse, lol ? J’ai dû dépenser moi-même environ 300.000 francs de l’époque ! Donc la caisse c’était moi, j’ai demandé un soutien financier qui a rapporté environ 30.000 francs, voilà !
J’utilisais le nom de David Osborne comme patron de Liberty-Web, et pour alimenter le mystère j’ai fait croire par quelques articles judicieusement postés sur le net, qu’il avait été assassiné au Panama (Liberty Web Inc était juridiquement enregistre à Panama). Cette info a fait un bruit d’enfer, a été reprise par un paquet de gens et de media, et – c’est vraiment marrant – il s’est avéré que justement ce jour-là un américain avait été assassine à Panama City ! Ça donne du corps à tout ça (rires)…

Er : Donc la fermeture n’a aucun lien avec des actions judiciaires des officines styles mrap ou du gouvernement ?

Sosr : les actions judiciaires ? (rire) Je savais toutefois que j’étais identifié, par une source chez les enquêteurs (rires), un jour il m’a envoyé un mail crypté par PGP et me dit que je m’appelle [mon nom]. J’ai donc compris que si j’étais identifié, j’étais aussi localisé, mais ceci a été APRÈS la fermeture des sites.

Er : Comment ont-ils réussi cette identification ?

Sosr : J’ai su bien après que, dès l’époque de Caméléon, j’ai été infiltré par les services français. En particulier par un certain « Caramboula », il participait très activement à certains des sites, et j’ai un jour fait une erreur, alors qu’il me disait avoir des relations etc, je lui ai demandé de retrouver une personne que j’avais connu une dizaine d’années avant. Il l’a fait et cela a permis de remonter à moi. J’ai compris ceci bien plus tard, en 2003 quand des enquêteurs français menés par une vieille carne juge d’instruction antiterroriste (!) Marie Antoinette je ne sais plus quoi…. etc. etc, mais cela je n’en parlerais pas pour le moment. Un livre, « Alias C@meleon » fera toute la lumière… Et même plus, très bientôt ! Juste pour préciser quelques points que les anciens comprendront : sur Usenet il y avait à l’époque un certain GABY, qui attaquait systématiquement nos messages. Ce mec faisait des petits sites web pour nous dénoncer. Un jour je capture un de ses sites et analyse les pages, sur l’une il y avait « Author : De Hautecloque ».
J’en touche un mot à CARAMBOULA, il commence à me dire « heu », puis je sens qu’il panique… Et me dit  » ça veut rien dire etc ». Et donc en 2003, une personne de ce nom apparait dans mon dossier, bingo, j’ai compris (rires)

Er : Ce CARAMBOULA n’était ce pas Aymeric de Bainville ?

Sosr : Mais oui ! C’est son pseudo allons ! D’ailleurs ses « carnets de voyage » sont excellents…

Er : Oui, on a ça en archive, « Gerbes d’orties » ça s’appelle.

Sosr : Il avait le PARFAIT profil pour infiltrer le système. Un mec qui a bourlingué, travaillé pour les SR français, anti melon dans l’âme,… MAIS qui collaborait actuellement avec la gestapo francarabienne. Son nom d’ailleurs je l’ai AUSSI oublié, mais il est l’auteur d’un livre « Les chiens de mer » consacré aux nageurs de combat.

Er : Bainville c’est Christian Navis ?

Sosr : OUI ! Voilà, Christian NAVIS ! J’avais trouvé le livre sur Amazon mais en épuisé à son vrai nom. Sa femme était d’ailleurs conseiller municipal ou quelque chose comme ça, dans le sud de la francarabia. Ensuite j’ai eu des infos d’autres spécialistes heu… non français, qui m’ont dit qu’EMERAUDE avait semé la panique en France et qu’une opération d’infiltration avait été décidée en haut lieu. Il se trouvait que caméléon a donné la place à libertyweb etc, donc l’infiltration s’est continuée bien sûr, et la taupe était donc en place à l’ouverture de Sos-racaille. Toutes les conneries lues sur le net au sujet d’un groupe V8 qui m’aurait identifié etc etc, c’est du bidon, sans doute quelques guenilleux gauchistes (salut Stephane MARCHAU !) ont cherché et recherché, mais l’identification a été faite par un TRÈS BON TRAVAIL d’infiltration des services spécialisés. D’ailleurs les services officiels avaient la trouille que le V8 remonte à moi, car ça aurait grillé leur enquête !

Er : Ce Hautecloque est devenu ensuite patron du raid, pour info.

Sosr : Oui je sais, il est maintenant en charge du transfert des prisonniers dangereux, la tâche habituelle du RAID, ah ah ! Bah, je n’en veux pas à ces gars-là, ils font pitié. Ce sont des pauvres types qui font leur boulot sans se rendre compte qu’ils jouent les mauvaises cartes. Ils s’imaginent servir leur pays alors qu’ils servent les fossoyeurs de leur pays. Ils méritent au choix, la compassion ou une balle dans le nuque.

Er : Histoire d’égayer, il faut savoir que lors du détournement de l’Airbus d’Air France à Marignane, initialement c’est le raid qui était désigné pour gérer le problème, or ils ont tellement été lents à se mettre en route que ça été transféré au Gign. Le pire étant que les gars du raid avaient demandé au Gign comment on ouvrait les portes de l’avion de l’extérieur !!! Sinon Y avait-il des taupes parmi les membres du site ?

Sosr : Sans nul doute, oui. Qui ? Je ne sais pas, cela a très peu d’importance de toute façon. Car tout était public ou presque, je pense quand même que l’infiltration était très mauvaise car par exemple toutes nos opérations contre les mosquées aux 4 coins de France ont été menées à bien. Si un infiltré avait été là, cela aurait foiré, il y aurait eu des arrestations. CARAMBOULA était en catégorie spéciale, il n’était d’ailleurs JAMAIS informé des opérations mosquées. Étaient informés uniquement ceux qui allaient y participer.

Rico : Peut-on en savoir plus sur ces opérations ?

Sosr : Les opérations mosquées ? Ça consistait à écrire quelques messages… amicaux… sur les murs des mosquées, de lancer quelques têtes de cochons dans les mosquées aux 4 coins de France, à même date et heure, etc (rires) Pas méchant (rires). Mais ça faisait grogner la racaille, et bien sûr les flics se disaient que nous avions du monde partout !

Rico : Quels ont été les retentissements et le traitement médiatique de ces actions ?

Sosr : Ca a boosté l’audience du site Sos-racaille, car les actions étaient revendiquées sur le site et par mailing, ainsi que sur Usenet. Les gens se connectaient très nombreux sur le site, et certains se disaient « ils ont raison », etc.

Rico : Est-ce que les media officiels ont fait état de ces actions ou est-ce qu’ils ont tenté de les étouffer, de les minimiser ?

Sosr : Les media locaux (la presse locale) ont relaté les opérations bien sûr. Une autre conséquence (et c’était le but recherché à vrai dire) était de montrer aux autorités que par internet nous pouvions organiser des opérations simultanées (et illégales) aux 4 coins du pays. Je sais que ça a été pris très au sérieux, non pas pour les mosquées dont les autorités se contrefoutent complètement, mais pour ce que cela veut dire sur nos capacités.

Er : Pourtant depuis ça n’a pas avancé, nous avons en ligne sur le forum une itw du romancier MG Dantec sur une radio canadienne, ça date d’il y a 5 ou 6 ans, il demandait aux gens d’utiliser leurs portables pour prendre en photos les méfaits de la racaille et les diffuser sur le net, concrètement depuis c’est quasi nada…

Sosr : Quel intérêt ? Les gens qui verront les photos sur internet penseront « mais je vois ça tous les jours de mes yeux, je le sais », donc ça ne sert a rien !

Er : Ça montre aussi la passivité des gens

Sosr : Bien sûr, mais tout le monde sait ça ! Et de plus, MONTRER comment ? Faut un site qui regroupe tout ça, qui poste les liens des vidéos etc. ce site doit se faire CONNAITRE et on en revient à ce que je disais plus haut sur les sites actuels (rires)

Er : On a dit que vous avez été arrêté en Russie, quelques temps après la fermeture de vos sites.

Sosr : Vous croyez ce que disent les média ? On a dit tout et n’importe quoi. On a parlé de la Russie, de la République Dominicaine, de l’Uruguay, de la Thaïlande, etc. Un piétinement perpétuel qui m’amusait, particulièrement quand je passais à pieds près du palais de justice de Paris, où travaillaient ceux qui me cherchaient… Je n’en dis pas plus pour le moment, mais dans quelques temps Euro-Reconquista aura la primeur des informations. Il y aura des infos TRÈS TRÈS spéciales qui vont en étonner… et en apeurer… plus d’un !

Rico : As-tu fait des recherches sur toi-même sur internet et comment réagis-tu ? Notamment, que réponds-tu aux accusations de délits de droit commun qui sont portées à ton encontre ? Aux accusations d’extrémisme, de violence, d’adhésion aux idées néo-nazies etc… Certains dénigrent tes compétences informatiques.

Sosr : Oui j’ai vu sur le net bien sûr, je suis d’ailleurs encore très régulièrement. Les délits de droit commun je ne les nie pas, les prisons ne sont pas pleines d’innocents, ah ah ! J’ai commis des délits, j’ai été condamné, j’ai purgé mes condamnations, point. J’ajoute que mes délits étaient toujours et uniquement FINANCIERS, jamais la moindre violence, et mes victimes heu…ciblées : les banques et le groupe Cartes Bancaires. Ça vous émeut ? Pas moi ! Une condamnation pour détention de quelques armes de guerre, ma foi qui n’en a pas… D’ailleurs à ce sujet je vous encourage à vous équiper [note : simplicité, efficacité…], car la racaille, elle, a ce qu’il faut ! Accusations de violence ? Ma foi je n’ai jamais été condamné pour la moindre violence. Accusations d’extrémisme ? Être accusé d’extrémisme en francarabia par la vermine est un IMMENSE HONNEUR que je revendique. Néo-nazi ? ah ah oui oui, d’un côté on dit que je suis nazi, de l’autre que le MOSSAD me finance, alors… Remarquez tout de même que j’ai toujours viré les néo-nazis de mes sites, et que la ligne internationale des sites était « on soutient Israël sans poser de questions ». Compétences infos ? Ma foi… Le chef d’enquête a dit de moi « c’est un artiste du clavier », mais je m’en fous, je constate tout de même que je suis recherché en France depuis heu,… 1997 ! Durant ces années je n’ai JAMAIS cessé de communiquer avec mes proches et mes amis, par internet et téléphone. JAMAIS je n’ai été identifié SAUF quand je me suis dénoncé moi-même en quelque sorte comme je l’ai raconté plus tôt. Je suis même allé en francarabia à plusieurs reprises, et voyez, je me porte comme un charme. Je dis “Merci à l’informatique (photoshop est un excellent software, internet un excellent moyen de communication !) qui m’a permis ça (rires). J’ajoute qu’il y a environ 1 an, les flics français sont allés en République Dominicaine me chercher, ils m’avaient identifié là-bas… Ensuite en Thaïlande… No comment ! Ça les fait voyager… Je dois tout de même avouer qu’internet est un merveilleux outil pour communiquer en anonymat et brouiller les pistes, surtout quand on sait comment manipuler des idiots qui avalent tout ! Et sur mes délits financiers, ma foi, non je n’en ai pas honte, quand je vois comment la racaille politicienne se remplit les poches, hein… Et d’ailleurs j’étais au SAC, j’ai VU de mes yeux comment le RPR de la ville finançait ses campagnes électorales : l’argent des putes payait les affiches, par exemple ! Les enveloppes étaient amenées au siège du RPR par un des parrains de l’époque dans cette ville (qui s’est d’ailleurs fait flinguer dans les années 1990). Bon, donc mes délits financiers, faut relativiser.

Er : concernant Greslin, lui et d’autres membres du site ont quelques temps après la fermeture eu droit à des perquisitions et gardes à vue, avez-vous eu des infos là-dessus ?

Sosr : Oui, j’ai eu des infos sur les perquises bien sûr… D’ailleurs à tout moment, même lorsque j’étais embastillé, je recevais des informations au sujet des enquêtes en cours en francarabia. Des informateurs bien placés et bien pensants, il y en a quand-même ! Greslin donc avait des correspondances et fichiers cryptés PGP. Les flics lui ont dit « file les clés ou tu vas au trou » Il a filé les clés, il est pas allé au trou… Je ne sais pas ce qu’il avait dans ses fichiers, mais je ne lui en veux pas, bien sûr, je suis certain que les flics l’auraient mis au trou avec quelques melons en plus.
Jordy a été perquisitionné aussi, lui a tout balancé, ah, voilà une super anecdote ! Je me méfiais de lui et de quelques autres à l’époque où j’animais les sites, donc à chacun des suspects j’ai dit un truc différent à mon sujet. A Jordy j’ai dit un jour que je venais de me faire opérer des yeux pour me plus porter de lunettes. Entièrement faux bien sûr (rires)… Quelques temps plus tard, j’ai appris que les flics français demandaient à leurs homologues étrangers de vérifier si j’avais été récemment opéré des yeux. J’avais donc su que Jordy avait tout balancé, car ce genre de détails on ne le donne que VOLONTAIREMENT. Un autre gars perquisitionné, un très bon gars, de Lille je crois, une tronche, très instruit. Ces crapules ont provoqué son divorce, il a été incarcéré 2 mois je crois.

Er : Quels étaient les motifs ?

Sosr : Mais voyons, être en liaison avec une entreprise terroriste ! Les juges de la SAT, section anti-terroriste, étaient en charge du dossier ! Les français ont raconté à Interpol que je finançais des mouvements terroristes, que je voulais faire assassiner ben shirak etc etc. C’était du grand n’importe quoi ! Ben shirak ne mérite même pas de se faire tuer, il ne mérite pas qu’un gars prenne le risque de faire de la taule pour lui.

Rico : Du coq à l’âne, désolé, tout à l’heure tu as précisé que le site était apolitique, mais il devait quand même y avoir une ligne éditoriale, donc peux-tu la préciser ?

Sosr : La ligne du site : tout contre la racaille ; la racaille étant 90% immigrée, tu vois ce que ça donne comme ligne. En international : on soutient Israël, car je suis persuadé que le jour où Israël tombera, le monde s’écroulera sous les hordes musulmanes. Donc l’intérêt de NOTRE MONDE est de soutenir Israël. C’est d’ailleurs pour ça que les nazillons et « identitaires » (rire) n’ont jamais participé à nos sites, car eux sont prêts à s’allier avec les melons contre Israël, comme le FN d’ailleurs qui soutenait la Syrie, l’Irak etc etc, et vlan dans les dents de Le Pen !

Er : Justement, concernant les relations avec le FN quels étaient leurs griefs à l’encontre du site ?

Sosr : Je n’ai aucune relation avec le FN depuis plus de 20 ans. Leurs griefs étaient d’une part que le site était « trop pro-Israël » et d’autre part que je ne me gênais pas pour dire ce que je pense du FN : un parti faisant partie intégrante du système qui met le pays en coupe réglée depuis 50 ans.

Rico : Toujours la même opinion depuis l’intronisation de Marine ?

Sosr : J’ai eu des tentatives d’approche de gens du FN à haut niveau qui voulaient que je publie des articles à leur gloire, on m’a même proposé de payer l’hébergement du site. Encore pire opinion aujourd’hui, car malgré les années ils n’ont rien changé. Puis soutenir Saddam Hussein, hein… Faut le faire quand même !

Er : 10 ans après quel bilan tirez-vous de l’aventure libertyweb ?

Sosr : Un bilan très contrasté, d’un côté très positif pour moi, mais très négatif car il n’a somme toute pas permis de réveiller la masse de veaux. Très positif pour moi car grâce aux opérations gestapistes contre moi, j’ai pu clarifier ma situation personnelle, obtenir le soutien de personnes disons très influentes (c’est peu dire), etc. Pour le reste, ma foi le but n’est pas atteint, car le pays est en chute libre, la vermine y grouille, chaque jour non seulement de plus en plus nombreuse mais aussi de plus en plus agressive. J’ai constaté aussi que des milliers de personnes soutenaient le site en paroles et écrits, mais que très peu (très TRÈS peu) étaient prêtes à bouger concrètement. Ce qui explique d’ailleurs la chute du pays.

Rico : Tu n’as jamais été tenté de faire un retour en force, de créer LE site résistant de référence, de reprendre les choses en main ?

Sosr : J’avais parfois cette tentation, moins maintenant. Mais je me dis « POURQUOI » ? Prendre des risques pour un troupeau de moutons ravis de se faire tondre ? Actuellement il faut accélérer la chute donc si je faisais un site ce serait plutôt pour soutenir la vermine, pour les encourager à prendre le pays en main MAINTENANT. Une belle provoc qui servirait le but voulu.

Er : Avec le recul, c’est quand même extravagant de constater les moyens mis en œuvre par le pays des droits de l’homme pour traquer les membres d’un site internet !

Sosr : Ce n’est pas une question (rires) mais bon ! Oui, et c’était il y a 10 ans ! Ce qui rend d’autant plus suspect que fdesouche soit toujours en ligne… Bon passons ! En fait, les sites actuels ne font pas PEUR au gouvernement actuel, sos-rac faisait peur. Peur, car sos-rac avait des infos hyper confidentielles qui devenaient publiques, arrivait à fédérer plusieurs catégories de mécontents très différents, organisait des attaques variées (on a parlé des mosquées mais pas des attaques informatiques, ni des attaques heu… personnelles contre les racailles de niveau supérieur…) Les sites actuels se contentent d’être EN LIGNE. Leur effet est très relatif. Sos-racaille etc, ajoutait des actions très ciblées contre des meneurs, et donc ça faisait peur.

Er : Des actions menées à bien ?

Sosr : Quand des vermines gauchistes se font arrêter et que les gendarmes trouvent des photos pédophiles sur leur PC, je considère que c’est un succès ! Quand une institutrice gauchiste se fait virer de son école car on a envoyé aux parents des écrits de cette garce soutenant les criminels maghrébins dealers de came et leur suggérant de venir devant l’école, c’est un succès. Quand un leader gauchiste se fait tabasser en plein Paris par des inconnus, c’est un succès. Quand le dossier Émeraude, confidentiel défense, est divulgué, c’est un succès. Etc etc, je ne PEUX pas tout dire. Quand un certain Francois Valy alias cubalibre se fait jeter au trou pour quelques mois c’est aussi un succès… Bon, j’arrête la liste !
Un truc encore ! Un gars que j’avais identifié comme étant infiltré par les services français me branchait pour avoir des armes de guerre. J’ai décidé d’accepter et on s’est mis d’accord sur un PM Ingram et un flingue en polycarbonate dont j’ai oublié le nom.

Rico : Un Glock ?

Sosr : Oui Glock, merci ! Le gars a même envoyé l’argent, qui a servi à payer l’hébergement du site pour quelques semaines ! Au lieu de RDV où j’avais promis la livraison, une trentaine de flics attendaient… Amusant non ?
Et quelques jours plus tard le gars a reçu une photo de l’Ingram et du Glock avec un journal marocain du jour (je me suis fait chier à le trouver, ce journal, ah ah ah !)

(Rires)

Sosr : Je sais qu’ensuite ils ont essayé de tracer l’argent, ah ah ! A l’époque la société E-GOLD était encore en ligne, c’était la Mecque des transactions louches.. Ils ne sont jamais arrivés à voir où était passée l’argent bien sûr… Donc c’est tout cet ensemble qui faisait que Sos-racaille faisait peur. Des armes, des circuits financiers incontrôlables, des faux documents, des opérations physiques, etc etc, y’ a tout pour faire frétiller le poisson…

Rico : C’est sûr que pour nous c’est plus difficile de faire des trucs pareils.

Sosr : Disons aussi que c’est plus dur actuellement, les contrôles se sont sérieusement durcis, mais c’est toujours possible malgré tout.

Er : A l’époque c’était ben shirak aujourd’hui sarko, y a-t-il une différence entre les deux ?

Sosr : la taille !

(Rires)

Sosr : Et aussi, benshirak est une ordure, sarko est un con.

Er : 2012 sera une année électorale, pensez-vous qu’il y aura des changements ?

Sosr : Sans doute la gauche va passer mais ça ne changera rien, de toute manière la droite et la gauche en francarabia alternent les postes et en croquent tous ! Une chose quand même va changer. La chute va s’accélérer, la racaille prendra le pouvoir par socialos interposés, mais c’est excellent ! Ça va hâter le crash, je pense que l’extrême gauche dans les mois qui vont suivre l’élection, va bouger, alliée aux musulmans. Le résultat sera une situation insurrectionnelle dans le pays, la chute de son économie (bon, déjà bien mal en point)… Il n’est pas sûr que l’euro passe le premier trimestre, ni même d’ailleurs finisse l’année ! Dans un tel cas de figure, une bonne vieille situation insurrectionnelle est garantie, pour le plus grand bonheur de la racaille gaucho-islamiste qui va en profiter pour piller le pays, pour piller VOS maisons !

Er : Cette situation engendrera-t-elle un sursaut ?

Sosr : un sursaut de 5% de français, oui. Mais 5% qui sursautent dans 95% de vermine, imaginez le résultat. C’est d’ailleurs pour cela que je pense que les 5% en question devraient quitter le pays (avec leur argent s’ils en ont bien sûr), rien ne sert de rester sinon pour se faire écraser.

Er : D’autant plus que la gauche va donner le droit de vote aux immigrés !

Sosr : Bien sûr, ça leur permettra de prendre le pouvoir légalement ensuite !

Er : Comment expliquer cet aveuglement de la population, les politiques à la rigueur ils jouent leurs intérêts perso, mais le populo ?

Sosr : Le populo c’est métro boulot vacances/dodo. Il ne pense qu’à sa semaine de congés payés, à ses zakisocio, à sa bagnole. Il SAIT que la racaille fout le bordel, il n’aime pas les gnoules mais a la pétoche et donc ferme les yeux. Et puis tout le monde se dit que ça prendra du temps….

Er : Oui, on m’a dit en 2033 ce sera foutu !

Sosr : 2033 ? Ah ha ha ! Mais c’est déjà foutu, allons ! Et je pense qu’avec le coup de fouet de la chute de l’euro, 2013 voire 2012 devrait voir de GRANDES modifications, une situation de chaos total.

Er : Une guerre civile ? Des Kosovo à l’intérieur du pays ?

Sosr : Oui, voilà une bonne expression.

Rico : Le pourrissement continu de la situation jusqu’à l’établissement du califat par des voies légales ne reste pas un scénario possible ?

Sosr : Cela pourrait l’être mais je n’y crois pas à cause de la situation économique. Actuellement l’ordre ne tient que parce que l’état distribue du pognon. Si demain les gnoules ne reçoivent plus leurs allocations, que croyez-vous qu’ils vont faire ? Ils vont se dire PRENONS LE POUVOIR, et les gauchos vont sauter sur l’occase, eux qui rêvent du grand soir depuis des décennies !

Er : Et la police, l’armée, dans ce cas que feront-elles ?

Rico : Pour info, l’armée est fortement noyautée par « la diversité ».

Sosr : La police est composée à 40% de melons, 40% de fonctionnaires (au sens de MENTALITÉ de fonctionnaire), et de 20% de gens biens, qui vont faire comme les 5% de la populace, se taire, laisser faire. Comme déjà aujourd’hui, ceux qui disent « je ne suis pas d’accord avec le gouvernement, mais j’ai une femme et des gosses à nourrir, etc etc », on connait la musique. L’armée est encore plus noyautée par les gnoules…

Er : Bref, c’est foutu.

Sosr : Voyez ça comme une grande chance, il faut toucher le fond pour rebondir, pour utiliser un langage courant (rires)

Er : Avec 5 %…

Sosr : Laissez faire, avec le temps les 5% deviendront 10 puis 20 etc. Je disais que les flics qui ont traqué Sos-racaille etc sont de pauvres types sincères et incapables de comprendre qu’ils jouent les mauvaises cartes. Ceux-là se réveilleront quand leur femme sera bâchée, quand ils seront bastonnés pour oser écouter de la musique etc.

Er : De fait cette situation est transposable à l’Europe ?

Sosr : Oui, l’Europe suit le même chemin mais la France est dans la pire des situations, car depuis des années elle prépare le terrain pour la racaille !

Er : Sur le plan international nous avions fait il y a quelques mois un article avec une carte de la méditerranée montrant tous les pays du sud aux mains des islamistes, mis à part Israël, ceci est confirmé par les résultats des élections marocaines et égyptiennes. L’islam conquérant semble sans limite…

Sosr : Oui, merci Obama !

Er : Année d’élection pour lui aussi 2012

Sosr : Je ne pense pas qu’il repasse, sans doute un républicain…

Er : Sur la situation française, quelque chose à rajouter ?

Sosr : Oui, et ce sera peut-être mal interprété mais je m’en fiche : JE ME MARRE ! Je me marre de savoir que dans très peu de temps les crapules qui ont défendu la vermine vont se rendre compte de leur erreur. Tiens, c’est comme quand je lis (quasiment chaque jour maintenant) qu’un instit s’est fait tabasser ou poignarder par un élève ! JE ME MARRE ! Car ces mêmes enseignants ont depuis des années défendu la vermine, contesté la valeur de l’autorité, défendu le « laissez tout faire », etc etc,. Aujourd’hui ils voient ce que ça rapporte. Eh bien en France dans quelques mois ce sera la même chose, en plus général, dans TOUS les secteurs. Et OUI, tous ces abrutis qui votent socialo communo gauchiste depuis des années, tous ces connards qui votent pour benshirak et autres traitres, ILS VONT COMPRENDRE ! Ils vont le payer, beaucoup le payeront de leur vie, dans leur chair ! QUE CELA SERVE DE LEÇON A CEUX QUI SURVIVRONT !

Er : Obama, Sarkozy ont réussi l’exploit de donner le pouvoir aux islamistes « modérés » dixit les journaleux, quel en est le motif, l’intérêt pour nos pays ?

Sosr : Pour quels pays ? Considérons « pour les pays non musulmans » (mais la francarabia en fait-elle encore partie… ?)
Il n’y a pas d’islam MODÉRÉ. Puis je ne fais pas de différence entre islamiste et musulman. L’islam est par vocation une doctrine de guerre dont le but est de s’établir partout. Un islamiste MODÉRÉ (!) est un islamiste qui attend l’occasion propice pour atteindre ce but, fut ce bien sûr par la force. Sa modération est une façade pour endormir l’occidental naïf. Dans certains pays NON musulmans à fort pourcentage de musulmans (ou d’islamistes, c’est pareil), le gouvernement met des barrières strictes, légales. Tout « dérapage » pour parler politiquement correct est sévèrement réprimé. C’est le cas en Russie par exemple, ou les 12 millions de musulmans se tiennent à carreau, car ils savent que le pouvoir n’hésitera pas à les remettre au pas s’ils commencent à bouger. Dans d’autres pays comme la francarabia, c’est tout à fait le contraire, on voit le résultat aujourd’hui !

Donc l’avènement de pouvoirs islamistes dans les pays arabes est bien sûr une catastrophe : les islamistes MODÉRÉS vont bien vite montrer leur vrai visage, mais ça ne devrait pas gêner l’ISLAMISTE MODÉRÉ qu’est Obama.

Er : Il est un fait que la distinction musulmans, musulmans modérés… est grotesque, elle montre l’ignorance ou du moins la volonté d’enfumage des pseudos élites.

Sosr : Déjà entre musulmans et islamistes, c’est loufoque, alors maintenant avec la « modération » ! Du grand n’importe quoi, et le bon populo se fait endormir un coup de plus !

Er : Vous aviez soutenu l’intervention en Irak en 2001, je crois d’ailleurs que cela avait provoqué des débats sur le site, le referiez-vous aujourd’hui ?

Sosr : Oui bien sûr, car Saddam Hussein devait être mis hors d’état de nuire. De dire qu’il fallait les laisser en place pour ne pas donner le pouvoir à des islamistes, est une hérésie. Je dis plutôt qu’il ne fallait pas donner le pouvoir aux islamistes après avoir éliminé Saddam ! Mon seul regret sur ces affaires est que ce ne soit pas la Russie qui se soit chargée de régler le problème, car les russes ont des manières bien plus efficaces pour régler ce genre de problèmes. Il eut fallu immédiatement après la mort de Saddam, éliminer tous les leaders islamistes et mettre en place un gouvernement de transition dirigé par les pays étrangers, en refusant absolument tout pouvoir aux islamistes.

Er : En ce moment beaucoup de bruits courent sur une possible intervention israélienne contre l’Iran, est-ce probable ?

Sosr : Possible oui, probable je ne sais pas. Souhaitable en tout cas, oui. Car si l’Iran n’est pas freiné, il attaquera Israël sans hésitation quand il sera prêt. A ce moment-là, Israël ripostera bien sûr, et la région entière s’embrasera, avec sans nul doute un élargissement du conflit. Une attaque AUJOURD’HUI contre l’Iran par Israël serait la meilleure solution. Les américains bien sûr la « condamneront énergiquement et appelleront a des sanctions à l’ONU », etc etc, on s’en fout ! La Russie à mon avis condamnera officiellement mais applaudira en sous-mains. L’Europe bien sûr condamnera, sera « horrifiée des conséquences dramatiques et appellera à la retenue », etc etc. Mais cela réglera le problème nucléaire iranien et pourrait d’ailleurs provoquer un renversement du régime iranien, ce qui serait bien sûr la meilleure des choses !

Er : Outre que personne ne sait comment agira Obama sur ce coup, quelle pourrait être la réaction de l’autre grande puissance, la Russie ?

Sosr : Je pense que la Russie donc condamnera a l’ONU, mais se réjouira en secret. La Russie SAIT que les musulmans représentent un énorme danger à ses frontières et dans ses républiques du Caucase, il ne fait aucun doute que les terroristes qui frappent en Russie sont financés par des pays voisins musulmans, donc un Iran affaibli ne pourra que les satisfaire.
Obama, ma foi… Que voulez-vous qu’il fasse ? Qu’il attaque Israël ? (rires)

Er : Un certain nombre de lecteurs considèrent que nous n’avons pas à nous mêler du conflit israélo arabo musulman, or votre ligne a toujours été la défense d’Israël pouvez-vous leur dire pourquoi ceci est nécessaire ou souhaitable ?

Sosr : Parce qu’Israël est un symbole, celui de l’anti-islam. Le jour où Israël tombera signera la fin du monde occidental. Je ne fais pas de référence à la shoah etc etc, ça date de 70 ans, bon ça va comme ça hein ! Je parle de ce qu’il se passe aujourd’hui dans le monde ! La fin de ce symbole qu’est Israël sera un signal aux autres pays musulmans : nous sommes les plus forts, le monde occidental a soutenu Israël depuis des décennies et nous avons vaincu. Ce sera la porte ouverte à l’invasion généralisée de l’islam.

Er : Est-ce que l’avenir du pays passe par une alliance avec des pays comme la Russie ?

Sosr : Je pense que tu parles de la France, là. Avant de penser faire des alliances avec d’autres pays, la France doit régler ses problèmes. Pensez-vous que des pays désirent s’allier avec la France, pays à la dérive, mené par un gouvernement d’escrocs et de crétins ? Réglez d’abord vos problèmes internes, remettez de l’ordre dans vos villes, et dans vos comptes financiers. ENSUITE alors vous pourrez prétendre à des alliances. Puisque vous parlez de la Russie, je pense que l’intérêt de la Russie est que la France chute complètement. D’abord ce sera une bonne leçon à ces… donneurs de leçons que sont les français ! Toujours prêts à prêcher la bonne parole, à donner des certificats de bonne conduite, à vouloir juger des hommes qui ont simplement défendu leur pays (en Yougoslavie par exemple), etc etc. De voir la situation actuelle et le naufrage annoncé de la France en réjouit plus d’un dans les sphères du pouvoir russe !
Ensuite, en étant pragmatique, la chute de la France amènera un énorme affaiblissement de l’Europe, et ceci ne sera que bénéfique à la Russie. Certains disent que la Russie sera touchée car les crises en Europe feront que la Russie ne vendra plus de gaz ni pétrole, ma foi, la Russie vendra en Asie !
Et à moyen terme, disons 10-15 ans, je vois très bien la Russie alliée à la Chine, s’agrandir jusqu’à Etretat !

Er : Récemment Kadhafi a été éliminé sur les conseils de Bhl, était-ce visionnaire d’intervenir ainsi en Libye ?

Sosr : Je ne suis pas sûr du tout que cette fiotte y soit pour quelque chose, c’est un mytho complet, je l’ai vu d’ailleurs se faire expulser manu militari d’une tribune d’un pays arabe où il pensait être le bienvenu. Que l’on cesse de parler de cet avorton qui se prend pour Popeye !

Er : Aujourd’hui il semble qu’il y ait des velléités d’intervention en Syrie par l’intermédiaire de la Turquie, qu’en pensez-vous ?

Sosr : Peut-être la Turquie pense-t-elle regagner des chances d’intégrer l’Europe, si elle participe a une intervention en Syrie ? Aucune idée ! Au sujet de la Syrie, sur le principe, sur le plan MORAL il faudrait bien sûr éliminer leur gouvernement. On sait que cela amènerait les islamistes au pouvoir, donc…. Je ne me prononce pas. Mais je sais que si j’en avais les moyens militaires, je renverserai le régime syrien sans hésiter.

Er : 2012 verra t-elle de gros bouleversements en matière économique et géo stratégique ? En attendant la fin du monde prévue par le calendrier Maya ? (rires)

Sosr : Ah oui, les mayas… Je pense que l’euro éclatera en 2012 et que l’Europe se disloquera. Une bonne crise comme on n’en a pas vu depuis 1929 devrait remettre les choses au point, en France en particulier. A force de vivre à crédit, vient un jour où il faut passer à la caisse. Sur le plan géo-stratégique, rien de bien neuf au Moyen Orient, les islamistes partout. L’affaiblissement continu des Etats-Unis, la montée en puissance de la Russie, un rapprochement Russie-Chine qui va faire trembler l’Europe en plein naufrage ! En fait, je vois en 2012 des pays européens en proie à des mouvements sociaux et révolutionnaires. La conséquence sur le plan international devrait se faire sentir en 2013.

Er : Vous avez annoncé la sortie d’un livre racontant votre histoire, c’est prévu pour quand ?

Sosr : Le titre est « Alias C@meleon ». Il est prêt déjà, mais certains passages ne peuvent pas être diffusés pour le moment, pour certaines raisons. Le livre sera donc quelque peu particulier, vous le verrez bientôt. Là encore, une « première » !

Er : Pour conclure, quel message voulez-vous adresser à nos lecteurs, qui pour certains ont connu l’aventure Sosr ?

Sosr : Un message qui va paraitre défaitiste mais qui est en fait un message d’espoir, sous forme de conseil :
QUITTEZ LA FRANCARABIA, faites tout pour hâter le naufrage. Émigrez avec votre famille et vos biens financiers ! La francarabia est impossible à relever actuellement, il faut donc terminer de la couler, le plus vite possible car c’est seulement après quelques années d’horreur que les vrais français se réveilleront. Actuellement regardez autour de vous : tout le monde s’en fout complètement ! Donnez-leur l’occasion de VOIR, de VIVRE ce qu’ils tolèrent ! Qu’ils comprennent leur impardonnable erreur, et pour cela il faut que le pays touche le fond ! Que la racaille grise parade les armes à la main dans les rues de francarabia en tirant a vue sur les blancs, que la police collabore avec eux pour traquer les « résistants » (comme en 1940 !), etc etc. Il y a des pays, très peu certes mais il y en a, où la racaille ne fait pas la loi ! Où le gouvernement ne dilapide pas l’argent du Peuple en le donnant aux immigrés ! Où le fisc ne vous tondra pas si vous avez quelques biens, etc etc.
Dans certains de ces pays, des français sont déjà installés. Certains préparent, parfois en collaboration avec le gouvernement de ces pays, des jours meilleurs pour la France.

Rico : Qu’as-tu pensé de cet entretien ?

Sosr : Il m’a permis de rencontrer des francais qui aiment encore leur pays et qui voudraient le remettre sur les rails. Chapeau a vous 2 et à ceux qui vous aident dans votre site ! Et bien sûr il m’a permis de clarifier certains points, les me(r)dia ont publié tout et n’importe quoi à mon sujet et sur l’histoire des sites. Pour terminer je fais un grand bras d’honneur a tous ceux qui se sont cassé les dents en me courant après ! Le guenilleux gauchard Marchau avait dit « il va aller au trou et être jugé, j’en fais une affaire personnelle ». On connait le résultat… (bras d’honneur)

Rico : Merci de nous avoir accordé du temps et tous ces récits

Sosr : je vous envoie la facture !

Pour toute personne désireuse de me contacter : sosrac@tormail.net

P.-S. : Les archives de Libertyweb : Le site 5ème colonne
Prochainement : le site sos-racaille.org

Dimanche 11 décembre 2011, par Canal ER

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :